LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Définition: FAINÉANT, -ANTE, substantif et adjectif.

Définition: FAINÉANT, -ANTE, substantif et adjectif. I.— Substantif. A.— Personne qui ne veut rien faire. Un grand fainéant. Synonymes : cossard (populaire), feignant (populaire), flemmard (familier), paresseux; antonymes : bûcheur (familier), travailleur. Avant de donner un sou à un pauvre, il voulait savoir si ce n'était pas un fainéant et pourquoi il ne travaillait pas dans les fabriques...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAINÉANTER, verbe intransitif.

Définition: FAINÉANTER, verbe intransitif. A.— Faire le fainéant, vivre comme un fainéant. (Quasi-)synonymes : flemmarder (familier), paresser. Le zingueur, qui fainéantait déjà pas mal, en était arrivé à ne plus toucher un outil (ÉMILE ZOLA, L'Assommoir, 1877, page 619 ). Ils étaient étendus sur le pont de la canonnière, profitant de ce que les blancs reposaient encore...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAINÉANTISE, substantif féminin.

Définition: FAINÉANTISE, substantif féminin. A.— Vice du fainéant (confer ce mot I A). Synonymes : cosse2 (populaire), flemme (familier), paresse.", Je suis dans un grand état de bêtise, fainéantise, paresse, incapacité et autres vices (HONORÉ DE BALZAC, Correspondance, 1838, page 373 ). Résigne-toi donc à n'être qu'un propre à rien et à vivre dans ta fainéantise et...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAIRE2 (SE), verbe pronominal.

Définition: FAIRE2 (SE), verbe pronominal. [Emplois pronominaux spécifiques de faire; pour les emplois courants confer faire1 et faire3] I.— Emploi réfléchi indirect. [Le sujet désigne une personne] A.— [L'objet direct désigne généralement un inanimé abstrait] Se former (à son avantage ou à son détriment). 1. Se faire un(e)/du/de la + substantif. Se faire...

4 pages - 1,80 ¤

Définition: FAIRE3, verbe auxiliaire.

Définition: FAIRE3, verbe auxiliaire. [Toujours suivi d'un infinitif] I.— [Auxiliaire à valeur factitive] A.— Être cause que, obtenir que, aboutir à ce que. 1. [Le sujet désigne une personne] Faire tomber un verre; faire rire quelqu'un aux larmes; faire taire quelqu'un; faire marcher*; faire suer* quelqu'un. C'est lui qui fait vaincre son club (HENRI DE...

3 pages - 1,80 ¤

Définition: FAIRE4, verbe substitut.

Définition: FAIRE4, verbe substitut. Faire remplace un verbe qu'il faudrait répéter. A.— [En proposition comparative] 1. Rare, très recherché. [Le verbe remplacé est transitif] Après m'avoir engraissé comme on fait les oies (PROSPER MÉRIMÉE, Lettres à Monsieur Panizzi, tome 2, 1870, page 127 ). Remarque : Dans l'usage courant, ou bien on répète le 1er. ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAIRE FLORÈS, locution verbale.

Définition: FAIRE FLORÈS, locution verbale. A.— Vieilli " Briller, faire une dépense d'éclat ", généralement sans suite. (Dictionnaire de l'Académie Française) Quand il a de l'argent, il fait florès (Dictionnaire de l'Académie française. 1835, 1878). B.— Obtenir un succès dans le monde, une réputation flatteuse, une réussite brillante. « Tu as fait florès, mon...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAIRE-PART, substantif masculin invariable.

Définition: FAIRE-PART, substantif masculin invariable. Lettre généralement imprimée et sous enveloppe, annonçant officiellement à la famille, aux amis, aux relations, un événement majeur de la vie d'une personne (naissance, mariage, décès, etc.), et conviant éventuellement à la cérémonie correspondante. Faire-part de naissance, de mariage, de décès; envoyer, faire imprimer des faire-part; cet avis tient lieu de faire-part (dans...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAIRE-VALOIR, substantif masculin invariable.

Définition: FAIRE-VALOIR, substantif masculin invariable. A.— Mode de gestion, d'exploitation d'un capital immobilier. 1. En particulier. AGRICULTURE. Faire-valoir indirect, associé, mixte. La petite ferme des Fonds, appartient encore à la baronne; elle n'était plus affermée, Gratien surveillait le faire-valoir (ANDRÉ GIDE, Isabelle, 1911, page 662) : Ø 1. Cette fois, je dois prélever sur «...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAISABLE, adjectif.

Définition: FAISABLE, adjectif. A.— [En parlant d'un objet concret] Qui peut être fabriqué, réalisé. Antonyme : défaisable. Une fois en possession de la forme d'espace, il s'en sert comme d'un filet aux mailles faisables et défaisables à volonté (HENRI BERGSON, L'Évolution créatrice, 1907, page 203 ). B.— [En parlant d'une chose ou d'une action] ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAISAN, -ANE, substantif.

Définition: FAISAN, -ANE, substantif. A.— Oiseau à longue queue, au plumage très coloré chez le mâle, vivant à l'état sauvage dans la forêt et la plaine, ou élevé dans les faisanderies*. Faisan de chasse. Dans le jardin de l'hôtel Graslin, il y avait (...) une volière délicieuse, et chacun fut surpris d'y voir des oiseaux rares, des...

1 page - 1,80 ¤

Définition: faisances FAISANCES, substantif féminin pluriel.

Définition: faisances FAISANCES, substantif féminin pluriel. Vieux, rare. DROIT COMMERCIAL. " Prestations en denrées, stipulées selon certaines coutumes, en plus du fermage, du fermier au profit du bailleur " (Dictionnaire de droit de A. Perraud-Charmantier (RAYMOND BARRAINE) 1974). Remarque : La documentation atteste faisance-valoir, substantif féminin invariable Action de faire valoir une exploitation agricole, et par métonymie,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAISANDAGE, substantif masculin.

Définition: FAISANDAGE, substantif masculin. A.— Action de faisander*, de conserver un gibier pendant quelque temps avant la cuisson pour lui faire acquérir un fumet spécial. On peut remplacer le faisandage par un bon marinage, qui attendrit également les chairs et leur donne un goût excellent (DICTIONNAIRE DE LA CUISINE (HENRIETTE LASNET DE LANTY) 1970). B.—...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAISANDÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.

Définition: FAISANDÉ, -ÉE, participe passé et adjectif. I.— Participe passé de faisander* II.— Emploi adjectival. A.— Gibier faisandé, viande faisandée. Qui a subi un commencement d'altération. Le gibier forcé avant sa mort, le gibier faisandé ont aussi une action toxique (DOCTEUR MAXIME MACAIGNE, Précis d'hygiène, 1911, page 224 ). — Par extension. ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAISANDER, verbe transitif.

Définition: FAISANDER, verbe transitif. A.— Emploi transitif. 1. Faisander un gibier. Le conserver quelques jours avant de l'apprêter pour lui faire subir un commencement d'altération qui lui donne un fumet spécial. Faisander un lièvre. Si le faisan n'a pas été faisandé jusqu'à ce que son ventre change de couleur, il n'a pas plus de fumet que la...

1 page - 1,80 ¤

Définition: FAISANDERIE, substantif féminin.

Définition: FAISANDERIE, substantif féminin. Lieu où l'on fait l'élevage des faisans pour repeupler les chasses gardées. Enclore une faisanderie (Dictionnaire de l'Académie française. 1798-1932). L'objet d'une faisanderie est d'augmenter la reproduction du faisan. Son étendue doit être suffisante pour que les bandes de chaque couvée puissent vivre séparées; toutefois elle ne dépasse guère 3 ou 4...

1 page - 1,80 ¤

Définition: EXTENSIBLE, adjectif.

Définition: EXTENSIBLE, adjectif. A.— [Correspond à extension I B] 1. Qui peut s'étendre, être étendu. Tissu extensible. Le fer, matière élastique, résistante, extensible à volonté, a remplacé la pierre (...) pour les charpentes et les voûtes (LOUIS HOURTICQ, Histoire générale de l'art, La France. 1914, page 389 ). Les lamproies (...) N'ayant point d'arêtes, ils [ces...

1 page - 1,80 ¤

Définition: EXTENSIF, -IVE, adjectif.

Définition: EXTENSIF, -IVE, adjectif. A.— Courant. Qui produit une extension; qui est apte à s'étendre. Force, puissance extensive (Dictionnaire de l'Académie Française). Hénoch (...) a décrit la tendance de certaines angines scarlatineuses à déterminer des ulcérations à tendance extensive en surface et surtout en profondeur (PIERRE-JEAN TEISSIER, DUVOIR. Nouveau traité de médecine, fascicule 2, 1928, page...

1 page - 1,80 ¤

Définition: EXTENSION, substantif féminin.

Définition: EXTENSION, substantif féminin. I. A.— Rare (Quasi-)synonyme : étendue. Extension en largeur, longueur et profondeur (Dictionnaire de l'Académie française. 1835, 1878). Le chêne d'Antin, vu à distance paraît médiocre. Sa forme est régulière; la masse des feuilles est proportionnée au tronc et à l'extension des branches (EUGÈNE DELACROIX, Journal, 1857, page 37 ). Le tonnage...

5 pages - 1,80 ¤

Définition: EXTENSIF, -IVE, adjectif.

Définition: EXTENSIF, -IVE, adjectif. A.— Courant. Qui produit une extension; qui est apte à s'étendre. Force, puissance extensive (Dictionnaire de l'Académie Française). Hénoch (...) a décrit la tendance de certaines angines scarlatineuses à déterminer des ulcérations à tendance extensive en surface et surtout en profondeur (PIERRE-JEAN TEISSIER, DUVOIR. Nouveau traité de médecine, fascicule 2, 1928, page...

1 page - 1,80 ¤

Définition: EXTÉNUANT, -ANTE, participe présent et adjectif.

Définition: EXTÉNUANT, -ANTE, participe présent et adjectif. I.— Participe présent de exténuer* II.— Adjectif. [Correspond à exténuer B] Qui fatigue beaucoup, qui épuise (quelqu'un). Synonymes : crevant, éreintant. A.— [Au plan physique] Un travail exténuant J'éprouve une agitation d'autant plus exténuante qu'il me faut la dissimuler (GEORGES DUHAMEL, Journal de Salavin, 1927,...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: EXTÉNUATION, substantif féminin.

Définition: EXTÉNUATION, substantif féminin. A.— Vieilli. [Correspond à exténuer A] Diminution, amaigrissement du corps. Dans l'espèce de torpeur que lui procurait l'exténuation de son corps et de son âme, elle se prit à rêver d'une allégresse religieuse (LÉON BLOY, La Femme pauvre, 1897, page 195 ). — Au figuré. Atténuation, affaiblissement d'une...

1 page - 1,80 ¤

Définition: EXTÉNUÉ, -ÉE, participe passé, adjectif et substantif.

Définition: EXTÉNUÉ, -ÉE, participe passé, adjectif et substantif. I.— Participe passé de exténuer* II.— Adjectif. A.— [Correspond à exténuer A] Vieilli. 1. [En parlant d'une personne, de ses attributs physique] Aminci, amaigri. Un visage de garçonnet, diaphane, exténué, comme Reynolds en a peint (ROGER CRÉTIN, DIT ROGER VERCEL, Capitaine Conan, 1934, page...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: EXTÉNUER, verbe transitif.

Définition: EXTÉNUER, verbe transitif. A.— Vieilli. Rendre ténu, mince (quelqu'un ou quelque chose). On eût pu croire, aux traits que le jeûne exténue, À l'immobilité de ce front de statue, (...) Que l'homme et le rocher n'étaient qu'un même bloc! (ALPHONSE DE LAMARTINE, La Chute d'un ange, 1838, page 816 ). Ces bruits étouffés, exténués par...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: EXTÉRIEUR, -EURE, adjectif et substantif masculin.

Définition: EXTÉRIEUR, -EURE, adjectif et substantif masculin. I.— Adjectif. A.— [En parlant d'une chose ou d'un être considéré en lui-même et pour lui-même] Qui est au contact avec le dehors. 1. À la surface, sur le dehors. Sur les parois extérieures (MAXIME DU CAMP, Le Nil, Egypte et Nubie, 1854, page 130 ). La...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 ... 14567 14568 14569 14570 14571 14572

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit