LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Quelle est l'influence de Montaigne sur Pascal ?

L\'influence de Montaigne se manifeste aussi dans les Pensées par le recours fréquent aux exemples ou aux anecdotes. Celle du « plus grand philosophe du monde » (frag. 41) est Je fruit d\'une synthèse qu\'élabore Pascal à partir du texte de Montaigne. L\'influence de Montaigne sur Pascal est donc patente mais la tonalité est différente. Pascal transforme le...

1 page - 1,80 ¤

En quoi Pascal s'oppose-t-il à Descartes ?

||Il reprend l\'argument du malin génie : « N\'y ayant point de certitude, hors la foi, si l\'homme est créé par un dieu bon, par un démon méchant ou à l\'aventure, il est en doute si ces principes nous sont donnés ou véritables ou faux ou incertains » (frag. 122). Chez Pascal, en dehors de la foi, l\'incertitude...

1 page - 1,80 ¤

En quoi Pascal s'oppose-t-il à Descartes ?

Descartes part d\'un principe unique pour reconstruire la vérité. Chez Pascal, la notion de totalité cède la place à celle demultiplicité indéfinie : « La théologie est une science, mais en même temps, combien est-ce de sciences ? » (frag. 61). Pascal n\'est pas hostile à la démarche scientifique de Descartes, mais au caractère systématique, à visée universelle,...

1 page - 1,80 ¤

Étudiez la tyrannie de l'orgueil dans les Pensées

Mais Pascal ne veut pas seulement abaisser l\'homme, car « il est dangereux de trop faire croire à J\'homme combien il est égal aux bêtes, sans lui montrer sa grandeur >> (frag. 112) - ce qu\'avait fait Montaigne. Il convient au contraire d\'adopter une conception plus équilibrée de l\'homme, entre Épictète et Montaigne, qui, tenant compte et de...

1 page - 1,80 ¤

Étudiez la tyrannie de l'orgueil dans les Pensées

L\'amour-propre est Je grand ennemi des moralistes du xvir siècle. Mais la société d\'alors développe aussi une morale de l\'héroïsme qui tire ses sources du stoïcisme antique. On possède un entretien de Pascal avec M. de Saci, son confesseur à Port-Royal-des-Champs, sur Épictète. Épictète est un philosophe stoïcien qui pensait que les hommes, pour pouvoir maîtriser leur destin,...

1 page - 1,80 ¤

Expliquez la « raison des effets » dans les Pensées

Pascal oppose ainsi l\'opinion du « peuple >> et celle du « vrai chrétien », éclairé par la grâce. Tous deux se rejoignent dans le respect des hiérarchies, ce qui est essentiel pour éviter le désordre. C\'est ce que Pascal appelle avoir des « opinions saines» (frag. 85, 86, 87, 88). Mais lepeuple ne sait pas que ce...

1 page - 1,80 ¤

Comment le temps est-il envisagé dans les Pensées ?

Pour Pascal, la seule voie vers le salut consiste à bannir toute pensée propre. Or, tout regard tourné vers l\'avenir révèle l\'intérêt pour soi. De même, le souvenir, qui s\'appesantit sur les actions passées, est une complaisance qui détourne l\'âme de Dieu. C\'est donc en ne considérant que le présent que l\'homme peut se confier à Dieu (frag....

1 page - 1,80 ¤

Étudiez l'opposition à la guerre dans les Pensées

Pour Pascal, la guerre n\'est ni plus ni moins condamnable que nos autres actions: elle n\'est que la preuve de notre misère et nous plaît comme un énième « divertissement». Pascal met ainsi sur le même pied des actions humaines différentes. Il évoque « les périls et les peines où [les hommes] s\'exposent dans la cour, dans la...

1 page - 1,80 ¤

Étudiez l'opposition à la guerre dans les Pensées

Pour Pascal, la guerre n\'est ni plus ni moins condamnable que nos autres actions: elle n\'est que la preuve de notre misère et nous plaît comme un énième « divertissement». Pascal met ainsi sur le même pied des actions humaines différentes. Il évoque « les périls et les peines où [les hommes] s\'exposent dans la cour, dans la...

1 page - 1,80 ¤

Pascal est-il un philosophe ?

Pourtant, Pascal est philosophe dans sa démarche. Sa théorie de l\'union des contraires est philosophique. C\'est pourquoi il semble souvent argumenter contre lui-même, utilisant des arguments sceptiques (arguments sur la faiblesse de la raison, frag. 56) pour ensuite les combattre (frag. 122). C\'est que Pascal explore comme s\'il était réel l\'univers de l\'athée ou du sceptique, méthode du...

1 page - 1,80 ¤

Étudiez les formes et la fonction du rire chez Pascal

Il aime à jouer avec les mots d\'un même champ lexical pour souligner l\'erreur. Ainsi, au fragment 100, les mots miment une confusion sans issue : « ... la cabale pyrrhonienne qui consiste à cette ambiguïté ambiguë, et dans une certaine obscurité douteuse dont nos doutes ne peuvent ôter toute la clarté ni nos lumières naturelles en chasser...

1 page - 1,80 ¤

Comment Pascal emploie-t-il les exemples historiques ?

L\'exégèse chrétienne médiévale a développé l\'idée que les textes sacrés contiennent un sens propre et immédiat, et un sens « spirituel >>, symbolique. Ainsi, quand un texte paraît absurde dans son sens propre, c\'est son sens spirituel qui nous donne la clé de l\'énigme. Pascal croit beaucoup à cette interprétation du monde (voir frag. 455 et 456) et...

1 page - 1,80 ¤

Repères biographiques de Pascal

Blaise Pascal naît à Clermont-Ferrand le 19 juin 1623. Sa mère meurt alors qu\'il n\'a que trois ans. Son père, officier royal et mathématicien, décide alors de se consacrer à l\'éducation de ses enfants, Biaise et ses deux sœurs, Gilberte et Jacqueline, et va s\'installer à Paris.   I. La découverte du jansénisme et la vie mondaine   Très tôt (vers 12...

1 page - 1,80 ¤

Résumé - Pensées de Pascal

VII. Contrariétés (au sens de« contradictions >> ; frag. 110 à 122) : les philosophies sont impuissantes à expliquer les contradictions de l\'homme. Seul le christianisme donne la clef de l\'énigme.   VIII. Divertissement (frag. 123 à 129) : l\'homme cherche, toute sa vie, à fuir la perspective de la mort. Pour se détourner du tragique de sa condition, il...

1 page - 1,80 ¤

Contexte historique,culturel et littéraire - Pensées de Pascal

Transition entre la Renaissance et le classicisme, la première moitié du xvn< siècle est l\'époque de la Contre-Réforme, où le catholicisme esten pleine renaissance. De grands théologiens renouvellent la doctrine. La littérature morale et religieuse fleurit Le jansénisme, doctrine nouvelle, ne se considère pas comme une hérésie mais comme la pratique stricte du catholicisme. Malgré la sévérité de...

1 page - 1,80 ¤

Pascal et le jansénisme

Les habitués de Port-Royal-des-Champs se font appeler les « solitaires >>. C\'est une association libre et volontaire de laïques et d\'ecclésiastiques, sans vœux de religion. Renouant avec la tradition érémitique des premiers temps de l\'Église, ils s\'isolent du monde et se fixent pour objectif de vivre comme les premiers chrétiens. Ils se dépossèdent de tout bien matériel, s\'adonnent...

2 pages - 1,80 ¤

L'importance du péché originel dans les Pensées

Pascal, dans le fragment 122, décrit ladouble nature del\'homme issue dupéché originel : « Juge de toute chose, imbécile ver de terre, dépositaire du vrai, cloaque d\'incertitude et d\'erreur, gloire et rebut de l\'univers >>. Cette nature paradoxale est Je résultat dupéché qui a avili notre nature divine, tout en conservant en nous le souvenir et la nostalgie...

2 pages - 1,80 ¤

Comment Pascal envisage-t-il la justice ?

Le scepticisme de Pascal à l\'égard de la loi   Pascal connaît toutes ces discussions humanistes etreprend une grande partie de leurs affirmations, en renforçant le doute à l\'égard de la loi. Car il ne croit pas du tout à l\'existence de lois naturelles et revient sur les définitions humanistes : « De cette confusion arrive que l\'un dit que...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle est l'attitude de Pascal vis-à-vis du pouvoir ?

Pascal ébranle ainsi profondément les apparences comme les réalités du pouvoir. « Il est juste que ce qui est juste soit suivi, il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi » (frag. 94) : « il est juste » exprime un vœu pieux, qui n\'est jamais suivi d\'effet ; « il est nécessaire »...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez les hiérarchies sociale et morale dans les Pensées

Les habiles sont ceux qui se débrouillent bien dans la société, comprennent ses rouages sans forcément en saisir le caractère imaginaire. II y a d\'ailleurs des << habiles par imagination >> (frag. 41) qui sont opposés aux << prudents >>, lesquels voient mieux la vérité. Ce sont les hommes de l\'illusion mais qui savent assez la percevoir pour...

2 pages - 1,80 ¤

Pascal et le scepticisme

Pascal contre le pyrrhonisme   Pascal contre le doute systématique   Mais si le scepticisme permet de montrer la vanité des arguments rationnels, il présente aussi un danger : celui d\'étendre le doute à Dieu même et à la religion chrétienne. Si Pascal a cette crainte, c\'est qu\'à son époque la Réforme a remis en cause certains dogmes. Toutes les positions philosophiques...

2 pages - 1,80 ¤

Comment Pascal définit-il l'imagination ?

On peut rapprocher deux phrases dePascal dans lefragment 41 : « Plaisante raison qu\'un vent manie, et à tous sens >>, et : << L\'imagination dispose de tout, elle fait la beauté, la justice et le bonheur qui est le tout du monde >>. Pascal cherche à démontrer au lecteur que la raison n\'est pas une puissance autonome...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez le traitement de la vanité du monde dans les Pensées

La science, dans les Pensées, apparaît comme bien peu de chose face à la morale (frag. 21). C\'est une connaissance sèche, qui excite l\'intellect mais ne nourrit pas l\'âme ; quand viennent les épreuves, c\'est la morale qui « console >>, non la science. Sous la science, Pascal décèle le désir de posséder, de s\'assurer de l\'avenir et...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez l'analyse du divertissement chez Pascal

De plus, tout en nous détournant de penser à nous, les divertissements nous projettent hors de nous, vers des biens dont lapossession nous paraît susceptible de nous réconcilier avec nous-mêmes. Mais à peine avons-nous assouvi l\'un de nos désirs que la possession nous en paraît misérable et que nous courons vers un autre. Tous les pièges de la...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi consiste, pour Pascal, la grandeur de l'homme ?

Dans son entreprise de persuasion, Pascal utilise donc non seulement la faiblesse de l\'homme mais aussi sa grandeur. Il ne cesse d\'insister sur la double nature de l\'homme. Par exemple, la sensation matériele de plaisir s\'explique par « quelque chose d\'immatériel >> (frag. 99). Au fragment 25, Pascal décrit aussi la nature humaine comme faite d\'allers et de...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 5344 5345 5346 5347 5348 5349 5350 5351 5352 5353 5354 5355 5356 5357 5358 5359 5360 5361 5362 5363 5364 5365 5366 5367 5368 5369 5370 5371 5372 5373 5374 5375 5376 5377 5378 5379 5380 5381 5382 5383 5384 5385 5386 5387 5388 5389 5390 5391 5392 5393 5394 5395 5396 5397 5398 5399 5400 5401 5402 5403 5404 5405 5406 5407 5408 5409 5410 5411 5412 5413 5414 5415 5416 5417 5418 5419 5420 5421 5422 5423 5424 5425 5426 5427 5428 5429 5430 5431 5432 5433 5434 5435 5436 5437 5438 5439 5440 5441 5442 5443 5444 5445 5446 5447 5448 5449 5450 5451 5452 5453 5454 5455 5456 5457 5458 5459 5460 5461 5462 5463 5464 5465 5466 5467 5468 5469 5470 5471 5472 5473 5474 5475 5476 5477 5478 5479 5480 5481 5482 5483 5484 5485 5486 5487 5488 5489 5490 5491 5492 5493 ... 17621 17622 17623 17624 17625 17626

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit