LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Jean le Bon donne sa fille en mariage à Charles le Mauvais

||L'affaire      offre      cependant quelques perspectives inté­ressantes. La dot de la mariée est considérable : 100 000 écus, payés sur les revenus de la Monnaie royale. Enfin, Charles de Navarre voit là l'oc­casion de faire ombrage au nouveau favori de Jean le Bon, le connétable Charles d'Espa­gne-La Cerda, auquel le roi vient de donner le comté d'Angoulême pourtant promis...

2 pages - 1,80 ¤

Charles le Mauvais fait assassiner Charles d'Espagne, connétable de France et favori du roi

||Malheur à celui qui encourt la haine de Charles le Mauvais. Fort soucieux de son pouvoir et de son rang, le roi de Navarre n'entend laisser personne lui faire de l'ombre. Que le roi de France Jean le Bon, son beau-père, se plaise en la compagnie de Charles La Cerda d'Espagne, soit. Mais qu'il lui octroie terres, pécunes...

2 pages - 1,80 ¤

Jean le Bon fait emprisonner Charles le Mauvais

Les causes exactes de l'arrestation de Charles le Mauvais demeurent confuses. Les chroniques traduisent les interrogations des contemporains. Ainsi lean de Venette écrit-il « que le roi de Navarre avait machiné contre le roi et le duc de Normandie, mais quoi et comment et si c'est vrai ou non, cela, je l'ignore «. Sans doute le roi de...

2 pages - 1,80 ¤

La rançon, une considérable source de profit

||    Voués à la guerre, les chevaliers trouvent là, outre l'occasion de se couvrir de gloire et de lauriers, une source de revenus non négligeable. La rançon, usage commun au Moyen Age, leur rapporte des bénéfices autrement plus importants que ceux tirés de leurs fiefs. Mais la pratique de la rançon a ses aléas. Prendre ou être pris, c'est,...

2 pages - 1,80 ¤

Le désastre de Poitiers

||Soudain l'avant-garde françai¬se donne l'alerte. Aussitôt les 300 lances de Jean le Bon sau¬tent en selle et chargent furieusement. Derrière le maréchal d'Audrehem, les chevaliers foncent aveuglé¬ment le long du chemin par lequel descendent les Anglais. À peine ont-ils fran¬chi le gué qu'ils tombent dans le piège des archers ennemis dont les salves meurtrières déciment hommes et che-vaux....

2 pages - 1,80 ¤

La « stérilité » de Jeanne de Bourbon

||Lors de leur mariage, en août 1350, Jeanne de Bour­bon et le futur Charles V ne sont encore que des enfants âgés de douze ans. Au Moyen ge, douze ans, pour une fille, c'est l'âge de l'émancipation, mais les jeunes mariés ne vont vivre ensemble que qua­tre ou cinq ans plus tard. A la Cour de Jean 11...

2 pages - 1,80 ¤

Étienne Marcel, éphémère «roi de Paris»

||Pourtant, chaque fois qu'il le peut, le dauphin s'oppose aux initiatives d'Étienne Marcel. Exaspéré par cette résistance, le prévôt des marchands déci­de d'agir et d'inciter les Parisiens à se soulever.   Le 22 février 1358, une émeute, partie de l'île de la Cité, réveille la capitale. Ils sont bientôt quelque trois mille à défiler dans les rues en exprimant bruyamment...

2 pages - 1,80 ¤

Français et Anglais se disputent le duché de Bretagne

||Une issue se dessine enfin grâce aux bons offices des légats du pape Clément VI qui imposent une trêve aux belli¬gérants. A Malestroit, le 19 jan¬vier 1343, Edouard III rencontre le duc de Normandie. Ils conviennent d'un désengage¬ment réciproque. Les deux clans bretons sont ainsi laissés face à face. Libre à eux de pour¬suivre ou non leur guerre...

2 pages - 1,80 ¤

La guerre de Cent ans : Fléaux et désastres

||1350-1356 Jean II le Bon et le Prince Noir 1348-1349 Venue d'Orient par des bateaux italiens, la «Peste noire« se répand dans toute la France, puis en Angleterre. L'épidémie fauche respectivement entre le huitième et le tiers de la population de chacun des pays. Elle désorganise toute forme d'activité. La trêve conclue en 1347 est plusieurs fois prolongée. 1350 août Philippe VI meurt....

1 page - 1,80 ¤

L'apothicaire, un épicier érudit

||L'apothicaires, à la fois mage, savant, docteur ou sorcier, profite des croyances populaires pour remettre au goût du jour des remèdes de "bonne femme " qui n'ont souvent, d'effet réel, que le mystère de leur nom. Albert Froot met au point un élixir de jeunesse qui recommande de faire dissoudre des perles dans du vinaigre de vin distil‑...

2 pages - 1,80 ¤

Le futur Charles V épouse Jeanne de Bourbon

||Parti prendre possession du Dauphiné en avril 1349, le futur Charles V ne revient à Paris qu'à la fin août 1350 pour assister aux funérailles de son grand-père Philippe VI, puis au sacre de son père Jean Il le Bon. Nombre des adultes qui vivaient à la Cour durant son enfance ne sont plus. Bonne de Luxembourg, sa...

2 pages - 1,80 ¤

Les couronnes du sacre

||    Lors des cérémonies du sacre, la couronne fait figure d'emblème royal par excellence. Les comptes rendus mentionnent le recours à plusieurs couronnes : la première était placée sur la tête du roi par l'archevêque, la seconde, moins lourde, lui était substituée à la fin de la messe, et à partir du XVIe siècle le souverain en coiffait une...

2 pages - 1,80 ¤

L'affaire du connétable Raoul de Brienne

||Froissart n'indique pas la teneur de ces aveux. Ses contempo-rains ne sont pas plus précis, et aujourd'hui encore le mystère qui entoure cette affaire reste entier. A la Cour, l'arrestation du comte Raoul suscite stupéfac¬tion et incrédulité. Aux ques¬tions des parents et amis du prévenu, le roi se contente de répondre : « Je n'aurai de repos tant...

2 pages - 1,80 ¤

Le combat Ides Trente

||En mars 1351, le capitaine Robert de Beaumont s\'apprête à assiéger la cité bretonne de Ploërmel. Mais la place est imprenable. Il propose alors à son adversaire de régler l\'affaire entre chevaliers. Ce sont donc soixante hommes qui vont s\'affronter lors du plus sanglant mais aussi du plus retentissant tournoi du Moyen Âge. Depuis le printemps 1341, le...

2 pages - 1,80 ¤

Jean le Bon tente de réformer l'armée royale

Dans l'espoir de remettre un peu d'ordre parmi tant de confusion, Jean le Bon édicte le 30 avril 1351 une ordonnance sur le « règlement des gens de guerre «. Le premier principe retenu est de payer correcte-ment la troupe pour éviter qu'elle ne vive sur le pays et ne se livre aux habituels pillages. Les soldes sont...

2 pages - 1,80 ¤

Louis IX interdit le duel judiciaire

||exemplaire est autant l'illus-tration de la nouvelle justice royale qui se met en place que de l'opposition féodale qui se manifeste. Enguerrand de Coucy, persuadé de son « bon droit «, a fait pendre trois jeunes aristocrates flamands qui s'étaient introduits sur ses terres de l'abbaye de Saint-Nicolas-au-Bois pour y chasser le lapin. L'abbé de Saint-Nico-las, qui avait...

2 pages - 1,80 ¤

Le « Livre des métiers » d'Étienne Boileau

||Les rédacteurs de l'Établissement des Métiers de Paris, ont particulièrement insisté sur les chapitres consacrés aux tisserands et aux tripiers, mais aussi sur celui qui traite des talemeliers, les ancêtres des boulangers. La cérémonie de réception des nouveaux maîtres se déroule à la maison du Maître des talemeliers le premier dimanche de janvier de chaque année. Les gens...

2 pages - 1,80 ¤

Les conséquences des croisades

||En revanche, les croisades ont renforcé la papauté en Occi­dent. Au cours du Moyen Âge, les papes ont su se servir de l'idéal de la croisade pour uni­fier la chrétienté occidentale. Une manière d'asseoir le poids et l'autorité de Rome et de l'Église. Deux instruments du pouvoir de la papauté en sont issus : l'Inquisition et l'in­dulgence plénière. La...

2 pages - 1,80 ¤

Louis IX et l'affaire de Lyon

||Né en 1207, à Aiguebelle, près de Saint-Jean-de‑ Maurienne, Philippe r de Savoie est le huitième des quatorze enfants du comte Thomas r de Savoie. Comme le veut alors la coutume, l'aîné est désigné pour succéder à son père à la tête de la seigneurie, tandis que les cadets sont destinés à des fonctions militaires ou ecclésiastiques. Philippe...

2 pages - 1,80 ¤

Louis IX débarque à Tunis

||Lorsque l'armée de la huitième croisade débarque en Tunisie, elle est surprise de ne se heurter à aucune résistance. C'est que l'émir Muhammad de Tunis a tiré les leçons de la septième croisade et a compris combien la défense de la côte de Damiette a été coûteuse pour les Égyptiens. Aussi a-t-il opté pour la tactique inverse. Dès...

2 pages - 1,80 ¤

Le dernier voyage de Louis IX

||Le sort des restes du souverain défunt, devenus l'enjeu de ri-valités politiques, suscite de vives discussions. Charles d'An¬jou suggère que le corps de son frère soit enseveli en son royaume de Sicile, qui offre l'avantage d'être relativement proche. Malgré les inconvé¬nients et les difficultés d'un long voyage, Philippe III le Hardi insiste pour qu'il soit rapatrié en France....

2 pages - 1,80 ¤

La mort de Louis IX

||« IL EST EN REPOS SANS FIN «   Pour le moine historiographe Guillaume de Nangis, la mort de Louis IX, roi très chrétien et protecteur de la Sainte Église, est une perte immense. « Spécialement tout le royaume de France doit plaindre, pleurer et douloir de sa mort, lequel était en repos et en joie par un si bon...

2 pages - 1,80 ¤

Saint Louis meurt sur la route des Croisades

||Au milieu des cadavres des ennemis et de la chaleur de l'été tunisien, le typhus se dé¬clare. Ses ravages sont ra¬pides. Le plus jeune des fils de Saint Louis en meurt. On n'ose apprendre la terrible nouvelle au roi car lui-même est atteint. Le mal, incurable, progresse rapidement. Se voyant perdu, Saint Louis, tout roi de France qu'il...

1 page - 1,80 ¤

Le comté de Toulouse est annexé au domaine royal

||Dans la lutte acharnée, celui-ci trouve la mort. Son fils Amaury hérite alors de ses droits sur le comté. Le nouveau chef des « croisés « est rapidement ac-cablé par le retour de Raimond VI et de son fils. Ne parvenant pas à faire face, Amaury aban-donne au roi de France sa sou-veraineté sur le Toulousain. A ce...

2 pages - 1,80 ¤

Philippe le Hardi se proclame régent de Navarre

||Devenu roi de France, Philip¬pe le Bel repoussera ce voya¬ge et ce sacre en Navarre faute de temps. Mais il ne négligera pas pour autant de respecter les coutumes de ses sujets pyrénéens. Le jour de son couronnement, il sera le pre¬mier souverain français à signer « Roi de France et de Navarre « et à ajouter sur...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 5419 5420 5421 5422 5423 5424 5425 5426 5427 5428 5429 5430 5431 5432 5433 5434 5435 5436 5437 5438 5439 5440 5441 5442 5443 5444 5445 5446 5447 5448 5449 5450 5451 5452 5453 5454 5455 5456 5457 5458 5459 5460 5461 5462 5463 5464 5465 5466 5467 5468 5469 5470 5471 5472 5473 5474 5475 5476 5477 5478 5479 5480 5481 5482 5483 5484 5485 5486 5487 5488 5489 5490 5491 5492 5493 5494 5495 5496 5497 5498 5499 5500 5501 5502 5503 5504 5505 5506 5507 5508 5509 5510 5511 5512 5513 5514 5515 5516 5517 5518 5519 5520 5521 5522 5523 5524 5525 5526 5527 5528 5529 5530 5531 5532 5533 5534 5535 5536 5537 5538 5539 5540 5541 5542 5543 5544 5545 5546 5547 5548 5549 5550 5551 5552 5553 5554 5555 5556 5557 5558 5559 5560 5561 5562 5563 5564 5565 5566 5567 5568 ... 14547 14548 14549 14550 14551 14552

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit