LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Paul CÉZANNE : LA TABLE DE CUISINE

||  A l'image d'un romancier prolixe qui fait revenir ses personnages dans ses différentes oeuvres, Cézanne, de nature morte en nature morte, réutilise les mêmes objets.   Le pot de couleur bleutée est un de ses préfé¬rés (il figure dans une dizaine de toiles), de même que le sucrier et le pot à lait. Preuve d'une grande constance, on reconnaît, posé...

1 page - 1,80 ¤

Paul CÉZANNE : LE MARDI GRAS

||  Ce Pierrot et cet Arlequin fascineront et inspireront tous les peintres modernes, depuis Derain jusqu'à Juan Gris, en passant par Picasso et Rouault.   En 1888, Cézanne, enfin délivré de ses soucis d'argent — il a hérité de son père deux ans plus tôt —, peut s'adonner à son art avec une sérénité nouvelle. Il s'installe dans un appartement sur...

1 page - 1,80 ¤

Paul CÉZANNE : GARDANNE

||  A soixante-dix kilomètres d'Aix, Gardanne surplombe la campagne provençale. Délaissant la montagne Sainte-Victoire, Cézanne en fait le motif d'un tableau rigoureux, dont la sérénité invite au recueillement.   Cézanne s'est éloigné de Paris et de ses amis impressionnistes pour retrouver son pays natal. A l'été 1885, il s'installe à Gardanne avec Hortense Fiquet, sa compagne, et leur fils. En 1886...

1 page - 1,80 ¤

Paul CÉZANNE : LA MER A L'ESTAQUE

||  Cette vue de l'Estaque montre combien Cézanne était à l'avant-garde par rapport à ses amis impressionnistes. Dans les années 1880, son art annonce déjà la révolution cubiste... Pas étonnant que Picasso ait tenu à acquérir cette oeuvre, qu'il conservera toute sa vie.   Dès 1878, Cézanne séjourne régulièrement à l'Estaque, petite localité proche de Marseille. Conquis par la beauté tranquille...

1 page - 1,80 ¤

Paul CÉZANNE : GRANDS ARBRES AU JAS DE BOUFFAN

||  Cézanne est fasciné par les marronniers et les autres arbres du Jas de Bouffan. Yl les peindra inlassablement jusqu'à ce que la propriété familiale soit mise en vente, en 1899.   En 1882, Cézanne s'installe au Jas de Bouf-fon, à quelques kilomètres d'Aix-en Provence. Il y trouve la tranquillité si nécessaire à son équilibre, ce bien qu'il dépende de son...

1 page - 1,80 ¤

Paul CÉZANNE : NATURE MORTE A LA COMMODE

||  Dans cette composition très classique, dont il existe deux versions, Cézanne, à l'aide d'objets familiers, donne la pleine mesure de son art.   Entre 1882 et 1887, Cézanne voyage entre l'Estaque, Paris et les résidences de ses amis, notamment Renoir, qui le reçoit chez lui. Mais il travaille le plus souvent à Aix et dans les environs. En 1886, il épouse...

1 page - 1,80 ¤

Paul CÉZANNE : LE MOULIN DE LA COULEUVRE A PONTOISE

||  Cent ans après avoir été immortalisé par Cézanne, le moulin de la Couleuvre a été sauvé de la démolition et même inscrit à l'inventaire des monuments historiques. Belle victoire de l'art... ||...

1 page - 1,80 ¤

Paul GAUGUIN : HINA TEFATOU

||  Très sensible aux légendes maories et à la poésie symboliste qui en émane, Gauguin, malgré des difficultés d'argent qui ne s'arrangeront jamais, a pris encore une fois le pinceau, avant de repartir pour un dernier voyage en France.   A Tahiti, Gauguin est toujours dans une misè¬re noire. Sa femme a réussi à vendre quelques petites toiles de lui au...

1 page - 1,80 ¤

Paul CÉZANNE : LES CINQ BAIGNEURS

||  Le thème des baigneurs est un de ceux qui ont le plus occupé Cézanne. Après lui, Matisse et Picasso perpétueront la tradition.   Plaçant un certain nombre de personnages dans un paysage, le peintre change leurs positions, leurs poses, obtenant au fil du temps un résultat de plus en plus proche de l'abstrac¬tion. Sans doute les jours heureux de son enfance...

1 page - 1,80 ¤

PORTRAIT DU FILS DE L'ARTISTE

||Cézanne se méfiait des modèles, surtout quand il s'agissait de jeunes femmes. C'est pourquoi il fit poser surtout des membres de sa famille, les seules personnes qui pouvaient supporter son caractère autoritaire...||...

1 page - 1,80 ¤

Paul CEZANNE : LES PEUPLIERS

||  Cézanne ne suivait les traces de personne... Seul son ami Pissarro pouvait se vanter d'avoir exercé une influence sur lui. Encore se limitait-elle au choix du motif.   Cézanne peint ce paysage près du château de Marcouville, non loin de Pontoise, en s'inspirant d'un tableau de son ami Pissarro brossé cinq ans plus tôt dans le hameau des Pâtis. Visiblement...

1 page - 1,80 ¤

Paul GAUGUIN : MERAHI METUA NO TEHAMANA

||  Hommage aux croyances exotiques, à la beauté des femmes de Tahiti, adieu provisoire à cette île qui l'inspira tant, cette toile, riche en interprétations, révèle le grand Gauguin...   Lorsque Gauguin arrive à Tahiti en 1891, il va découvrir un monde mystérieux dans lequel les croyances tiennent une large place. Les milieux coloniaux, en revanche, ne sont pas faits pour...

1 page - 1,80 ¤

Jacques-Émile BLANCHE: LA MÈRE DE L'ARTISTE

||  Un jeune peintre très doué a voulu rendre hommage à sa mère en même temps qu'à Manet.   Le jeune artiste vouait une grande admira¬tion à Manet, qui l'avait encouragé et proté¬gé au début de sa carrière. Plus que Cézanne ou les autres impressionnistes, c'est l'élégant Manet qui, pour lui, représentait la modernité. La toile se ressent de ce sentiment. En...

1 page - 1,80 ¤

Jacques-Émile BLANCHE : LA FAMILLE THAULOW

||  Ce tableau est l'hommage d'un artiste à un autre, mais Jacques-Émile Blanche ne peut résister à une légère ironie : en le représentant chez lui, devant son chevalet, il semble dire que ce grand paysagiste ne peignait jamais d'après nature !   C'est dans les environs de Dieppe que l'artiste peignit son tableau. Toute une colonie d'ar¬tistes étrangers (des Anglais...

1 page - 1,80 ¤

Jacques-Émile BLANCHE : PORTRAIT DE MARCEL PROUST

||  En 1895, qui prend vraiment Proust au sérieux ? Même ses amis se moquent de ce mondain qui se pique de littérature   Blanche et Proust se sont rencontrés dans un des nombreux salons qui font et défont la vie parisienne. La premier s'est déjà fait une réputation de portraitiste dans le grand monde. L'autre est le fils d'un médecin...

1 page - 1,80 ¤

Jacques-Émile BLANCHE : VASE DE ROSES

||  De Manet à Cézanne, de Fantin-Latour à Renoir, quel peintre n'a pas sacrifié un jour à l'art du bouquet ? Blanche, qui préférait les portraits mondains, a signé ici un chef-d'œuvre d'élégance.   L'art du bouquet a inspiré bien des peintres, même s'ils n'ont pas tous déployé le même talent dans l'exécution. Blanche, qui admirait Manet, a dû se souvenir...

1 page - 1,80 ¤

Jacques-Émile BLANCHE : VASLAV NIJINSKY EN DANSEUR ORIENTAL

||  Une technique parfaite, une séduction hors pair, un danseur d'une grâce exceptionnelle : Nijinsky ne manquait pas d'atouts pour mettre Paris à ses pieds.   En 1909, Nijinsky fait la connaissance de Serge Diaghilev au théâtre Mariinsky, à Saint-Pétersbourg. Cette rencontre va marquer le début d'une carrière fulgurante. ||...

1 page - 1,80 ¤

Jacques-Émile BLANCHE : PORTRAIT DE JEAN COCTEAU EN PIED

||  Le Tout-Paris défilait dans le jardin normand de Blanche. Voici Cocteau, jeune dandy, de vingt ans le cadet du peintre, qui frappe par sa distinction et son élégance...   Très tôt, le jeune Blanche est envoyé en Nor¬mandie, où il séjourne chez ses cousisn Talle¬mant. «On me demande ce que je dois à la Normandie, c'est simple, presque tout, puisque...

1 page - 1,80 ¤

Jacques-Émile BLANCHE: IGOR STRAVINSKY

||  Ce monumental portrait en pied met en scène un des musiciens les plus célèbres de ce début du XXe siècle, Igor Stravinsky, qui fit scandale en son temps par la modernité de ses oeuvres !   1915: la France est en pleine guerre. Blanche ne l'oublie pas et fait figurer au second plan, sur la gauche, un groupe d'infirmières, tandis...

1 page - 1,80 ¤

JACQUES-ÉMILE BLANCHE : RÉGATES A HENLEY

||  Familier de l'Angleterre, Blanche brosse sur le vif l'atmosphère colorée et joyeuse des célèbres régates de Henley, non loin de Londres...   A 55 km de Londres, à Henley-on-Thames, un endroit très prisé des visiteurs, des régates se déroulent chaque année sur la Tamise. Cette manifestation, créée en 1834 (elle existe tou¬jours aujourd'hui), permet aux champions du monde entier de...

1 page - 1,80 ¤

Frank-Myers B0GGS : LE QUAI DE VALMY

||  Installé à Paris, cet Américain du Middle-West se passionne pour les quais, les ponts et les ports. Le quai de Valmy, dans le nord de la ca¬pitale, lui inspire cette oeuvre forte au charme étrange, traitée comme un décor de théâtre réaliste.   Né aux États-Unis, Boggs suit les cours des Beaux-Arts, à Paris, dans sa jeunesse. Lors de ce...

1 page - 1,80 ¤

Pierre BONNARD : LA PLACE CLICHY, AU FOND LE SACRÉ-COEUR

  «Un tableau est un petit monde qui doit se suffire «, disait Bonnard. Par son trait rapide et précis, le grand artiste sait faire vibrer la toile des bruits et des odeurs de la grande capitale.   A maintes reprises, Bonnard prendra pour thème cette place Clichy dont la population gouailleuse suscite sa curiosité. Peintre de la vie, le jeune...

1 page - 1,80 ¤

Pierre BONNARD : L'HOMME ET LA FEMME

||  Cette scène tout en demi-teintes évoque l'incommunicabilité qui peut exister entre l'homme et la femme. Mais elle est sans doute aussi le reflet de ce que fut la propre vie de Pierre Bonnard en compagnie de sa femme Marthe...   Pierre BONNARD 1867-1947 L'Homme et la femme Huile sur toile 115 cm x 72,5 cm Signé en bas, à gauche, «Bonnard 1900« Peint en 1900 Localisation...

1 page - 1,80 ¤

Pierre BONNARD : L'APRÈS-MIDI BOURGEOISE

||  Bonnard nous offre un portrait de famille qui ne sacrifie guère aux exigences du genre. Les personnages, figés dans leur propre univers, sont à la limite de la caricature. Le ton vire à la dérision et la manière de peindre à la provocation.   Bonnard a gardé de sa période nabie le goût pour les arrangements décoratifs et la simplifi¬cation...

1 page - 1,80 ¤

Pierre BONNARD : JEUNE FEMME SE CHAUSSANT

||  Saisie dans une activité intime, Marthe, la femme du peintre, expose au spectateur la sensualité d'un corps caressé par la lumière...   Depuis sa rencontre avec Marthe de Méli-gny, Bonnard n'a cessé de la représenter, puisqu'on reconnaît son corps dans presque tous les nus qu'a brossés le peintre. Mais comment n'aurait-il pas été inspiré par la sil¬houette élancée, les longues...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 5439 5440 5441 5442 5443 5444 5445 5446 5447 5448 5449 5450 5451 5452 5453 5454 5455 5456 5457 5458 5459 5460 5461 5462 5463 5464 5465 5466 5467 5468 5469 5470 5471 5472 5473 5474 5475 5476 5477 5478 5479 5480 5481 5482 5483 5484 5485 5486 5487 5488 5489 5490 5491 5492 5493 5494 5495 5496 5497 5498 5499 5500 5501 5502 5503 5504 5505 5506 5507 5508 5509 5510 5511 5512 5513 5514 5515 5516 5517 5518 5519 5520 5521 5522 5523 5524 5525 5526 5527 5528 5529 5530 5531 5532 5533 5534 5535 5536 5537 5538 5539 5540 5541 5542 5543 5544 5545 5546 5547 5548 5549 5550 5551 5552 5553 5554 5555 5556 5557 5558 5559 5560 5561 5562 5563 5564 5565 5566 5567 5568 5569 5570 5571 5572 5573 5574 5575 5576 5577 5578 5579 5580 5581 5582 5583 5584 5585 5586 5587 5588 ... 14544 14545 14546 14547 14548 14549

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit