LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Les Francs : du mythe à l'Histoire

Là se trouve la principale mutation - aux conséquences décisives - face à l’ancien ordre des choses. Partout se marque l’influence de F Eglise, héritière elle aussi de l’administration romaine mais détentrice d’un savoir qui est aussi un savoir-faire. Comme le Byzantin Justin Ier, prédécesseur de Justinien, Childéric et Clovis ne lisaient sans doute pas mais leurs enfants...

2 pages - 1,80 ¤

Les grands-messes de l'art contemporain

avec, notamment, les Français Moulène, Lafont, Pataut, Schoellkopf, ou des photographes de la première moitié du siècle tels que Walker Evans ou Helen Levitt. Les œuvres liées à une réflexion sur l’architecture ou sur l’urbanisme sont également à l’honneur, comme celles du Néerlandais Rem Koolhaas, laissant ainsi la porte ouverte à des créateurs qui ne sont pas des...

2 pages - 1,80 ¤

La France et l'Afrique : coopération ou perte d'influence ?

Depuis les indépendances, la relation entre la France et l’Afrique se caractérise par la coexistence de deux politiques : gestion d’un pré carré hérité de l’histoire d’une part, élargissement de la coopération à l’ensemble du continent, d’autre part. Dans les années soixante, la France a opté pour une logique d’aide au développement privilégiant les zones d’influence francophones, dans...

2 pages - 1,80 ¤

France-Belgique : l'art en partage

Les mysticismes, l’érotisme et le satanisme constitutifs du symbolisme trouvent, à la fin du siècle, dans les brouillards et les silences de Bruges-la-Morte, le plus précieux terreau. Les artistes belges Fernand Khnopff, Félicien Rops, Jean Deville et Georges de Feure renvoient aux Français Maurice Denis et Odilon Redon les longs corps étirés des femmes-pièges, Ophélie, Salomé, Sapho. Tandis...

2 pages - 1,80 ¤

Paris sous le signe des années trente

Discrédités, exilés, internés, les artistes subissent de plein fouet la mise au pas des années trente dans une grande partie de l’Europe. Dans ce contexte de crise politique et morale (montée des fascismes et des régimes totalitaires, situation politique internationale tendue) se pose à eux la question de l’engagement.   L’exposition « Face à l’Histoire (1933-1996) » du Centre Georges-Pompidou...

2 pages - 1,80 ¤

Georges de La Tour et sa « nuit lumineuse »

L\'amateur, qui réduit trop aisément un peintre à un style unique, ne peut s\'empêcher de s\'interroger : est-ce bien le même homme qui a produit ces scènes ou ces personnages de rue - à travers lesquels se lit toute une violence du quotidien - que celui qui s\'est comme retiré du monde en concentrant un halo de lumière...

2 pages - 1,80 ¤

Sir Georg Solti, l'irréductible

Ce statut enviable découle aussi de sa carrière discographique. A l\'instar de Karajan, quoique de manière différente (et sans doute concurrentielle), il a existé par et pour le disque. C\'est en 1947 qu\'il signe son premier contrat avec Decca (comme pianiste puis, surtout, en tant que chef). En 1997, il fêtait le cinquantenaire de cette exceptionnelle et quasi...

2 pages - 1,80 ¤

Le piano ensorcelé de Sviatoslav Richter

||« Lion beethovénien », « lisztien » et « brahmsien »,   « titan du piano romantique », du « piano impressionniste français » et du « piano russe », « géant du clavier à la sonorité de bronze » : autant d’images qui, pour fondées qu’elles soient, ont plaqué sur Sviatoslav Richter, mort le 1er août 1997, un masque...

2 pages - 1,80 ¤

Franz Schubert, un rayonnement tardif

Incompris est peu dire : longtemps Franz   Schubert est resté inconnu, et cela dans la ville même de Vienne, d’où pourtant il ne s’est guère éloigné plus de cent jours au cours des trente-et-une années de sa vie. Dirigeant à 16 ans, pour le jubilé de l’église où il avait été baptisé, une messe de sa propre plume et...

2 pages - 1,80 ¤

Renaissance italienne

Carosone, d’un Fred Buscaglione ou d’un Marino Marini : en interprétant avec une faconde toute transalpine un burlesque Kriminal Tango ou un improbable Mambo italiano, ces musiciens pratiquaient déjà, il y a plus de trente ans, l’art des croisements...   De plus, avec Testa et Capossela, les barrières linguistiques semblent tomber. Que leurs textes les inscrivent dans la lignée des...

2 pages - 1,80 ¤

La symphonie fantastique du Musée de la musique

Aussi, le visiteur perçoit-il d’emblée le changement d’atmosphère. Passer de la rue de la Musique au musée, c’est - tout en restant à l’intérieur d’un même bâtiment - rencontrer d’autres lumières, d’autres matériaux et d’autres rythmes. Un sas noir et gris, relativement étroit, s’ouvre sur un parcours où parquets et béton lissé créent le mystère. Les détours intimistes...

2 pages - 1,80 ¤

L'Ensemble InterContemporain : deux décades en cadence

Contesté, des années durant, par ceux qui lui reprochaient d’écarter systématiquement les musiques tonales ou répétitives, le jeu, le charme ou l’hybride, Boulez montre ainsi qu’il sait prendre ses distances. Tout comme l’IRCAM, l’EIC reste son œuvre. Il laisse toutefois à d’autres le soin d’en gérer l’évolution. « L’organisme doit vivre par lui-même et non par rapport à...

2 pages - 1,80 ¤

Les relations indo-pakistanaises : vrai progrès, ou faux espoir ?

Quelle que soit leur bonne volonté, les deux Premiers ministres ont une marge de manœuvre limitée : Nawaz Sharif doit composer avec une armée toute-puissante, qui manœuvre en coulisse et qui tire son autorité du conflit du Cachemire, tandis qu’Inder Kumar Gujral n’est plus qu’un Premier ministre en sursis. Si, aux élections de mars 1998, les nationalistes hindous...

2 pages - 1,80 ¤

La seconde vie de Cesaria Evora

L’année 1997 a signifié pour elle une reconnaissance plus large. Tandis que son nouvel album Cabo Verde fait merveille en Europe et aux Etats-Unis, la chanteuse a emprunté des chemins que ses pieds nus n’avaient encore jamais foulés. Elle a pu ainsi épancher son mal du pays en terre australienne, turque, grecque, Slovène, Scandinave, tandis que les Etats-Unis...

2 pages - 1,80 ¤

Flamenco, planète lointaine

L\'HOMME AUX DOIGTS D\'OR   Décédé tragiquement à 46 ans, Pedro Bacân, de son vrai nom Pedro Pena Pena, est né dans une famille gitane de Lebrija (province de Séville). Fils du cantaor Bastian Bacân, dont il a repris le nom d’artiste, il était en outre le cousin de trois figures historiques du grand cante gitano andalou : el Lebrijano...

2 pages - 1,80 ¤

Barbara : quand celle qui va...

à sortir autant d’elle-même et à articuler sa   révolte. Sans doute passe-t-elle vraiment à ce moment-là « de l’expansion de sa propre vie à l’expansion de la vie de tous », comme l’écrivait Marcel Schwob. La colère lui monte aux   mots et au chant ; elle ne retombera pas, resurgira toujours entre deux battements de cœur -Perlimpinpin, Sid’amour à mort,...

2 pages - 1,80 ¤

Les échappées belles de Marie-Claude Pietragalla

La carrière de Marie-Claude Pietragalla a connu en 1997 une accélération qui a définitivement modifié Vimage de la danseuse étoile de l’Opéra national de Paris. Plus qu’une grande ballerine, Pietragalla est désormais une star, sollicitée par les médias et les publicitaires. Fondatrice d’une maison de production destinée à aider les jeunes artistes, animatrice de son propre groupe de...

2 pages - 1,80 ¤

Le sacre de Pina Bausch

15 ans travaillant à Essen avec Kurt Jooss pour apprendre la danse, le théâtre, la musique, les techniques de la scène et pour se former au contact de l’un des pères de la danse contemporaine. On la retrouve quatre ans plus tard à New York, à la Juilliard School, s’enrichissant encore de l’enseignement de Paul Taylor, dansant dans...

2 pages - 1,80 ¤

L'éclatant centenaire de « Cyrano »

Autant d’images qui n’épuisent pas toutefois un héros proprement inclassable. Ce qui séduit en lui, c’est l’amoureux souffrant qui, passionnément épris de Roxane, sa cousine, mais sans espoir d’être payé de retour, offre sa plume brillante et sensible à un jeune homme sans expérience. Christian va, par le charme de mots qui ne lui appartiennent pas, gagner le...

2 pages - 1,80 ¤

Femmes en pièces: une difficile liberté

DE TROUBLANTES INCARNATIONS   C’est au Studio-Théâtre de Vitry, puis au Théâtre de la Bastille, qu’Alain Ollivier a présenté une version sobre et tranchante de l’œuvre insolite de Villiers de ITsle-Adam. Il y incarnait un Félix, trop prosaïque pour comprendre Élisabeth, mais sans cruauté, avec une humanité charnelle, précieuse. Face à lui, la magnétique Agnès Sourdillon donnait à la jeune...

2 pages - 1,80 ¤

Un temple pour Shakespeare : la renaissance du Globe

comme « spectateur » à l’entour des années 1600, et comme « auditeur » en pleine guerre de Cent Ans, en 1415 précisément.   Cette magie d’un théâtre renaissant de ses cendres, c’est à un obscur comédien américain qu’on la doit : lorsqu’il se rendit à Londres en 1949 pour visiter le Globe, Sam Wanamaker -c’est son nom - ne...

2 pages - 1,80 ¤

Sami Frey : l'accomplissement de « Nathan le Sage »

une adaptation de la nouvelle d’Henry James signée Marguerite Duras, un spectacle d’Alfredo Arias, avec Delphine Seyrig, qu’il avait rencontrée quelques années plus tôt en travaillant une pièce de Pirandello.   L’univers de Duras, celui de Sarraute aussi, conviennent à son jeu tout en nuances : de l’une, il interprète Musica, aux côtés de Miou-Miou, de l’autre, Pour un oui...

2 pages - 1,80 ¤

Les riches heures du théâtre classique japonais

 Aussi, lorsque vers la fin du xvie siècle le kabuki et le ningyô jôruri (le futur bunraku) émergent lentement, le nô, bien établi dans sa tradition, se nourrit d’un répertoire constitué pour l’essentiel au XVe siècle, et se contente déjà de polir sa facture, sans véritable renouvellement. Pourtant, le nô échappe aujourd’hui à la « muséification » totale,...

2 pages - 1,80 ¤

Chine/Japon, l'ère du soupçon

L’Extrême-Orient n’a toujours pas cueilli les dividendes de la fin de la guerre froide. L’effondrement de l’URSS, s’il a remodelé le paysage géopolitique de la région, ne s’est pas traduit par un réel apaisement des tensions. Bien au contraire. La disparition de la menace soviétique a de facto frappé d’obsolescence l’axe Pékin-Washington au moment précis où se produisait...

2 pages - 1,80 ¤

Giorgio Strehler, l'enchanteur des tréteaux

a été donné cinquante ans plus tard, en mai 1997, à Milan, pour marquer l’anniversaire du Piccolo, avant une série de représentations en mars 1998 au Théâtre de l’Odéon. Cette production, marquée par deux Arlequins sous un même masque de cuir noir (Marcello Moretti, Ferruccio Soleri), a fait le tour du monde, et ravi des centaines de milliers...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 5737 5738 5739 5740 5741 5742 5743 5744 5745 5746 5747 5748 5749 5750 5751 5752 5753 5754 5755 5756 5757 5758 5759 5760 5761 5762 5763 5764 5765 5766 5767 5768 5769 5770 5771 5772 5773 5774 5775 5776 5777 5778 5779 5780 5781 5782 5783 5784 5785 5786 5787 5788 5789 5790 5791 5792 5793 5794 5795 5796 5797 5798 5799 5800 5801 5802 5803 5804 5805 5806 5807 5808 5809 5810 5811 5812 5813 5814 5815 5816 5817 5818 5819 5820 5821 5822 5823 5824 5825 5826 5827 5828 5829 5830 5831 5832 5833 5834 5835 5836 5837 5838 5839 5840 5841 5842 5843 5844 5845 5846 5847 5848 5849 5850 5851 5852 5853 5854 5855 5856 5857 5858 5859 5860 5861 5862 5863 5864 5865 5866 5867 5868 5869 5870 5871 5872 5873 5874 5875 5876 5877 5878 5879 5880 5881 5882 5883 5884 5885 5886 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit