LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Gérard de Nerval, Aurélia. Commentaire

Interné pour troubles mentaux à plusieurs reprises, Ner val a composé, dans les derniers instants de lucidité que lui laissait ce qu’il appelait pudiquement sa maladie, un récit de ses expériences oniriques, Aurélia, qui fut publié en deux temps (1er janvier 1855 et 15 février 1855). Dans 1 ’intervalle, Nerval était retrouvé pendu (suicide ou acte criminel ?)...

4 pages - 1,80 ¤

Victor Hugo, L’homme qui rit (1869). Commentaire

« Je représente l\'humanité telle que ses maîtres l\'ont faite. L\'homme est un mutilé. Ce qu\'on m\'a fait, on l\'a fait au genre humarh. On lui a déformé le droit, la justice, la vérité, la raison, l\'intelligence, comme à moi les yeux, les narines et les oreilles; comme à moi, on lui a mis au cœur un cloaque...

3 pages - 1,80 ¤

Colette, Les vrilles de la vigne, (Jour gris). Commentaire

( ...) J\'appartiens à un pays que j’ai quitté. Tu ne peux empêcher qu\'à cette heure s\'y épanouisse au soleil toute une chevelure embau mée de forêts. Rien ne peut empêcher qu\'à cette heure l\'herbe pro fonde y noie le pied des arbres, d\'un vert délicieux et apaisant dont mon âme a soif... Viens, toi qui l\'ignores, viens...

5 pages - 1,80 ¤

ÉCRIT SUR LA VITRE D'UNE FENÊTRE FLAMANDE. Commentaire

ÉCRIT SUR LA VITRE D\'UNE FENÊTRE FLAMANDE. J\'aime le carillon dans tes cités antiques, 0 vieux pays gardien de tes mœurs domestiques, Noble Flandre o ù le nord se réchauffe engourdi Au soleil d e Castille e t s\'accouple au midi! L e carillon, c\'est l\'heure inattendue et folle Que l\'œil croit voir, vêtue en danseuse espagnole, Ap paraître soudain par le trou vif et...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire: LA MAISON SERAIT PLEINE DE ROSES ET DE GUÊPES de Francis Jammes, Choix de poésies, N.C.L., p. 43.

LA MAISON SERAIT PLEINE DE ROSES ET DE GUÊPES La maison serait pleine de roses et de guêpes. On y entendait, l\'après midi, sonner les vêpres; et les raisins couleurs de pierre transparente sembleraient dormir au soleil sous l\'ombre lente. Comme je t\'y aimerais. Je te donne tout mon cœur qui a vingt quatre ans et mon esprit moqueur, mon orgueil et ma poésie de...

2 pages - 1,80 ¤

Claude Levi Strauss, Race et histoire : commentaire

« Il est possible, dira-t-on, sur le plan d\'une logique abstraite, que chaque culture soit incapable de porter un jugement vrai sur une autre puisqu\'une culture ne peut s\'évader d\'elle même et que son appréciation reste, par conséquent, prisonnière d\'un relativisme sans appel. Mais regardez autour de vous; soyez attentif à ce qui se passe dans le monde...

5 pages - 1,80 ¤

PLEIN CIEL de Supervielle, Poèmes, 1939 1945. Commentaire

PLEIN CIEL J\'avais un cheval Dans u n champ de ciel Et je m\'enfonçais Dans le jour ardent. Rien ne m\'arrêtait J\'allais sans savoir, C\'était un navire Plutôt qu\'un cheval, C\'était un désir Plutôt qu\'un navire, C\'était un cheval Comme on n\'en voit pas, Tête de coursier, Robe de délire, Un vent qui hennit En se répandant. Je montais toujours Et faisais des signes « Suivez mon chemin, Vous pouvez venir, Mes meilleurs amis, La route...

2 pages - 1,80 ¤

PROSE DU BONHEUR ET D'ELSA d'Aragon, Le roman inachevé. Commentaire

PROSE DU BONHEUR ET D\'ELSA J\'étais celui qui sait seulement être contre Celui qui sur le noir parie à tout moment Que serais je sans toi qui vins à ma rencontre Que cette heure arrêtée au cadran de la montre Que serais je sans toi qu\'un cœu r au bois dormant Que serais-je sans toi que ce balbutiement U n...

2 pages - 1,80 ¤

Francis Ponge. Le pain. Commentaire

LE PAIN La surface d u pain est merveilleuse d\'abord à cause de cette impres sion quasi panoramique qu\'elle donne : comme si l\'on avait à sa disposition sous la main les Alpes, le Tau rus 1 ou la Cordillère des Andes. Ainsi donc une masse amorphe en train d\'éructer 2 fut glissée pour nous dans le four stellaire 3,...

2 pages - 1,80 ¤

Jacques Prévert, Grand Bal du Printemps. Commentaire

Exilé des vacances dans sa zone perdue Il découvre la mer que jamais il n\'a vue La caravane vers l\'ouest la caravane vers l\'est et vers la Croix du Sud et vers l\'Étoile d u Nord ont laissé là pour lui de vieux wagons couverts de rêves et de poussière Voyageur clandestin enfantin ébloui il a poussé la porte du Palais des Mirages et dans les décombres familiers...

2 pages - 1,80 ¤

Jean Marie Domenach. Commentaire.

Selon votre préférence, résumez le texte suivant en respectant son mouvement, ou bien analysez le en distinguant et ordonnant les thèmes et en vous attachant à rendre compte de leurs rapports. Vous indiquerez, en tête de votre copie, par le mot Résumé ou Analyse, la nature de votre choix. Après ce résumé ou cette analyse, vous dégagerez du texte...

6 pages - 1,80 ¤

Eugène Ionesco, Notes et contre notes, N.R.F., Gallimard. Commentaire

Je n\'affirmerai point que de nos jours l\'on ne pense pas. Mais on pense sur ce que quelques maîtres vous donnent à penser, on pense sur ce qu\'ils pensent, si on ne pense pas exactement ce qu\'ils pensent, en répétant ou en paraphrasant. En tout cas, on peut observer que trois ou quatre penseurs ont l\'initiative de la...

4 pages - 1,80 ¤

LA POÉSIE ET LES NOUVEAUX MOYENS D'EXPRESSION

LA POÉSIE ET LES NOUVEAUX MOYENS D\'EXPRESSION L\'invention de l\'imprimerie avait rompu avec la tradition d\'une poé sie orale, écoutée en public, elle conduisait à une consommation solitaire du poème et en même temps à l\'accentuation d\'une subtilité poétique que rendent possible les lectures successives du texte. Ce mouvement d\'isolement du poème et du poète trouvait son apogée dans...

5 pages - 1,80 ¤

Jean Onimus, « L'École », n° 17 9 06-1973. La société moderne : « une manipulation de l'individu ?

Si l\'on définit la violence comme l\'emploi de moyens d\'action qui portent atteinte à l\'intégrité physique, psychique ou morale, o n peut dire que la société moderne, sous ses allures les plus démocratiques ou les plus libérales, est une société violente. Certes, aucune société ne peut laisser libre cours à l\'irruption sauvage des pulsions et des instincts; la...

6 pages - 1,80 ¤

APPRENDRE A APPRENDRE de Philippe Lamour et Jacques Chalendar, Prendre le temps de vivre.

APPRENDRE A APPRENDRE Il est peu de pays dans lesquels on impose aux enfants un nombre aussi élevé d\'heures de présence en classe. Il est peu de pays dans lesquels il en résulte si peu de profit, où tout doit être aussi rapide­ment oublié pour permettre d e réapprendre autre chose qui soit utili sable. Notre pays a le...

3 pages - 1,80 ¤

LA CULTURE ET LE SAVOIR de Fernand Robert, L'humanisme. Commentaire

LA CULTURE ET LE SAVOIR O n a bien souvent cherché à discerner ce qu\'il fallait entendre par : culture; et l\'on a proposé quelques bjen jolies définitions : « Ce qui reste lorsqu\'on a tout oublié. » C\'est l\'une des meilleures. Elle a le mérite de bien faire sentir qu\'il ne faut pas ranger dans la culture elle-même...

4 pages - 1,80 ¤

L'ORGUEIL de Jean Giono, Les terrasses de l’Île d'Elbe. Commentaire

L\'ORGUEIL Une grande marque de l\'orgueil e t de la vanité de l\'homme est l\'admiration sans mélange qu\'il a pour tout ce qu\'il invente. Alors qu\'il est très fier de son sens critique (jusqu\'à s\'en servir à contre sens), dès qu\'il s\'agit d\'une invention sortie de ce qu\'il appelle sa science, il ne discute plus, il admire. Tout ce...

5 pages - 1,80 ¤

VEILLÉE D'AVRIL de Jules Laforgue. Commentaire

VEILLÉE D\'AVRIL Il doit être minuit. Minuit moins cinq. On dort. Chacun cueille sa fleur au vert jardin des rêves, Et moi las de subir mes vieux remords sans trêves, Je tords mon cœu r pour qu\'il s\'égoutte en rimes d\'or. Et voilà qu\'à songer, me revient un accord, Un air bête d\'antan, et sans bruit tu te lèves, 0 menuet,...

2 pages - 1,80 ¤

CONCERTOS POUR PIANO ET ORCHESTRE de Prokofiev. (résumé & analyse)

||Le musicien russe Serge Prokofiev (1891-1953) a écrit cinq concertos pour piano : les trois premiers ont été composés en Russie (les thèmes du n° 3 sont de 1917), avant la période dite étrangère de l’auteur, les deux derniers en France, à la veille de son retour définitif en U. R. S. S. Le Concerto n° 1, en...

1 page - 1,80 ¤

CONSPIRATION (La). (résumé & analyse) Paul Nizan

||Roman de l\'écrivain   français Paul Nizan (1905-1940), publié en 1938. Essayiste et révolté dans Aden Arabie (v. I add.) et dans les Chiens de garde (1932), Nizan a laissé trois romans : Antoine Bloyé (1933), le Cheval de Troie (1935) et la Conspiration qu\'il considérait comme le prologue d\'un vaste ensemble consacré aux années trente et dont le titre...

1 page - 1,80 ¤

CONTES de Grimm (résumé & analyse)

||CONTES de Grimm        Recueil de contes de fées, de source populaire, œuvre des frères Jacob (1785-1863) et Wilhelm (1786-1859) Grimm, publié en 3 vol., de 1812 à 1822. n est à rapprocher du Got merveilleux de l\'enfant d\'Achim von et C. Brentano, qui   donna aux Grimm la première idée de leur ouvrage. Dans l\'esprit des auteurs, il devait être un...

1 page - 1,80 ¤

CONTES ANCIENS A NOTRE MANIÈRE (résumé & analyse) de Lou Siun

||CONTES ANCIENS A NOTRE MANIÈRE        Recueil de contes de l’écrivain chinois Lou Siun (1881-1936), publié en 1935 et dont la composition s’échelonna sur treize ans de 1922 à 1935. Ce long délai s’explique par la difficulté de l’entreprise : il s’agissait pour Lou Siun de faire resurgir des temps anciens et de revivifier quelques-unes des légendes qui avaient contribué...

2 pages - 1,80 ¤

CONTRE LES PAÏENS (résumé & analyse)

||CONTRE LES PAÏENS    Œuvre apologétique composée vers 305 par l\'écrivain latin Arnobe de Numidie (260?-327), en témoignage de sa conversion à la foi chrétienne. Le premier livre est une défense serrée et logique du Christianisme contre les accusations dont il était l\'objet de la part des païens; le second illustre la valeur théologique sur laquelle se fonde la nouvelle...

1 page - 1,80 ¤

CONVERSATIONS DANS LE LOIR-ET-CHER. Paul Claudel (résumé & analyse)

|| Œuvre de l’écrivain français Paul Claudel (1868-1955) publiée en 1935. « Pique-nique hasardeux de propositions », dit l’auteur lui-même, ces conversations imaginaires, à bâtons rompus, ont toute la liberté du journal intime; elles passent avec agilité d’un sujet à l’autre ; lançant toutes les idées à la fois, avec une hardiesse que ne tolérerait peut-être pas un discours...

1 page - 1,80 ¤

CORRESPONDANCE de Claudel. (résumé & analyse)

||Tenu   longtemps éloigné à des milliers de kilomètres de sa patrie par ses fonctions diplomatiques. Paul Claudel (1868-1955) fut naturellement amené à entretenir un abondant commerce épistolaire avec les amis qu’il avait laissés en France. Peu de correspondances d’écrivains sont cependant moins littéraires que la sienne. Ce n’est qu’incide^mment qu\'il parle de ses propres livres — et presque jamais...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 5806 5807 5808 5809 5810 5811 5812 5813 5814 5815 5816 5817 5818 5819 5820 5821 5822 5823 5824 5825 5826 5827 5828 5829 5830 5831 5832 5833 5834 5835 5836 5837 5838 5839 5840 5841 5842 5843 5844 5845 5846 5847 5848 5849 5850 5851 5852 5853 5854 5855 5856 5857 5858 5859 5860 5861 5862 5863 5864 5865 5866 5867 5868 5869 5870 5871 5872 5873 5874 5875 5876 5877 5878 5879 5880 5881 5882 5883 5884 5885 5886 5887 5888 5889 5890 5891 5892 5893 5894 5895 5896 5897 5898 5899 5900 5901 5902 5903 5904 5905 5906 5907 5908 5909 5910 5911 5912 5913 5914 5915 5916 5917 5918 5919 5920 5921 5922 5923 5924 5925 5926 5927 5928 5929 5930 5931 5932 5933 5934 5935 5936 5937 5938 5939 5940 5941 5942 5943 5944 5945 5946 5947 5948 5949 5950 5951 5952 5953 5954 5955 ... 17153 17154 17155 17156 17157 17158

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit