LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

ÉCRIT SUR LA VITRE D'UNE FENÊTRE FLAMANDE. Victor Hugo, Les Rayons et les Ombres. Commentaire composé

J\'aime le carillon dans tes cités antiques,   0 vieux pays gardien de tes mœurs domestiques,   Noble Flandre où le nord se réchauffe engourdi Au soleil de Castille et s\'accouple au midi!   Le carillon, c\'est l\'heure inattendue et folle Que l\'œil croit voir, vêtue en danseuse espagnole, Apparaître soudain par le trou vif et clair Que ferait en s\'ouvrant une porte de...

2 pages - 1,80 ¤

Claude Levi Strauss, Race et histoire (1952). Commentaire composé

« Il est possible, dira-t-on, sur le plan d\'une logique abstraite, que chaque culture soit incapable de porter un jugement vrai sur une autre puisqu\'une culture ne peut s\'évader d\'elle même et que son appréciation reste, par conséquent, prisonnière d\'un relativisme sans appel. Mais regardez autour de vous; soyez attentif à ce qui se passe dans le monde...

5 pages - 1,80 ¤

André Malraux, La voie royale (1930). Commentaire

Avoir lu le roman de Malraux ne vous aidera guère dans le cas présent, et il ne saurait être en tout cas question pour vous d’éblouir le correcteur en racontant La voie royale et en cherchant à tout prix à relier ce pas sage particulier à l’histoire de Vannec.   Se demander d’abord pourauoi un texte aussi sta tique ? S’interroger...

3 pages - 1,80 ¤

J'appartiens à un pays que j’ai quitté: Colette, Les vrilles de la vigne, (Jour gris). Commentaire

Si le nom de Colette fait immédiatement penser à la série des Claudine ou à la romancière de l’amour et du couple, on oublie souvent toute la veine rustique de son inspiration première : une veine il est vrai exploitée essen tiellement dans les récits autobiographiques des premières œuvres auxquelles apartiennent les Vrilles de la vigne. C’est d’ailleurs...

3 pages - 1,80 ¤

Victor Hugo, L’homme qui rit (1869).

« Je représente l\'humanité telle que ses maîtres l\'ont faite. L\'homme est un mutilé. Ce qu\'on m\'a fait, on l\'a fait au genre humain. On lui a déformé le droit, la justice, la vérité, la raison, l\'intelligence, comme à moi les yeux, les narines et les oreilles; comme à moi, on lui a mis au cœur un cloaque...

3 pages - 1,80 ¤

Gérard de Nerval, Aurélia: commentaire composé

Arrivé sur la place de la Concorde, ma pensée était de me détruire A plusieurs reprises je me dirigeai vers la Seine, mais quelque chose m\'empêchait d’accomplir mon dessein. Les étoiles brillaient dans le firmament. Tout à coup il me sembla qu’elles venaient de s\'éteindre à la fois comme les bougies que j\'avais vues à l\'église. Je crus...

4 pages - 1,80 ¤

LA PRISON de Stendhal, La Chartreuse de Parme (commentaire)

La prison paraît être le lieu stendhalien par excellence :   des œuvres autobiographiques qui se plaisent à évoquer des atmosphères carcérales (hautes murailles grenobloises de la Vie de Henry Brulard, Château Saint-Ange de Rome dans les Promenades) aux romans qui font des héros de véritables prisonniers (Julien Sorel dans Le Rouge et le Noir, Missirilli, Béatrix et Caraffa ||LA PRISON L\'image...

3 pages - 1,80 ¤

RÊVERIE AU LIDO - Chateaubriand au début de ses Mémoires d'Outre tombe

Il n\'est sorti de la mer qu’une aurore ébauchée et sans sourire. La transformation des ténèbres en lumière, avec ses changeantes merveilles, son aphonie et sa mélodie, ses étoiles éteintes tour à tour dans l\'or et les roses du matin, ne s’est point opérée. Quatre ou cinq barques serraient le vent à la côte; un grand vaisseau disparais...

3 pages - 1,80 ¤

Le bonheur réside-t-il dans un choix préétabli par les parents ou de 1 ’épanouissement libre de l’enfant ?

... « Si vous rencontrez quelqu\'un vous affirmant qu\'il sait comment on doit élever des enfants, je vous conseille de ne pas lui confier les vôtres. Les parents, en paroles du moins, consciemment, désirent avant tout le bonheur de leurs enfants. Nous aurons à revenir plus loin sur cette notion du bonheur, et il est ici difficile d\'envisager...

4 pages - 1,80 ¤

« Le déséquilibre de la période transitoire : (...) décalage entre le progrès technique et l'absence du progrès moral ».

Pas de gros problème de choix : la longueur et l’unité du texte vous suggèrent d’opter pour le résumé : vous serez attentifs au fait que la pensée de Fourastié pro cède essentiellement par juxtaposition d’idées plus que par enchaînement logique. Inutile donc d’avoir recours à des termes de liaison. ||Pensez un moment à ce qu\'était la vie d’un...

5 pages - 1,80 ¤

Le racisme. Le discours raciste : mythe ou réalité ?

Le discours raciste : mythe ou réalité ?   Introduction : se défendre d’être raciste est une chose encore que qui se défend... ne pas 1 ’être en est une autre. Il suffit pour s’en assurer de s’arrêter sur ce que l’on peut appeler le discours raciste pour se convaincre et de 1 ’existence latente d’une forme de racisme d’autant...

5 pages - 1,80 ¤

Jean-Jacques Rousseau, Note du Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, 1755.

C\'est une chose extrêmement remarquable que, depuis tant d\'années que les Européens se tourmentent pour amener les sauvages de diverses contrées du monde à leur manière de vivre, ils n\'aient pas pu encore en gagner un seul, non pas même à la faveur du christianisme; car nos missionnaires en font quelquefois des chrétiens, mais jamais des hommes civilisés....

4 pages - 1,80 ¤

Résumé d'un extrait de Rousseau

C\'est une chose extrêmement remarquable que, depuis tant d\'années que les Européens se tourmentent pour amener les sauvages de diverses contrées du monde à leur manière de vivre, ils n\'aient pas pu encore en gagner un seul, non pas même à la faveur du christianisme; car nos missionnaires en font quelquefois des chrétiens, mais jamais des hommes civilisés....

5 pages - 1,80 ¤

THÈME DE RÉFLEXION: le roman et le réel.

La rapide promotion du roman au firmament des lettres vient de sa nature expansionniste : puisant dans les divers genres — dont il abolit la pertinence — il en fait des vassaux dont l’existence même dépend de son propre succès; il n’est jusqu’au réel qu’il ne s’annexe en l’investissant au moyen des sciences humaines. Colonisateur par atavisme, totalitaire...

5 pages - 1,80 ¤

THÈME DE RÉFLEXION: l’Histoire, discipline formatrice.

A l’heure où l’homme se projette sans cesse dans l’avenir, quel sens revêt l’attachement à l’histoire? C’est pour son humanisme fondé sur une méthode et une pédagogie que 1 ’homme est attaché à l’histoire. Une méthode à l’opposé du doute cartésien, idéal dans ses fondements, mais ô combien erroné dans sa pratique : à cet homme sans ascendance,...

5 pages - 1,80 ¤

THÈME DE RÉFLEXION: l’écrivain et la vie.

  .../... tiques (Hugo, Lamartine), les naturalistes (Zola) et les grands courants du xxe siècle. Mais cet engagement recouvre diverses fonctions :   — « l’écho sonore » (Hugo) amplifie les luttes et par-là même empêche leur étouffement par le pouvoir (se souvenir du rôle de Voltaire dans les affaires Callas et Sirven);   — le penseur, plus théorique que pratique (Rousseau, Marx) établit...

5 pages - 1,80 ¤

SUJET DE RÉFLEXION: la recherche du temps perdu

Vert paradis des amours enfantines, Recherche du temps perdu, Peau de chagrin : autant d’expressions rendues célèbres par les écrivains et qui témoignent de l’importance du temps dans l’existence humaine. Importance paradoxale qui fait que, si, par essence, le présent nous échappe — nous ne vivons jamais mais nous espérons de vivre  affirmait Pascal —, nous sommes constamment...

6 pages - 1,80 ¤

THÈME DE RÉFLEXION: le théâtre entre le spectacle et l’interrogation.

Il n\'est pas de véritable histoire dramatique sans prise en compte du « boulevard », le seul genre permanent depuis 1850 en dépit d’éclipses dues au scandale ou au talent de quelques créateurs finalement marginaux. Son public, le vrai public, n\'y cherche qu\'une distraction futile. Doit-on pour autant mépriser un théâtre qui se renouvelle continuellement malgré des thèmes,...

2 pages - 1,80 ¤

Le XVIIIe siècle fut un siècle de combat, destructeur et constructeur, plein d'amour et de haines, de révolte et de foi. Ses champs de bataille sont encore les nôtres. P. Clarac, Les philosophes du XVIIIe siècle, (Préface).

Les philosophes — que Maine de Biran accuse de « n’avoir pas connu l’homme » — se sont avant tout attachés aux hommes dans leur multiplicité, leurs particularités et leurs différences. Au lieu d’une entité psychologique — « l’honnête homme » — ils ont préféré les réalités matérielles : et dès lors le genre humain leur est apparu,...

2 pages - 1,80 ¤

Le journaliste s'occupe du temps qui passe, l'écrivain du temps qui dure. Le journaliste s'intéresse à l'urgent, et l'écrivain à l'essentiel et il est bien rare que l'urgent et l'essentiel se recoupent.

Commenter et discuter, en vous appuyant sur des exemples précis, ce propos de Jean d’Ormesson.||Ces trois sujets abordent, contradictoirement, le problème fondamental des rapports de l’œuvre et du temps. Pour qui — mais aussi pour quoi écrit-on ? La remarque proposée à Toulouse est la seule qui fasse référence explicitement aux destinateurs : c’est donc ici le problème...

2 pages - 1,80 ¤

Selon Oscar Wilde : « Un artiste doit créer de belles choses, mais sans rien y mettre de sa propre vie. »

La formule de Wilde est un trompe-l’œil qui tente d’opposer une littérature personnelle à une littérature impersonnelle en fondant cette opposition sur le seul contenu. Or — et l’art est prodigue d’exemples de créateurs « dévorés » par leur « métier » — il est faux de séparer fond et forme : imagine-t-on la Recherche écrite avec le...

2 pages - 1,80 ¤

Théâtre et éducation des masses - Art et pédagogie

« Même lorsqu’il est didactique, le théâtre reste le théâtre, et s’il s’agit d’un bon théâtre il ne peut être que récréatif » : Sophocle ni Molière, Beaumarchais ni Sartre ne sauraient s’opposer à cette affirmation de Brecht, eux qui, chacun à sa manière, se sont servis de la scène pour transmettre au spectateur, sans l’ennuyer, un certain...

2 pages - 1,80 ¤

« Ce n'est point avec des idées qu'on fait des vers ... c'est avec des mots. » Vous apprécierez cette formule attribuée à Mallarmé sans omettre de donner des exemples précis.

Dès lors s’explique que pour Mallarmé le mot soit l’objet de toutes ses attentions; ce mot auquel il faut donner un sens plus pur le poète le libère de sa syntaxe traditionnelle, créant ainsi une langue parallèle à la langue prosaïque qui aboutira au Coup de dés puis au silence. Ainsi, ce que nous nommions plus haut l’exclusion...

3 pages - 1,80 ¤

A. Gide, Les faux-monnayeurs (1925). Citation commentée

Qu’est-ce qu’un personnage médiocre ? Faut-il y voir un contenu sociologique (le médiocre serait alors, par exemple, le « Français moyen ») ? un contenu moral ?   Toutes ces questions, alliées à une bonne connaissance de l’histoire littéraire (et du roman en particulier) devaient vous permettre de construire un plan où la dialectique et l’histoire se mêlaient selon le...

2 pages - 1,80 ¤

« Le roman est un vaste champ d'essai qui s'ouvre à toutes les formes de génie, à toutes les manières. C'est l'épopée future, la seule probablement que les m½urs modernes comporteront désormais. »

On a coutume de voir dans le xixe siècle le « siècle du roman ». Et de fait, même si le roman ne naît pas avec lui, c’est bien le xixe siècle qui en assure et la promotion et la dignité. En effet, longtemps considéré comme un genre mineur (Boileau n’en parle pas dans L\'art poétique) ou un...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 6182 6183 6184 6185 6186 6187 6188 6189 6190 6191 6192 6193 6194 6195 6196 6197 6198 6199 6200 6201 6202 6203 6204 6205 6206 6207 6208 6209 6210 6211 6212 6213 6214 6215 6216 6217 6218 6219 6220 6221 6222 6223 6224 6225 6226 6227 6228 6229 6230 6231 6232 6233 6234 6235 6236 6237 6238 6239 6240 6241 6242 6243 6244 6245 6246 6247 6248 6249 6250 6251 6252 6253 6254 6255 6256 6257 6258 6259 6260 6261 6262 6263 6264 6265 6266 6267 6268 6269 6270 6271 6272 6273 6274 6275 6276 6277 6278 6279 6280 6281 6282 6283 6284 6285 6286 6287 6288 6289 6290 6291 6292 6293 6294 6295 6296 6297 6298 6299 6300 6301 6302 6303 6304 6305 6306 6307 6308 6309 6310 6311 6312 6313 6314 6315 6316 6317 6318 6319 6320 6321 6322 6323 6324 6325 6326 6327 6328 6329 6330 6331 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit