Devoir de Philosophie

t enions cela d e D ieu e t d e n otre m ère.

Extrait du document

t enions cela d e D ieu e t d e n otre m ère. » A mélie, s a s oeur, est s on d ouble s entimental: « u ne d ouce c onformité d 'humeur e t d e g oûts m 'unissait é troitement à c ette s oeur ». D éveloppez, vous-même, des exemples s ur les d eux t ermes d e c ette conformité« h umeur» e t « goûts» (l. 14). · 4) L es c onséquences d 'un t el c aractère - Culture d u g oût d e l a s olitude (l. 7, 8), et d e l a t ristesse (l. 2 1, 22). - Sentiment d 'être h ors d u c ommun. L a s uite de notre texte conclut d 'ailleurs: « Il e st v rai q u'Amélie e t m oi j ouissions p lus q ue p ersonne d e ces i dées graves e t t endres ... » Le m alheur a c réé c hez e ux ce p laisir o rgueilleux

« fois. Un jeune homme se tenait près d'elle. Elle lui fit signe qu'elle renonçait à la contredanse suivante. Il se retira en saluant. 20 Le jour commençait à se faire. Nous sortîmes du bal, nous tenant par la main. Les fleurs de la chevelure de Sylvie se penchaient dans ses cheveux dénoués; le bouquet de son corsage s'effeuil­ lait aussi sur les dentelles fripées, savant ouvrage de sa main. Je lui offris de l'accompagner chez elle. li faisait grand jour, mais 25 le temps était sombre. La Thève bruissait à notre gauche, lais­ sant à ses coudes des remous d'eau stagnante où s'épanouis­ saient les nénuphars jaunes et blancs, où éclatait comme des pâquerettes la frêle broderie des étoiles d'eau. Les plaines étaient couvertes de javelles et de meules de foin, dont l'odeur me por- 30 tait à la tête sans m'enivrer, comme faisait autrefois la fraîche senteur des bois et des halliers d'épines fleuries. Gérard de Nerval, Sylvie, chap. VIII, 1854. 1. Des suggestions Lisez Sylvie en entier, cette nouvelle est courte et prenante, ainsi vous serez mieux à même de réfléchir sur la psychologie des personnages, vous vous imprégnerez du cadre dans lequel ils évoluent et vous saisirez la ligne de temps du récit. Consultez également le texte critique de Georges Poulet: Sylvie ou la Pensée de Nerval dans Trois essais de mythologie romantique. 2. De l'aide Lisez le conseil théorique n° 6, b (p. 153). En fonction du sujet proposé (cf. ci-dessous), et cela est valable pour tous les sujets, vous pourriez, en utilisant des couleurs différentes, mieux matérialiser et visualiser votre texte durant l'étape d'élaboration du tra­ vail; chaque couleur étant réservée à un centre d'intérêt. Pour le second centre d'intérêt : le temps, pensez à toutes les connota­ tions de ce mot. Le temps atmosphérique, le temps-durée, le temps moment fixé (dans la journée, dans la saison, dans l'année, dans la vie), le temps grammatical. 3. Des exercices Vous ferez de ce texte un commentaire composé. Vous pourrez, par exem­ ple, étudier comment l'auteur associe dans cette page les thèmes de la nature, du temps et de l'amour. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles