Devoir de Philosophie

Qui suis-je (Cancer)

Extrait du document

QUI SUIS-JE ? Extrait. CARACTERE Il n'oublie jamais rien : ni ses amis, ni ses projets, ni les injures reçues... Le cancer n'est pas si gentil que ça. Il n'est guère tolérant non plus à vrai dire ! Il ne supporte ni l'indifférence, ni les bouderies, ni la contradiction qu'il ressent comme la preuve qu'on ne l'aime pas. Hyperémotif, il vit cruellement les déceptions. Il est extrêmement sensible aux critiques qui le touchent à vif. Les propos désobligeants formulés à son sujet le blessent profondément. Il est réfractaire à une certaine forme d'autorité. Il ne vit bien que la discipline qu'il s'impose à lui-même. Doué d'une étonnante souplesse d'anguille, il se faufile entre les ordres, se glisse entre les règlements, se dérobe à toute consigne et à toute discipline. Pris sur le fait, il s'esquive, se retranche d...

« Le Cancer est spontané. Il témoigne de la fraîcheur. Il est direct. Il a l’audace des timides et le risque peut lui donner une telle impulsion qu’il en devient inconscient. Ce n’est pas un véritable paresseux sur le plan du caractère mais sur le plan physique, oui ! Sa grande force est de s’accrocher à ses rêves. Un jour, au bout de plusieurs années parfois, cela se transforme en réalité. Le Cancer est souvent d’une moralité à toute épreuve. Il est très conformiste tout en rêvant d’aventures ou en regrettant de ne pas les vivre ! Je me reconnais intimement dans la personnalité du Cancer décrite ci-dessus. Je laisse maintenant le soin à ceux qui me connaissent vraiment (ou qui croient me connaître vraiment !) d’entériner ou de contester ce portrait que je fais mien. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles