Devoir de Philosophie

Analyse du tableau de Le Corrège: Danaé

Extrait du document

On trouve dans le style très personnel du Corrège de nombreuses composantes culturelles. Dans la ville où vécut et travailla cet artiste, à Parme, il n'y avait pas de forte tradition artistique, c'est pourquoi le Corrège se tourna vers différents maîtres tels Mantegna qui influença sa prédilection pour l'illusion de perspective et Léonard dont il adopta la technique du dégradé. Certains souvenirs des oeuvres de Raphaël et son intérêt pour l'Antiquité pourraient confirmer l'hypothèse d'un éventuel voyage à Rome. Le Corrège amalgame et retravaille des influences stylistiques très variées et crée une peinture agréable et narrative dont les résultats les plus brillants sont certainement les décorations à fresque des plafonds des églises de Parme. Là, il semble littéralement traverser les murs et crée des effets d'illusion très hardis qui auront une grande importance pour le développement de la peinture baroque. Le tableau représentant Danaé aimée par Jupiter fut exécuté en 1531 par Antonio Allegri, mieux connu comme Correggio, d'après le nom de sa ville d'origine. Ce peintre émilien réélabore en termes personnels le langage formel de Léonard de Vinci et de Raphaël, en créant un style original, caractérisé par la grâce des figures et l'utilisation délicate du coloris et du clair-obscur. Son intérêt marqué pour les perspectives en trompe-l'oeil eut une grande importance pour le développement de l'art baroque.

Liens utiles