Devoir de Philosophie

Lithographie

Extrait du document

?Lithographie Sommaire : I. Introduction à la lithographie II. Histoire  III. Technique d?impression I. Introduction à la lithographie Du grec lithos, « pierre » et graphein, « écrire », la lithographie est une technique d?impression à plat d?un dessin réalisé sur une pierre ?un calcaire à grain fin, très fragile et très dense. Rapide, bon marché, elle est mise au point en Allemagne par Aloys Senefelder à la fin du XVIIIe siècle. Après des années de recherche et d?expérimentations, il finalisa ce processus d?impression dans les années 1790. II. Histoire Aloys Senefelder était né à Prague en 1771 d'un père acteur. Lui-même, acteur puis auteur dramatique, il cherchait le moyen d'imprimer ses propres écrits à moindre frais. Il inventa d'abord un procédé pour polir les pierres sur lesquelles il comptait graver ses écrits à l'envers, puis une encre spéciale qui lui permettait d'écrire sur du papier, à l'endroit, et de reporter le texte, à l'envers, sur la pierre. Le cuivre étant trop cher, il utilise une pierre bavaroise, tendre et lisse (dite « pierre de Solnhofen »). Il découvre fortuitement le moyen d?attaquer la pierre avec un acide, créant ainsi une forme en très faible relief, qui est exploitable pour l?impression. En fait, bien que la date de 1796 soit généralement considérée comme l?origine de la lithographie, on est encore loin de la technique connue sous ce nom aujourd?hui. Il utilisa d'abord son invention pour imprimer la musique, difficile à reproduire typographiquement. La première pièce de musique lithographiée en France parut en 1803, mais il fallut attendre dix ans pour que l'on comprenne toute l'importance de la découverte, première expérience d'impression rapide qui allait permettre, en 1830, d'illustrer les quotidiens, puis, en 1860, des affiches. Le succès de la lithographie, utilisée d'abord par l'art romantique, ne s'est pas démenti. Cette technique fut, en outre, le point de départ d'autres inventions, en particulier celle de la photographie par Niepce en 1827 et celle de l'offset (que les Anglo-Saxons appellent d'ailleurs lithography). Senefelder a raconté sa découverte dans un traité paru à Vienne et à Munich en 1818, puis aussitôt après à Londres et à Paris (1819). Plus rapide et économique que la gravure, la lithographie a été très souvent utilisée pour la reproduction de documents à caractère commercial. Mais dès les années 1960, la lithographie est progressivement remplacée par de nouvelles techniques d?impression. De nombreux artistes se sont emparés de cette technique et elle est aujourd?hui entièrement dédiée à l?art contemporain. QU?EST-CE QU?UNE LITHOGRAPHIE ? La lithographie est un procédé de reproduction qui permet d?imprimer une ?uvre sur du papier en utilisant une presse. Aujourd?hui, en raison de la multiplicité des supports et des progrès faites dans l?impression, mais surtout en raison de la falsification des lithographies produites par de grands artistes peu de gens restent familiers avec la lithographie. Barnies retourne sur l?histoire d?une technique artistique qui a connu de nomb...

« technique artistique qui a connu de nombreuses années de popularité et qui fut très appréciée par les grands noms de l’art moderne, dont Pablo Picasso, Max Ernst ou encore Maqbool Fida Husain. LES ORIGINES DE LA LITHOGRAPHIE La lithographie a été créée aux alentours de 1796 par Aloys Senefelder. Ce dramaturge allemand invente le procédé pour reproduire et diffuser lui-même ses écrits. Si l’on en croit l’histoire, sa découverte était fortuite. À l’époque, elle représente une petite révolution, car au contraire des techniques antérieures en relief, la lithographie peut être faite sur des surfaces planes. Malgré tout, la technique qui fut créée est loin de la lithographie telle que nous la connaissons aujourd’hui. On peut dire que l’invention de Senefelder est une technique d’impression en relief semblable à la typographie. Au XXème siècle, la lithographie connait un grand développement avec les journaux. Elle devient la technique la plus utilisée pour illustrer la presse en raison de la rapidité du procédé qui permet de publier en quelques jours des croquis de rue ou encore des caricatures d’actualité. La technique s’étend alors rapidement sur toute l’Europe. Avec cette « généralisation », les caricaturistes et les affichistes s’en emparent pour reproduire des images en noir et blanc et par la suite en couleur avec la création de la chromolithographie. LE LIEN ÉTROIT ENTRE L’ART ET LA LITHOGRAPHIE Avec la création de la photographie, le monde de la presse et de la publicité abandonne rapidement la lithographie. Et c’est l’art qui va la sauver. À partir de 1938, les artistes commencent à créer sur la pierre et font de la lithographie une technique artistique. Les artistes l’ont également utilisé pour réaliser des reproductions fidèles de leurs œuvres. Certains grands noms de l’art comme Pablo Picasso ou encore Dali ont créé des lithographies de leurs œuvres pour les rendre plus accessibles. LE DECLIN DE L’ART DE LA LITHOGRAPHIE Vers le début des années 90, l’art de la lithographie connait un grand déclin lorsque les scandales de lithographies de grands artistes produites en série limitée ont éclaté au grand jour. En raison de ces incidents, le prix de nombreuses lithographies connait un grand déclin lorsque les scandales de lithographies de grands artistes produites en série limitée ont éclaté au grand jour. En raison de ces incidents, le prix de nombreuses lithographies commence à chuter, surtout celles de Dali (découverte de plusieurs milliers de feuilles imprimées illégalement, mais qui ont quand même été vendues comme des originales). Malgré tout, de nombreux artistes utilisent encore la lithographie, même de nos jours (kitchen litho). Elle reste particulièrement appréciée parce qu’elle permet de diffuser des reproductions plus soignées d’œuvres originales. Le prix d’une lithographie varie en fonction de son état, de son créateur et du nombre d’éditions. Il va de soi que les lithographies créées par les artistes comme Toulouse- Lautrec, Matisse, Chagall, Villon ou encore Foujita figurent parmi les plus chers du marché. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles