Devoir de Philosophie

WATTEAU Antoine : LE FAUX PAS

Extrait du document

Ce thème du faux pas était courant dans la peinture nordique et Watteau en a probablement hérité. Nous le trouvons, par exemple, dans une toile de Jan Steen actuellement au musée de Leyde et surtout dans une oeuvre d'Adriaen Van der Werff, dans sa version signée et datée...

« WATTEAU Antoine LE FAUX PAS 1717 Peintre français Analyse ♦■'Dans Le Faux Pas,Watteau nous montre un jeune couple à l'écart dans les bois. La jeune femme, représentée de dos, cherche à repousser sans trop de convictionles entreprises de son cavalier, lequel, lui entourantla taille du bras gauche, cherche à l'étendre sur le gazon. Le visage de l'homme, qui semble rappeler celui des satyres, est empourpré de désir. Rien n'indique d'ailleurs qu'il arrivera à ses fins mais rien ne vient confirmer non plus une résistance — impro bable — de la jeune personne. Watteau prend un plaisir évident à cette ambiguïté,à ce mélange d'érotisme et de pudeur. À l'exception du geste nerveuxde la main de l'homme, dont il existe un magnifiquedessin autographe, toute l'ardeur se résume dans l'idée, la couleur,latouche légère — presque par petites taches. Le ciel livide contraste avec les tons chaleureux de laverdure sur laquelle se détache le rouge de la petite cape abandonnée par la dame. Watteau autilisé ce même motif, considéré comme l'un des plus osés de son répertoire, pour d'autres peintures, notamment dans le groupe central de ses Fêtes d'amour (pinacothèque de Dresde) — chronologiquement voisine du Faux Pas,dans Danse paysanne (Huntington Library à San Marino, Californie) — plus tardive et où les deux jeunes gens sont inversés —, et enfin dans Réunion en plein air (musée du château de Char- lottenburg, Berlin — voir ci-contre). Ce thème du faux pas était courant dans la peinture nordique et Watteau en a probablement hérité. Nous le trouvons, par exemple, dans une toile de Jan Steen actuellement au musée de Leyde et surtout dans une œuvre d'Adriaen Van der Werff, dans sa version signée et datée de 1690, conservée àlaWallace Collection de Londres. Le sujet aura un grand succès chez les artistes influencés par Watteau, comme en témoignent des versions de Lancretet de Nicolas Vleughels. %J Réunion en plein air, château de Charlotten- burg, Berlin. Du même peintre: PICTO 479 à 494 SNardini Editore, 1993VPCLarousse-Laffont pour l'édition française, 1993. PICTO 489 MUSEE DU LOUVRE PARIS XVIIIe siècle Huile sur toile 50 x 41 cm Détail L'œuvre Q Le Faux Pas fut probablement exécuté par Watteau en 1717. En 1860, Lejeune l'intitulait L'Heureuse Chute.L'œuvre parvint au Louvre en 1869 par la donation La Caze. Son titre deFaux Pas apparut en 1870, dans lecatalogue La Caze. Archives Nardin Photo R.M.N. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles