Devoir de Philosophie

Les compliments de thomas diafoirus

Publié le 27/06/2022

Extrait du document

« le théâtre/ Spectacle et comédie O.I : MOLIERE, Le Malade imaginaire (1673) Texte 2 : acte II, scène 5 : les compliments de Thomas Diafoirus Présentation générale : XVII°s, sous la monarchie absolue de Louis XIV, période de stabilité durant laquelle le Roi Soleil, amateur d’art, favorisa le théâtre malgré la condamnation de cet art par l’Eglise. Molière, à la fois comédien, metteur en scène et dramaturge, fut protégé par le roi qui appréciait ses comédies. Auteur classique qui à travers ses œuvres cherche à plaire et à instruire, à dénoncer les mœurs par le rire (« Castigat ridendo mores »= phrase latine reprise par Molière pour caractériser la comédie, et signifiant : « elle corrige les mœurs par le rire »). Comédies nombreuses, comme L’Avare, Le Bourgeois gentilhomme, etc… Le Malade imaginaire : dernière pièce de Molière (1673). Elle raconte l’histoire d’un bourgeois, Argan, qui se croit malade et qui souhaite que sa fille Angélique épouse un médecin, Thomas Diafoirus, pour pouvoir bénéficier de ses traitements. Dans l’acte II, scène 5, Thomas Diafoirus vient avec son père présenter ses hommages à la famille ; c’est leur première rencontre. Sur scène, sont présents Argan, les deux Diafoirus, Toinette, mais aussi Angélique et celui qu’elle aime vraiment : Cléante. Ces deux derniers restent muets pendant l’extrait. LECTURE Pbm + plan : comment Molière fait-il de cette scène de présentation du prétendant un spectacle comique ? Thomas Diafoirus, dans cet extrait, fait ses compliments à Argan et Angélique, et c’est de fait un spectacle de plus en plus risible pour plusieurs raisons. 1) Du début à « « Optime », il fait ses compliments à Argan en acteur maladroit : 2) Mais le comble est atteint lors des compliments à Angélique avec une bévue ridicule. I/ Partie 1 de l’extrait : les compliments à Argan 1) La mise en place : le metteur en scène et son mauvais acteur * La réplique de M. Diafoirus : dans ce spectacle comique, il joue le rôle de metteur en scène. On le voit à sa manière de parler à son fils : 3 impératifs dans une seule et même courte intervention : « allons », « avancez », « faites vos compliments ». → Le 1 er élément comique de cette scène est le fait que l’artifice du jeu est mis en évidence (= comique de situation), on voit que tout cela est artificiel et a été préparé. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles