Devoir de Philosophie

Définition du terme: COORDINATION, substantif féminin.

Extrait du document

Définition du terme: COORDINATION, substantif féminin. A.— Mise en ordre, agencement calculé des parties d'un tout selon un plan logique et en vue d'une fin déterminée. Coordination des faits, des idées, des recherches; habile coordination. La coordination des efforts (JEAN JAURÈS, Études socialistes, 1901, page 94 ). Un cruel effort de coordination dans l'exécution (PAUL VALÉRY, Variété II, 1929, page 38 ). Il faut admettre le fatalisme, ou la coordination forcée des choses soumises à un plan général (HONORÉ DE BALZAC, Louis Lambert, 1832, page 131) : Ø 1. Ainsi l'intelligence humaine, en tant que façonnée aux exigences de l'action humaine, est une intelligence qui procède à la fois par intention et par calcul, par la coordination de moyens à une fin et par la représentation de mécanismes à formes de plus en plus géométriques. HENRI BERGSON, L'Évolution créatrice, 1907, page 45. B.— Par extension. État de choses harmonieusement disposées en vue d'un certain effet. Heureuse coordination; la coordination des êtres. Synonymes : agencement, disposition. Nier toute harmonie des choses, tout plan, tout rapport, toute coordination dans l'oeuvre divine (GASTON LEROUX, De L'Humanité, de son principe et de son avenir, tome 1, 1840, page 265) : Ø 2. Le plus humble des êtres vivants est un « monde ordonné »; il témoigne d'une unité, d'une coordination, d'une harmonie, d'une finalité, dont la matière n'offre pas même l'esquisse. JEAN ROSTAND, La Vie et ses problèmes, 1939, page 149. C.— Spécialement. 1. ADMINISTRATION, ARMÉE, POLICE. Mise en harmonie de divers services, de diverses forces, de différentes composantes, en vue d'en renforcer l'efficacité. Organes, service de coordination; renforcer, réaliser la coordination. La coordination des opérations des troupes françaises (MARÉCHAL FERDINAND FOCH, Mémoires pour servir à l'histoire de la guerre de 1914-1918, tome 2, 1929, page 246 ). La coordination des services de santé scolaire (Encyclopédie pratique de l'éducation en France (IPN ET SEDE, 1960) 1960, page 33 ). Comité interministériel de coordination en matière de sécurité sociale (La Réforme de la Sécurité Sociale (LA DOCUMENTATION FRANÇAISE, 1968) 1968, page 50) : Ø 3. Après l'échec des émeutes de février, le comité central du parti communiste chinois avait chargé Kyo de la coordination des forces insurrectionnelles. ANDRÉ MALRAUX, La Condition humaine, 1933, page 193. 2. MÉDECINE. Processus qui assure d'une part le bon agencement des parties d'un organe, et d'autre part la combinaison des commandes à envoyer aux appareils effecteurs. Coordination des mouvements, des organes; coordination motrice, neuro-musculaire : Ø 4.... Bien que les mouvements qui maintiennent notre attitude et permettent la marche soient aussi commandés par la moelle, leur coordination dépend du cervelet. ALEXIS CARREL, L'Homme cet inconnu, 1935, page 111. 3. LOGIQUE. Relation entre plusieurs concepts situés sur le même rang dans une classification. Établir une coordination entre la norme et l'anomalie (DICTIONNAIRE DE CULTURE RELIGIEUSE ET CATÉCHISTIQUE (LOUIS E. MARCEL), Journal, 1914, page 11 ). 4. LINGUISTIQUE. " Réunion de plusieurs schèmes d'entendement dans un même énoncé, avec lien explicite. Plus spécialement, taxème exprimant des relations de " + ", " — ", " = " entre deux éléments (addition, soustraction, égalité conceptuelles) " (Linguistique générale - Théorie et description (BERNARD POTTIER) 1974, page 322). Termes, faits, rapports, conjonctions de coordination; coordination implicite : Ø 5.... qu'est-ce que la coordination, fait de relation logique ou psychologique? Qu'est-ce que la coordination, fait de liaison grammaticale? Quels rapports entretiennent-elles l'une avec l'autre? Mais nommer la coordination, en prenant le mot au sens aussi bien logique que linguistique, c'est appeler son « contraire » : la subordination, et aussi son voisin (également peut-être son contraire!) : la juxtaposition; seconde source de difficultés... Ainsi, la coordination, fait de grammaire, est moins qu'aucun autre séparable des réalités mentales qu'il recouvre. Mais, comme fait de grammaire, il intéresse à la fois la phonétique — car il n'y a pas passage de liaison sans incidence sur la ligne mélodique et rythmique du discours; — la stylistique pour cette même raison; la morphologie malgré tout et la sémantique — car l'expression grammaticalement normale de la coordination implique recours à un outil de coordination qui, on le verra, représente une certaine espèce linguistique à cheval sur le morphème et le sémantème; — la syntaxe enfin... GÉRARD ANTOINE, La Coordination en français, Paris, éditions d'Autrey, 1958, avant-propos, pages 6-7. Ø 6.... la coordination sur les plans logique et psychologique semble donc se définir ainsi : mise en ordre de deux termes (membres) ou davantage, équilibrés et harmonisés dans un ensemble créant entre eux une unité relative. GÉRARD ANTOINE, La Coordination en français, Paris, éditions d'Autrey, 1958 page 305. Ø 7. Il y a expansion par coordination lorsque la fonction de l'élément ajouté est identique à celle d'un élément préexistant dans le même cadre, de telle sorte que l'on retrouverait la structure de l'énoncé primitif si l'on supprimait l'élément préexistant.. L'expansion par coordination peut affecter n'importe laquelle des unités considérées jusqu'ici; un monème autonome dans aujourd'hui et demain, un monème fonctionnel dans avec et sans ses valises, une modalité dans anglais with his and her bags, un lexème dans rouge et noir, homme et femme, un syntagme prédicatif dans il dessine et il peint avec talent. ANDRÉ MARTINET, 1961, pages 128-129. Ø 8. La coordination qui est un des processus les plus productifs du langage pose des problèmes insolubles à une grammaire syntagmatique. Notons d'abord, cependant, que la notion de constituant, telle qu'elle est définie par une grammaire syntagmatique, doit jouer un rôle considérable dans l'étude de la coordination... En effet, en général pour que la coordination soit possible, il faut que les constituants coordonnés soient des constituants de même type, et cela, souvent en un sens très étroit... NICOLAS RUWET, Introduction à la grammaire générative, Paris, Plon, 1967, pages 157-158-159. 5. TRANSPORTS. Harmonisation et répartition équitable des trafics entre le rail et la route, le rail et l'eau, etc., en vue d'une meilleure rentabilité de ces moyens de transports. La coordination rail-eau (confer La Navigation intérieure en France, 2, 1952, page 22 ). Le problème de la coordination fer-eau a préoccupé les pouvoirs publics depuis plus de vingt ans (confer La Navigation intérieure en France, 2 1952, page 22 ). Remarque : La documentation fournit le synonyme coordonnance, substantif féminin Unité d'impulsion générale, ou coordonnance (PIERRE CABANIS, Rapports du physique et du moral de l'homme, tome 2, 1808, page 395). Le terme est également employé dans l'expression en coordonnance avec (confer JOFFRE, Mémoires, tome 2, 1931, page 434). STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 237. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 34, b) 428; XXe. siècle : a) 98, b) 689.

« composantes, en vue d'en renforcer l'efficacit?. Organes, service de coordination; renforcer, r?aliser la coordination. La coordination des op?rations des troupes fran?aises (MAR?CHAL FERDINAND FOCH, M?moires pour servir ? l'histoire de la guerre de 1914-1918, tome 2, 1929, page 246 ). La coordination des services de sant? scolaire (Encyclop?die pratique de l'?ducation en France (IPN ET SEDE, 1960) 1960, page 33 ). Comit? interminist?riel de coordination en mati?re de s?curit? sociale (La R?forme de la S?curit? Sociale (LA DOCUMENTATION FRAN?AISE, 1968) 1968, page 50) : ? 3. Apr?s l'?chec des ?meutes de f?vrier, le comit? central du parti communiste chinois avait charg? Kyo de la coordination des forces insurrectionnelles. ANDR? MALRAUX, La Condition humaine, 1933, page 193. 2. M?DECINE. Processus qui assure d'une part le bon agencement des parties d'un organe, et d'autre part la combinaison des commandes ? envoyer aux appareils effecteurs. Coordination des mouvements, des organes; coordination motrice, neuro-musculaire?: ? 4.... Bien que les mouvements qui maintiennent notre attitude et permettent la marche soient aussi command?s par la moelle, leur coordination d?pend du cervelet. ALEXIS CARREL, L'Homme cet inconnu, 1935, page 111. 3. LOGIQUE. Relation entre plusieurs concepts situ?s sur le m?me rang dans une classification. ?tablir une coordination entre la norme et l'anomalie (DICTIONNAIRE DE CULTURE RELIGIEUSE ET CAT?CHISTIQUE (LOUIS E. MARCEL), Journal, 1914, page 11 ). 4. LINGUISTIQUE. " R?union de plusieurs sch?mes d'entendement dans un m?me ?nonc?, avec lien explicite. Plus sp?cialement, tax?me exprimant des relations de " + ", " ? ", " = " entre deux ?l?ments (addition, soustraction, ?galit? conceptuelles) " (Linguistique g?n?rale - Th?orie et description (BERNARD POTTIER) 1974, page 322). Termes, faits, rapports, conjonctions de coordination; coordination implicite?: ? 5.... qu'est-ce que la coordination, fait de relation logique ou psychologique? Qu'est-ce que la coordination, fait de liaison grammaticale? Quels rapports entretiennent-elles l'une avec l'autre? Mais nommer la coordination, en prenant le mot au sens aussi bien logique que linguistique, c'est appeler son ? contraire ??: la subordination, et aussi son voisin (?galement peut-?tre son contraire!)?: la juxtaposition; seconde source de »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles