Devoir de Philosophie

Définition: FABRICATEUR, -TRICE, substantif.

Extrait du document

Définition: FABRICATEUR, -TRICE, substantif. A.— Fabricateur (de + substantif). [Le complément prépositionnel de désigne des objets matériels] Personne qui fabrique (confer ce mot A 1) ou fait fabriquer quelque chose. Synonyme usuel : fabricant. Voici que les syndicats qui s'offrent pour préserver de toute contagion allemande le voisinage de l'Algérie sont des groupements où les grands fabricateurs d'obus allemands voisinent avec les fabricateurs d'obus français (JEAN JAURÈS, Europe incertaine. 1914, page 184) : Ø Le merveilleux art industriel que l'art des Meissonier, des Gouthière, et de tant de grands inconnus, pétrisseurs de bronze doré, fabricateurs de ces robustes et élégantes choses qui ont l'air de sculptures tournées dans un or malléable! EDMOND DE GONCOURT, La Maison d'un artiste, 1881, page 19. — Littéraire. Fabricateur souverain; fabricateur de l'univers, du monde. À droite et à gauche s'élevaient (...) deux chaînes de montagnes qui semblaient avoir été séparées récemment l'une de l'autre par un coup de marteau du fabricateur des mondes (ALPHONSE DE LAMARTINE, Souvenirs, impressions, pensées et paysages pendant un voyage en Orient (1832-1833) ou Note d'un voyageur, tome 1, 1835, page 240 ). Sans un dieu, fabricateur souverain, l'univers et l'homme n'existeraient pas : telle est la profession de foi sociale. Mais aussi sans l'homme Dieu ne serait pas pensé (...), Dieu ne serait rien (PIERRE-JOSEPH PROUDHON, Système des contradictions économiques ou Philosophie de la Misère, tome 1, 1846, page 6 ). Remarque : La documentation atteste un exemple où le complément prépositionnel désigne des personnes Ce Porel, un extraordinaire metteur en scène, un merveilleux fabricateur d'acteurs (EDMOND ET JULES DE GONCOURT, Journal, 1891, page 151). B.— Par analogie. Fabricateur (de + substantif). — [Le complément désigne des productions intellectuelles, littéraires, artistiques] Personne qui crée, invente. Fabricateur de fables, d'hymnes. Synonyme : créateur. Balzac, ce grand ouvrier de mots et fabricateur de phrases (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Port-Royal, tome 1, 1840, page 66 ). Il est difficile de comprendre comment, entre tant de fabricateurs de vers merveilleux, la Comédie-Française est allée choisir un poëte peu connu et d'une facture singulièrement lourde (ÉMILE ZOLA, Nos auteurs dramatiques, 1881, page 35 ). Loin d'être les auteurs, et les fabricateurs de la pensée, ils [les professeurs de la Sorbonne] n'en sont même pas ce qu'ils pourraient en être, les dépositaires, les conservateurs, les archivistes, les chambres d'enregistrement (CHARLES PÉGUY, L'Argent, 1913, page 1213 ). Remarque : La documentation atteste des emplois avec effacement du complément prépositionnel Chez lui [Wagner] , quelle que soit la tristesse du poète, elle est consolée, surpassée (...) par l'allégresse du fabricateur (MARCEL PROUST, La Prisonnière, 1922, page 161). C'est ailleurs [qu'au théâtre] qu'il [Mérimée] employa sa nature d'artiste intelligent et d'impeccable fabricateur (ALBERT THIBAUDET, Histoire de la littérature française, 1936, page 210). — [Le complément désigne des objets destinés à faire illusion, à tromper] Fabricateur de fausse monnaie, de faux papiers. Le désordre affreux où l'on vivait, empêchait qu'on ne s'occupât des dépêches de M. de Maulde sur les fabricateurs d'assignats faussaires (PIERRE-AUGUSTIN CARON DE BEAUMARCHAIS, Époques, 1793, page 250 ). — Au figuré. Fabricateur de fausses nouvelles. Le fabricateur d'apocryphes cherche à donner du poids aux écrits qu'il fabrique (ERNEST RENAN, Les Évangiles et la seconde génération chrétienne, 1877, page 315 ). Remarque : Le féminin n'est pas attesté dans la documentation. STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 6

« théâtre] qu'il [Mérimée] employa sa nature d'artiste intelligent et d'impeccable fabricateur (ALBERT THIBAUDET, Histoire de la littérature française, 1936, page 210). — [Le complément désigne des objets destinés à faire illusion, à tromper] Fabricateur de fausse monnaie, de faux papiers. Le désordre affreux où l'on vivait, empêchait qu'on ne s'occupât des dépêches de M. de Maulde sur les fabricateurs d'assignats faussaires (PIERRE-AUGUSTIN CARON DE BEAUMARCHAIS, Époques, 1793, page 250 ). — Au figuré. Fabricateur de fausses nouvelles. Le fabricateur d'apocryphes cherche à donner du poids aux écrits qu'il fabrique (ERNEST RENAN, Les Évangiles et la seconde génération chrétienne, 1877, page 315 ). Remarque : Le féminin n'est pas attesté dans la documentation. STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 6 2 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles