Devoir de Philosophie

Dictionnaire en ligne: ENSUITE, adverbe.

Publié le 28/01/2016

Extrait du document

Dictionnaire en ligne: ENSUITE, adverbe. Marque la postériorité d'un fait par rapport à un autre. A.— [Dans le temps] À la suite de, après. 1. Courant. [Sans indication précise du laps de temps] — [Ensuite est un lien temporel entre] · [deux propositions] Tu vas dîner avec moi; ensuite j'irai te conduire à la diligence (JULES FLEURY-HUSSON, DIT CHAMPFLEURY, Les Aventures de Mademoiselle Mariette, 1853, page 245 ). Tout en cousant, elle se piquait les doigts, qu'elle portait ensuite à sa bouche pour les sucer (GUSTAVE FLAUBERT, Madame Bovary, tome 1, 1857, page 15) : Ø 1. De l'autre côté, son lit longeait la fenêtre, elle avait la rue sous les yeux et y lisait du matin au soir, pour se désennuyer, à la façon des princes persans, la chronique quotidienne mais immémoriale de Combray, qu'elle commentait ensuite avec Françoise. MARCEL PROUST, Du Côté de chez Swann, 1913, page 52. · [deux phrases] : Ø 2. — « J'ai faim! » dit-il. Julien lui donna ce qu'il possédait, un vieux quartier de lard et les croûtes d'un pain noir. (...). Ensuite, il dit : — « J'ai soif! ». Julien alla chercher sa cruche... GUSTAVE FLAUBERT, Trois contes, La Légende de saint Julien l'Hospitalier, 1877, page 132. · [La succession est soulignée par une alternance avec un autre adverbe (d'abord, puis, après)] Elle se tait d'abord, puis s'endort ensuite (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1874, page 1014) : Ø 3. — Après? — Il court à travers la mer des Indes. — Ensuite? — Il effleure l'île Saint-Pierre du groupe des îles Amsterdam. — Allez toujours. — Il coupe l'Australie par la province de Victoria. — Continuez. — En sortant de l'Australie... JULES VERNE, Les Enfants du capitaine Grant, tome 1, 1868, page 224. — [En ellipse, dans une interrogation] Ensuite? Et ensuite? D'abord une soupe à l'oignon? — Cela ne peut pas faire de mal, et ensuite? — Ensuite, il y a aussi de la chasse (GÉRARD DE NERVAL, Les Filles du feu, Angélique, 1854, page 580) : Ø 4. — Ensuite? demanda Albert. Ensuite? répéta Beauchamp. — Oui. — Mon ami, ce mot m'entraîne dans une horrible nécessité. Voulez-vous donc savoir la suite? ALEXANDRE DUMAS PÈRE, Le Comte de Monte-Cristo, tome 2, 1846, page 392. Remarque : Puis ensuite, et puis ensuite sont des pléonasmes. Toutefois, la documentation fournit quelques exemples de ces emplois dans une langue familière ou vieillie. Et puis ensuite, c'est un tout jeune homme : il a vingt-deux ans (BERNARD, M. Codomat, 1907, page 148). Voir clair d'abord, et puis ensuite (...) avoir du pognon plein les poches (LOUIS-FERDINAND CÉLINE, Voyage, 1932, page 482). Et puis ensuite ça y est, je suis mort (RAYMOND QUENEAU, Loin Rueil, 1944, page 166). — Emploi comme substantif. Sa blessure venait, d'abord (Il y aurait, hélas! des ensuite) de ce qu'il prêtait à l'homme qui venait de coucher avec May (ANDRÉ MALRAUX, La Condition humaine, 1933, page 216 ). 2. Rare et littéraire. [La durée qui sépare les deux faits est déterminée] a) [par un adverbe] Sitôt ensuite (ANDRÉ GIDE, Journal, 1934, page 1219 ). Aussitôt ensuite (ANDRÉ GIDE, Journal, 1938, page 1314 ). Bientôt ensuite (ANDRÉ GIDE, Journal, 1939, page 1329) : Ø 5.... du moins la suave et incisive mélodie de ses vers (et même de sa prose) pénétrait si avant en moi, que longtemps ensuite mon âme en restait imprégnée. ANDRÉ GIDE, Journal, 1938, page 1316. b) [par des indications temporelles] Quelque temps ensuite (ANDRÉ GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, page 583 ). Peu de temps ensuite (ANDRÉ GIDE, Journal, 1927, page 828 ). Quatre jours ensuite (ANDRÉ GIDE, Journal, 1942, page 129) : Ø 6. Et tous les soirs ensuite vers cette époque-là, bien des villages se sont mis à flamber à l'horizon, ça se répétait, on en était entourés, comme par un très grand cercle d'une drôle de fête... LOUIS-FERDINAND DESTOUCHES, DIT CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, page 38. — En particulier. [En fonction de complément déterminatif] L'année, le jour d'ensuite. Cependant, le dimanche d'ensuite, on n'en vit pas moins mon rival (NICOLAS-EDME RESTIF, DIT RESTIF DE LA BRETONNE, Monsieur Nicolas, 1796, page 204 ). Remarque : Unanimement les grammairiens ont condamné ces constructions (confer FÉRAUD, Dictionnaire critique de la langue française, Marseille, J. Mossy, tome 2, 1787; DICTIONNAIRE DES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (ADOLPHE VOIR THOMAS) 1956; ENCYCLOPÉDIE DU BON FRANÇAIS DANS L'USAGE CONTEMPORAIN (PAUL DUPRÉ) 1972; F. BRUNOT, Histoire de la langue française, Paris, Colin, tome 6, 1966, page 1916). B.— [Dans une énumération de choses ou de personne disposées ou présentées les unes après les autres] 1. [Ce qui vient après est un lieu ou un local] La chambre de Madame Birotteau venait ensuite (HONORÉ DE BALZAC, Histoire de la grandeur et de la décadence de César Birotteau, 1837, page 200 ). La grande route (...) passe sur la berge du lac et continue ensuite par la forêt (GUSTAVE FLAUBERT, Par les champs et par les grèves, 1848, page 399 ). 2. [Avec une idée de hiérarchie] a) [un rang inférieur dans un classement] Je t'aime donc pour eux d'abord, pour toi après, et pour moi ensuite (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Charles Demailly, 1860, page 92 ). Il traite ces femmes comme il ferait les élèves dans un cours de philosophie; il les régente, il les range; toi d'abord, toi ensuite (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Mes Poisons, 1869, page 60 ). b) [un élément supplémentaire (ou l'élément ultime et déterminant dans une argumentation)] Elle est trop maigre et trop pâle, et ensuite toute nue, les cheveux mal en ordre (JULES JANIN, L'Âne mort et la femme guillotinée, 1829, page 144) : Ø 7. D'abord, j'ai la grippe; ensuite, à côté de moi, un de mes petits garçons est indisposé. Enfin un de mes excellents amis, M. Ourliac, qui est sans doute aussi un des vôtres, se marie le même jour que vous, ce dont je serais charmé si je ne me sentais tout embarrassé par le double devoir d'être à la fois à vous et à lui. VICTOR HUGO, Correspondance, 1843, page 600. c) [un élément supplémentaire dans une énumération] : Ø 8.... on commence par l'espace compris entre les sourcils, puis le derrière de la tête, puis l'oreille droite, puis l'oreille gauche, puis l'épaule droite, puis l'épaule gauche, ensuite l'aisselle droite, ensuite l'aisselle gauche, ensuite la mamelle droite, puis la mamelle gauche, puis la fesse droite, puis la fesse gauche... GUSTAVE FLAUBERT, La Tentation de Saint Antoine, 1849, page 454. C.— Locution prépositive, vieille. Ensuite de. À la suite de. 1. [Dans le temps] Ensuite de très mûres réflexions (JOSEPH, COMTE DE MAISTRE, Correspondance, 1808-10, page 49 ). Ils sont arrivés ensuite de nous Ils sont arrivés après nous (M. POMIER, Locutions vicieuses de la Haute-Loire, 1835, page 49 ). Ø 9. Après le service divin, monsieur le maire a travaillé dans son cabinet avec monsieur le brigadier de la gendarmerie; ensuite de quoi ces messieurs ont expédié leur messager... PAUL-LOUIS COURIER, Pamphlets politiques, 1823, page 177. 2. Par extension. a) [Dans l'espace] Mais, dit-il, ensuite de ces phrases, il y en a d'autres horribles ( PAUL-LOUIS COURIER, Pamphlets politiques, 1821, page 100 ). b) [Dans une liaison logique] Conséquemment à. Il y avait bien deux ou trois salons qui ensuite de trop fortes incartades, avaient voulu mettre Iris en observation (PAUL-JEAN TOULET, Comme une Fantaisie, 1918, page 74 ). Ensuite d'un effort dépassant largement le but poursuivi (Bulletin et mémoires de la Société médicale des Hôpitaux. 1935, page 8 ). STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 11 132. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 18 293, b) 14 075; XXe. siècle : a) 15 210, b) 15 043.

« (BERNARD, M. Codomat, 1907, page 148). Voir clair d'abord, et puis ensuite (...) avoir du pognon plein les poches (LOUIS- FERDINAND CÉLINE, Voyage, 1932, page 482). Et puis ensuite ça y est, je suis mort (RAYMOND QUENEAU, Loin Rueil, 1944, page 166). — Emploi comme substantif. Sa blessure venait, d'abord (Il y aurait, hélas! des ensuite) de ce qu'il prêtait à l'homme qui venait de coucher avec May (ANDRÉ MALRAUX, La Condition humaine, 1933, page 216 ). 2. Rare et littéraire. [La durée qui sépare les deux faits est déterminée] a) [par un adverbe] Sitôt ensuite (ANDRÉ GIDE, Journal, 1934, page 1219 ). Aussitôt ensuite (ANDRÉ GIDE, Journal, 1938, page 1314 ). Bientôt ensuite (ANDRÉ GIDE, Journal, 1939, page 1329) : Ø 5.... du moins la suave et incisive mélodie de ses vers (et même de sa prose) pénétrait si avant en moi, que longtemps ensuite mon âme en restait imprégnée. ANDRÉ GIDE, Journal, 1938, page 1316. b) [par des indications temporelles] Quelque temps ensuite (ANDRÉ GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, page 583 ). Peu de temps ensuite (ANDRÉ GIDE, Journal, 1927, page 828 ). Quatre jours ensuite (ANDRÉ GIDE, Journal, 1942, page 129) : Ø 6. Et tous les soirs ensuite vers cette époque-là, bien des villages se sont mis à flamber à l'horizon, ça se répétait, on en était entourés, comme par un très grand cercle d'une drôle de fête... LOUIS-FERDINAND DESTOUCHES, DIT CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, page 38. — En particulier. [En fonction de complément déterminatif] L'année, le jour d'ensuite. Cependant, le dimanche d'ensuite, on n'en vit pas moins mon rival (NICOLAS-EDME RESTIF, DIT RESTIF DE LA BRETONNE, Monsieur Nicolas, 1796, page 204 ). Remarque : Unanimement les grammairiens ont condamné ces constructions (confer FÉRAUD, Dictionnaire critique de la langue française, Marseille, J. Mossy, tome 2, 1787; DICTIONNAIRE DES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE (ADOLPHE VOIR THOMAS) 1956; ENCYCLOPÉDIE DU BON FRANÇAIS DANS L'USAGE CONTEMPORAIN (PAUL DUPRÉ) 1972; F. BRUNOT, Histoire de la langue française, Paris, Colin, tome 6, 1966, page 1916). B.— [Dans une énumération de choses ou de personne disposées ou présentées les unes après les autres] 1. [Ce qui vient après est un lieu ou un local] La chambre de Madame Birotteau venait ensuite (HONORÉ DE BALZAC, Histoire de la grandeur et de la décadence de César Birotteau, 1837, page 200 ). La grande route (...) passe sur la berge du lac et continue ensuite par la forêt (GUSTAVE FLAUBERT, Par les champs et par les grèves, 1848, page 399 ). 2. [Avec une idée de hiérarchie] a) [un rang inférieur dans un classement] Je t'aime donc pour eux d'abord, pour toi après, et pour moi ensuite (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Charles Demailly, 1860, page 92 ). Il traite ces femmes comme il ferait les élèves dans un cours de philosophie; il les régente, il les range; toi d'abord, toi ensuite (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Mes Poisons, 1869, page 60 ). b) [un élément supplémentaire (ou l'élément ultime et 2 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles