Devoir de Philosophie

Historique de autonome, adjectif Étymologie Emprunt au grec ancien autonomos, 'qui impose ses propres lois'.

Extrait du document

Historique de autonome, adjectif Étymologie Emprunt au grec ancien autonomos, 'qui impose ses propres lois'. Évolution graphique autonome XVIIIe ... XXIe s. Sources XVIIIe autonome AUTONOME, adj. (Hist. anc.) titre que prenoient certaines villes de Grece qui avoient le privilége de se gouverner par leurs propres lois. Il est conservé sur plusieurs médailles antiques. Ce nom est Grec & vient d'?????, même, & ?????, loi, regle, qui se regle soi-même. (G)... -- Denis Diderot et Jean Le Rond d'Alembert, Encyclopédie AUTONOME. adj. de t. g. Titre qu'on donnoit aux Villes Grecques, qui avoient le privilège de se gouverner par leurs propres loix. -- Académie française, Dictionnaire de l'Académie, édition de 1762 XXe On s'est rendu compte qu'il était indispensable que chaque assemblée ait une programmation autonome. -- Sénat, Comptes-rendus intégraux de décembre 1999 L'enfant est donc autonome dans sa découverte et sa maîtrise de l'ordinateur. -- Le Monde.fr, Articles de 1996 XXIe Dans un empire devenu totalitaire, une Egliseautonome qui se rit du culte impérial devient inadmissible. -- Le Temps.ch Une semaine avant de pouvoir devenir joueurautonome, deux joueurs partants des Alouettes, Ed Philion et Neal Fort, ont décidé de renouveler leurs contrats et de demeurer avec les Alouettes. -- Le Devoir.com

Liens utiles