Devoir de Philosophie

Anatomie Système nerveux autonome 14/02 Le système nerveux autonome est destiné à l'innervation des viscères, il échappe pour une partie au contrôle du SNC, il est sous l'influence du lobe limbique et de l'hypothalamus, mais il peut aussi fonctionner tout seul.

Publié le 14/08/2014

Extrait du document

anatomie
Anatomie Système nerveux autonome 14/02 Le système nerveux autonome est destiné à l'innervation des viscères, il échappe pour une partie au contrôle du SNC, il est sous l'influence du lobe limbique et de l'hypothalamus, mais il peut aussi fonctionner tout seul. Il est dit végétatif car il règle les fonctions des viscères qui nous servent a nous maintenir en vie. Il résulte de l'équilibre de 2 composantes opposés, le résultat sur la viscère considéré va être le résultat simultané de ces 2 systèmes. Ces deux systèmes fonctionnent simultanément , en fonction de la prédominance de l'un ou de l'autre on a un déplacement de la régulation ( ex : fréquence cardiaque qui s'accélère ou se diminue ) Ces deux systèmes sont : - Le système orthosympathique ( système sympathique ) il est de couleur violette - Un système parasympathique ( en vert ) Ils règlent le tonus des parois artérielles ou de la fréquence cardiaque ... -> Ces deux systèmes co-existent , ils empreintes les mêmes voies sur une partie de leur trajet. De la proportion de leur action naîtra le déplacement du point d'équilibre vers un excès de fonctionnement ou une diminution de fonctionnement. Ils sont toujours fait de la succession de 2 neurones , ces premiers neurones ont le même médiateur alors que le médiateur sera différent pour le 2nd neurone. ( Un dans le SNC , et un autre dans un ganglion périphérique ). Dans le système orthosympathique : o o Le 1er neurone est court et fait synapse avec le 2eme dans un ganglion sympathique latéro-vertébral. Son médiateur est l'acétylcholine , il est dit cholinergique Le 2nd neurone empreinte des nerfs splanchniques , il est long et ira se terminer avec les fibres musculaires lisses. Son médiateur est la neuradrénaline , il est dit adrénergique Dans le système para-sympathique : o Le 1er neurone est long ( ganglion latéro-vertébral ) , son neuro-médiateur est l'acétylcholine , et s'articule avec le 2nd ( plus court ) dans un ganglion différent ( pré-viscéral = à distance de la colonne vertébral ) , son neuromédiateur est l'acétylcholine. Il y également des différences au niveau de la cible : On peut considérer que le système parasympathique est le système de la survie en métabolisme minimal, c'est ce qui assure la survie du comateux, on dit que le patient est en état végétatif. Les effets du système orthosympathique s'apparentent au stress : les cibles sont les mêmes mais les résultats sont différents, fermeture des sphincters, accélération de la fréquence respiratoire, de la tension artérielle, ouverture des pupilles. Les centre nerveux de ces 2 systèmes ne sont pas localisés au même endroit. Anatomie Système nerveux autonome 14/02 Dans les deux systèmes le 1er neurone est myélinisé et le 2nd ne l'est pas. I - Le système orthosympathique Vue latérale gauche : On voit le cerveau , le tronc cérébral , la moelle allongée , le cervelet , après le foramen magnum , on a la moelle cervicale , thoracique , lombaire et sacrée.<...
anatomie

« Anatomie Système nerveux autonome 14/02 Dans les deux systèmes le 1er neurone est myélinisé et le 2 ndne l'est pas. I - Le système orthosympathique Vue latérale gauche : On voit le cerveau , le tronc cérébral , la moelle allongée , le cervelet , après le foramen magnum , on a la moelle cervicale , thoracique , lombaire et sacrée. Il y a de chaque côté de la colonne vertébral un système appelé le tronc sympathique relié par des rameaux inter ganglionnaires. Tout les centres sympathiques sont situés dans la moelle spinale et dans la région thoracique , ils vont s'échelonner du métamère C8 au métamère L2. Les relais sont faits dans des structures para-vertébrales , il y a ainsi sur toute la hauteur de la colonne vertébral des renflements , des rameaux inter-ganglionnaires, il y en a un par segment sur le schéma. → Cette systématisation disparaît au niveau de la tête où on ne trouve que 3 ganglions cervicaux , un supérieur qui est la fusion des 4 premiers , un moyen qui est le reliquat du 5ème et 6ème ,et puis les deux derniers vont fusionner avec le système sympathique thoracique pour former un 3ème ganglion appelé le ganglion cervico-thoracique ( anciennement appelé ganglion stellaire a cause de son allure en étoile ) Les cibles de ce système il y en a sur toute la hauteur du corps , dans le thorax , les poumons , le coeur , dans l'abdomen , l'estomac , dans le petit bassin ( la vessie par exemple ). Il y en a aussi plus haut , dans l'oeil , le sphincter , l'iris va être contrôlé par ces deux systèmes. → Il n'y a pas de sympathique au dessus de C8 et pas en dessous de L2 Au niveau de la moelle thoracique entre les segments C8 et L2, on profite du tronc sympathique et au même niveau on fait une synapse avec un 2ème neurone qui peut aller commande les poumons et le coeur. Pour commander le tube digestif on se sert de la région thoracique basse , et avec des nerfs descendants on innerve le tube digestif. Pour innerver la vessie on est coincé car les fibres qui naissent de la partie basse naissent du segment lombaire , les fibres vont donc descendre pour faire relais avec un nerf plus bas situé , c'est un nerf splanchnique qui descend pour innerver la vessie. Pour l'oeil sa naît en C8 et sa remonte dans le tronc sympathique cervical jusqu'au ganglion sympathique cervicaux et c'est à partir de là que se feront les relais pour l'oeil. Vue antérieure : On dessine un tronc sympathique à 3 ganglions et on ménage quelques portes pour entrer ou sortir. On voit les rameaux communiquants entre les rameaux inter-ganglionnaires. Derrière on place le nerf spinal auquel est relié le ganglion spinal et le ganglion intermédiaire du tronc sympathique. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles