Devoir de Philosophie

capacité (informatique) - informatique.

Extrait du document

capacité (informatique) - informatique. 1 PRÉSENTATION capacité (informatique), quantité d'informations pouvant être traitées ou emmagasinées par un ordinateur, un périphérique ou plus généralement par tout support de stockage magnétique (disquette, bande, etc.) ou optique (CD-ROM, DVD, etc.). Par exemple, la capacité d'un disque représente le nombre total d'octets que peut contenir ce disque. En fait, cette capacité s'avère légèrement supérieure à l'espace de stockage disponible, le système d'exploitation d'un ordinateur occupant un certain espace sur le disque, et les fichiers étant stockés par blocs (clusters) et non par octets. 2 CAPACITÉ D'UN CANAL La capacité d'un canal de communication correspond à la vitesse maximale de transfert des informations qui le traversent. Ce canal peut transmettre des données à l'intérieur d'un ordinateur (exemple des bus), ou d'un ordinateur à l'autre (voir transmission de données). 3 CAPACITÉ DE MÉMOIRE La capacité de la mémoire d'un ordinateur désigne en général la quantité de sa mémoire vive dite RAM (Random Access Memory), à laquelle on adjoint parfois la quantité de mémoire morte, appelée ROM (Read Only Memory). La capacité de la mémoire vive installée sur les ordinateurs personnels suit l'évolution exponentielle de la puissance des microprocesseurs.. 4 CAPACITÉ DE TRAITEMENT La capacité de traitement fait référence au nombre maximal d'opérations qu'un processeur est capable de gérer dans une certaine unité de temps. Ce nombre se mesure souvent en MIPS (millions d'opérations par seconde) ou en FLOPS (nombre d'opérations en virgule flottante par seconde). La notation en virgule flottante est un format numérique permettant de représenter un nombre à l'aide d'un exposant qui exprime la position de la virgule décimale. Par exemple, le nombre 3 142 s'écrit en notation flottante 3.142E+3, alors que 0,0000356 se traduit par 3.56E-5. Des capacités de traitement vertigineuses (des milliers de milliards d'opérations par seconde en virgule flottante) sont observées dans les supercalculateurs, qui permettent de modéliser des phénomènes très complexes (évolution du climat, collision de particules élémentaires, etc.). 5 CAPACITÉ D'UN REGISTRE La capacité d'un registre d'un microprocesseur représente le nombre de bits ou d'octets que cette petite zone de mémoire peut stocker (registres 8-bits, 16-bits, etc.). Un registre, dont la capacité dépasse rarement quelques octets, est généralement utilisé pour stocker des données spécifiques, voire vitales, ou encore de l'information relative aux activités en cours dans le système. Ainsi, un registre peut contenir le résultat d'une addition ou l'adresse d'un emplacement particulier dans la mémoire de l'ordinateur. Microsoft ® Encarta ® 2009. © 1993-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Liens utiles