Devoir de Philosophie

coup de cellules, de cachots et de donjons.

Extrait du document

coup de cellules, de cachots et de donjons. Le Danemark est un des pires. ROSENCRANTZ. - Nous ne sommes pas de cet avis, monseigneur. HAMLET. - C'est qu'alors le Danemark n'est point une prison pour vous ; car il n'y a de bien et de mal que selon l'opinion qu'on a. Pour moi, c'est une prison. ROSENCRANTZ. - Soit ! Alors c'est votre ambition qui en fait une prison pour vous : votre pensée y est trop à l'étroit. HAMLET. - O Dieu ! je pourrais être enfermé dans une coquille de noix, et me regarder comme le roi d'un espace infini, si je n'avais pas de mauvais rêves. GUILDENSTERN. - Ces rêves-là sont justement l'ambition ; car toute la substance de l'ambition n'est que l'ombre d'un rêve. HAMLET. - Un rêve n'est lui-même qu'une ombre. ROSENCRANTZ. - C'est vrai ; et je tiens l'ambition pour chose si aérienne et si légère, qu'elle n'est que l'ombre d'un rêve. HAMLET. - En ce cas, nos gueux sont des corps, et nos monarques et nos héros démesurés sont les ombres des gueux... Irons-nous à la cour ? car, franchement, je ne suis pas en train de raisonner. ROSENCRANTZ et GUILDENSTERN. - Nous vous accompagnerons. HAMLET. - Il ne s'agit pas de cela : je ne veux pas vo us confondre avec le reste de mes serviteurs ; car, foi d'honnête homme ! je suis terriblement accompagné. Ah çà ! pour parler avec le laisser-aller de l'amitié, qu'êtes-vous venus faire à Elseneur ? ROSENCRANTZ. - Vous voir, monseigneur. Pas d'autre motif. HAMLET. - Gueux comme je le suis, je suis pauvre même en remerciements ; mais je ne vous en remercie pas moins, et je vous assure, mes bons amis, mes remerciements sont trop chers à un sou. Vous a-t-on envoyé chercher ; ou venez-vous me voir spontanément, de votre plein gré ? Allons, agissez avec moi en confiance ; allons, allons ! parlez.

Liens utiles