Devoir de Philosophie

délire - Mécedine.

Extrait du document

délire - Mécedine. délire, trouble psychique aigu ou chronique, d'origine psychiatrique ou somatique, caractérisé par une perte du sens de la réalité parfois associée à des hallucinations, sans que le sujet soit conscient de son trouble. Un délire peut survenir au cours d'une maladie provoquant une forte fièvre, à la suite d'un état d'épuisement, d'un traumatisme crânien, d'une intoxication (notamment médicamenteuse) ou d'un sevrage alcoolique (voir Delirium tremens). Le délire entre alors dans le cadre plus général de la confusion mentale : le patient est temporairement désorienté dans le temps et dans l'espace, incohérent dans son discours, excité dans son comportement ou, au contraire, somnolent. Les maladies psychiatriques (voir Troubles mentaux) peuvent aussi provoquer un délire. Les délires sont typiques des psychoses, en particulier de la paranoïa et de la schizophrénie. En revanche, ils sont absents des névroses. Le traitement est avant tout celui de la cause organique, si on en a décelé une. Les délires des psychoses sont sensibles aux neuroleptiques. Microsoft ® Encarta ® 2009. © 1993-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Liens utiles