Devoir de Philosophie

Langues d'Europe Présentation générale La plupart des langues européennes appartiennent à la même famille linguistique, la famille indo-européenne, dont les origines font l'objet de plusieurs théories.

Extrait du document

europe
Langues d'Europe Présentation générale La plupart des langues européennes appartiennent à la même famille linguistique, la famille indo-européenne, dont les origines font l'objet de plusieurs théories. Il y a environ 2 000 ans, le latin se répand en Europe au fur et à mesure de la progression des frontières de l'Empire romain ; les langues romanes parlées dans ces anciens territoires romains sont dérivées du latin. Après la chute de l'empire, des peuples de langue germanique occupent d'anciennes provinces romaines, comme l'Angleterre, tandis que des peuples de langue slave se répandent à travers l'Europe de l'Est. Du fait de ces mouvements de population, les langues celtiques - gaélique, irlandais, gallois et breton -, parlées à une époque à travers la plus grande partie de l'Europe occidentale, sont refoulées jusqu'aux marches occidentales de la Grande-Bretagne, de l'Irlande et de la France. On pense que le basque, langue parlée au nord de l'Espagne et dans le sud-ouest de la France, dont on ne connaît aucune langue parente, est la seule langue d'Europe de l'Ouest à être apparue avant l'arrivée des Indo-Européens. Les principales autres langues non indo-européennes parlées sur le continent appartiennent au groupe des langues finno-ougriennes (de la famille des langues ouraliennes), comme le finnois, parlé en Finlande, ou le hongrois (magyar), parlé en Hongrie. Enfin, les locuteurs du turc, issus de la famille des langues altaïques, se sont déplacés d'Asie centrale vers le sud-est de l'Europe il y a environ 600 ans. Langues d'Europe occidentale Une nouvelle expansion des langues indo-européennes débuta il y a à peu près cinq siècles, lorsque les Européens, ayant notamment développé de nouvelles techniques de navigation, se lancèrent à la conquête d'une large partie du globe. Si cette conquête a transformé le paysage linguistique du reste du monde, elle a également transformé celui de l'Europe. Des immigrants venus des anciennes colonies européennes et des pays voisins ont en effet apporté leurs langues maternelles, comme par exemple l'hindi, l'ourdou, l'arabe et le turc. Langues d'Europe du Nord Les langues scandinaves, sous-groupe des langues germaniques, prédominent dans la majeure partie de l'Europe du Nord, ainsi qu'en Islande et dans les îles Féroé. Plus à l'est, ce sont le finnois et l'estonien, langues ouraliennes, qui prédominent. Tout à fait au nord de la Scandinavie et dans la presqu'île de Kola, en Russie, les nomades sami (les Lapons) parlent le sami, également une langue ouralienne. Au sud de l'Estonie, le letton et le lituanien sont des langues baltes, de la famille indo-européenne. Langues d'Europe de l'Est Si les langues slaves sont prépondérantes dans la plus grande partie de l'Europe de l'Est et de la Russie (voir le carto-thème Eurasie), on trouve également dans ces régions des langues appartenant à d'autres groupes. Le roumain et le moldave sont ainsi des langues romanes. L'albanais, parlé en Albanie mais aussi au Kosovo (administré par l'ONU) et en Ex-République yougoslave de Macédoine, ainsi que le grec sont des langues indo-européennes sans parentes proches. Le hongrois, langue ouralienne tout comme le finnois, est parlé en Hongrie et dans certaines régions de Slovaquie, de Serbie et de Roumanie. Microsoft ® Encarta ® 2009. © 1993-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Liens utiles