Devoir de Philosophie

Les maladies cardiovasculaires et les A.V.C.

Publié le 31/10/2011

Extrait du document

 

SOMMAIRE :

I-      Les maladies cardiovasculaires et les A.V.C.

1-    Les artères coronaires : les différentes couches.

2-   Les différentes causes de ces maladies

 

I-           Les maladies cardiovasculaires et les A.V.C.

1-    Les artères coronaires : les différentes couches.

Le cœur est constitué de plusieurs sortes de vaisseaux sanguins comme les veines et les artères. Parmi, elles ont trouve les artères coronaires, qui véhiculent le sang qui cœur vers les organes. Ces artères sont composées de trois couches successives :

-  L’adventice, qui est la couche externe de l’artère. Cette couche est formée de tissus conjonctifs et fibres musculaires. Elle protège l’artère et lui assure une certaine solidité.

-  La média, qui est composée de cellules musculaires et de fibres élastiques disposées de façon circulaire, appelées limitante élastique externe. Ce sont ces fibres qui permettent la vasoconstriction ou la vasodilatation du vaisseau. En effet, son relâchement ou sa contraction provoque une modification du calibre de l’artère.

-  L’intima, est la couche la plus interne de l’artère. Elle est constituée de trois parties. La limitante élastique interne qui est une couche de fibres élastiques, de tissu conjonctif et enfin de l’endothélium. Cette dernière est la seule partie à être en contact avec le sang.

 

2-   Les différentes causes de ces maladies

L’infarctus du myocarde et l’A.V.C sont dus principalement à une obstruction des artères qui empêchent le sang d’arriver jusqu’au cœur ou au cerveau.

La cause la plus fréquente est l’accumulation des graisses dans l’intima. Elle est due à trois principaux facteurs :

-  Toutes formes de tabagisme

-  Un mauvais régime alimentaire

-  Le manque d’exercice

 

Le cholestérol est un lipide indispensable à notre corps. Cependant, lorsqu’il est en excès, il se dépose sur les parois des artères coronaires (du cœur).  Cela forme des plaques de graisse qui peu à peu s’épaississent. Le passage du sang devient donc de plus en plus difficile. Le diamètre des artères et réduit ce qui favorise la formation d’un caillot de sang. Il arrive un moment où le sang ne peut plus circuler, il se produit donc un infarctus

Dans ce cas-là, il peut se produire deux cas de figure :

-      Soit l’artère s’obstrue car les plaques graisseuses de cholestérol ont tellement rétréci leur calibre que le sang ne peut plus circuler.

 

1)  Les artères coronaires sont celles qui permettent d’alimenter le cœur en sang. Le cœur va ensuite propulser le sang vers tous les organes. Cela va permettre de les oxygéner, afin qu’ils puissent fonctionner dans des conditions optimales.

2)  Le cholestérol est une substance qui circule en toute liberté dans tous les vaisseaux sanguins. Cependant, lorsqu’il est en excès, il se dépose sur les parois artérielles (athérosclérose), notamment celles du cœur. Cela forme des plaques de graisses nommées athérome.

3)  Plus ces plaques graisseuses s’épaississent, plus elles réduisent le diamètre de l’artère et plus le passage de sang est difficile. C’est cette baisse du flux sanguin dans les artères coronaires qui provoque des atteintes du cœur telles que l’angine de poitrine ou encore l’angor.

4)  Plus les artères coronaires se réduisent, plus le risque de thrombose est important. Ce caillot peut soit boucher l’artère, ou alors se détacher, migrer et obstruer un plus petit caillot. Le cœur ne peut plus fonctionner. En effet, les cellules cardiaques sont privées d’oxygène et meurent. Cela provoque donc un infarctus.

-  Soit la plaque graisseuse formée sous l’intima provoque la lésion de cette couche externe de l’artère.

Dans ce cas là, il va se produire une hémostase afin de réparer cette lésion de la paroi artérielle. Il va donc se former un caillot au milieu de l’artère qui va empêcher le circulation sanguine et qui va aussi provoquer un infarctus.

Les vaisseaux sanguins rétrécissent et perdent alors de leur souplesse : c’est le durcissement des artères ou athérosclérose. Ils risquent d’avantage d’être obstrués par des caillots de sang.

Les causes énoncées ci-dessus sont valables autant pour la crise cardiaque que l’infarctus du cerveau.

La crise cardiaque est provoquée par l’obstruction d’une artère coronaire.

L’accident vasculaire cérébral

L’AVC survient lorsqu’il y a interruption de la  circulation sanguine vers le cerveau.

L’A.V.C  peut également survenir de deux autres façons :

-      Il peut y avoir une rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau, ce qui provoque une hémorragie cérébrale

 

-      En cas de troubles du rythmes cardiaques, des caillots sanguins peuvent se former dans le cœur et être transportés par les vaisseaux sanguins jusqu’au cerveau. Ces caillots peuvent obstruer une petite artère cérébrale, empêchant ainsi le sang d’irriguer une zone du cerveau.

Différentes causes d’AVC :

Dans tous les cas, la circulation sanguine est interrompue, provoquant ainsi un manque en oxygène et en élément nutritifs au niveau du cerveau et du cœur. Il se produit alors une lésion au niveau du tissus cérébral, appelé AVC ou au niveau du tissu coronarien, appelé infarctus du myocarde ou thrombose coronarienne.

Liens utiles