Devoir de Philosophie

La polution

Publié le 07/03/2022

Extrait du document

« Argument 1 : trop de appareils électroniques sont gaspillé dépendant Argument : on est constamment à la recherche de ce qui est en tendance et à la mode Nous avons vu la destruction : Une tortue luttant pour respirer avec une paille en plastique dans le nez. Une baleine mourant de faim, le ventre empêtré dans des sacs en plastique. Notre conscience écologique est critique à cet égard. Cette triste réalité, me pousse à me poser la question suivante : Est-il possible pour les humains de réduire leur empreinte écologique ? Personnellement, je crois fortement qu’il est difficile pour nous, les terriens, d’arrêter notre immense gaspillage quotidien. Dans le texte qui suit, je vous expliquerai mon opinion en lien avec ce sujet. Premièrement, je pense absolument que nous gaspillons énormément nos appareils électroniques et nous en sommes dépendant. Selon les Nations unies, 41,8 millions de tonnes métriques de déchets électronique et électriques ont été générées en 2014. La durée de vie des appareils se raccourcit, de nombreux produits sont jetés lorsque leur batterie se décharge, pour être remplacés par de nouveaux appareils. Les entreprises planifient intentionnellement l'obsolescence de leurs produits en mettant à jour leur logiciel et en cessant de prendre en charge les anciens modèles, de sorte qu'il est désormais généralement moins cher et plus facile pour une personne d'acheter un nouveau produit que de réparer un ancien. Nous nous faisons arnaquer « bin » fort ! Malheureusement, lorsque nous achetons quelque chose de nouveau, nous nous débarrassons de ce qui est ancien. Ce cycle de consommation fait énormément des déchets électroniques. Bref, si nous continuons à consommer et à gaspiller autant, qui sait nous finirons peut-être comme la société dans le film « Wall-E ». Deuxièmement, la dilapidation peut avoir des effets forts sur l’environnement en termes de vêtement. À l'échelle mondiale, nous consommons aujourd'hui environ 107 milliards de nouveaux vêtements chaque année. Je n’en reviens pas ! C’est environ 500 % de plus qu'il y a seulement vingt ans selon la société de recherche Euromonitor International. Mais, plus que la moitié est jeté. Et ceci est causé par les tendances de modes qui change à tous les deux semaines. Mais aussi par la stupidité humaine qui a toujours le vouloir d’être à la mode tout le temps ! L'impact environnemental de ce comportement est important, l'industrie du textile épuise des ressources non renouvelables, émet d'énormes quantités de gaz à effet de serre et utilise des quantités massives d'énergie, de produits chimiques et d'eau. Les fibres végétales sont favorisées par les industries de mode et les pièces de vêtements fabriqués à base de ces fibres sont souvent étiqueté comme écoresponsables quant en fait, ils sont la cause de coupes massifs réalisé dans des forêts anciennes qui menace certaines espèces fragiles. Notre planète ne mérite absolument pas ce massacre ! L’humain est dépendant à la surconsommation mais s’il continue à négliger sa planète comme ça, il pourra causer un déséquilibre à l’écosystème, qui peut éventuellement entraîner la disparition de son existence. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles