Devoir de Philosophie

DIOMÈDE

Voir sur l'admin

Extrait du document

DIOMÈDE. 1 ° Roi des Bistones en Thrace, Diomède avait coutume, pour rendre ses chevaux plus alertes et plus robustes, de les nourrir de la chair des voyageurs innocents qui s’aventuraient dans ses États. Héraclès mit un terme à cette sinistre pratique en faisant dévorer Diomède par ses propres cavales. Il fit don des chevaux carnivores à Eurysthée, qui les consacra d’abord à Héra, puis les lâcha sur le mont Olympe, où ils furent dépecés par les bêtes féroces. 2° Avec Achille et Ajax, fils de Téla-mon, un autre Diomède, fils de Tydée, passe pour un des plus vaillants héros de toute l’Antiquité. Élevé par le centaure Chiron, il succéda à son grand-père Adraste sur le trône d’Argos et prit une part effective à l’expédition des Épigones, afin de venger la mort de son père, l’un des Sept Chefs. Par la suite, il se lia d’amitié avec Ulysse et l’accompagna à Troie à la tête de quelque quatre-vingts vaisseaux. Outre les exploits qu’il accomplit avec son ami, soit en allant chercher Philoctète et ses flèches indispensables à la victoire à Lemnos, soit en s’emparant des chevaux de Rhésos, soit en enlevant de Troie le Palladion, qui passait pour protéger la ville, Diomède n’hésita pas à affronter en combat singulier les plus réputés des héros troyens, tels Hector et Énée; il ne fut jamais vaincu. De plus, protégé par Athéna, il osa s’attaquer au dieu Arès, qu’il blessa au flanc — et à la déesse Aphrodite, dont il perça la main de sa lance. Mais cette audace déplut à la déesse de l’Amour. Elle inspira à l’épouse de Diomède, Ægialé, des amours adultères; Diomède, regagnant Argos, découvrit l’infidélité de sa femme. Il quitta alors son royaume et aborda en Italie du Sud, en Apulie, où il rencontra le roi de la contrée, Daunus, qui lui donna sa fille en mariage; Diomède s’installa dans le pays et fonda de nombreuses villes de l’Italie méridionale. Selon les uns, il fut tué par le roi Daunus, selon les autres,

il disparut sur l’ordre des dieux sous les yeux de ses compagnons, qui furent métamorphosés en oiseaux. Enterré dans une des îles qui portent aujourd’hui son nom, il fut adoré comme un dieu.


Liens utiles