Devoir de Philosophie

ÉPIGONES - ÉPIMÉTHÉE - ERATO

Voir sur l'admin

Extrait du document

ÉPIGONES. Ce nom fut donné aux fils de ces Sept Chefs qui avaient participé à la première expédition contre Thèbes et avaient tous péri, sauf Adraste, le roi d’Argos. Pour venger la mort de leurs pères, les Épigones décidèrent de faire une seconde expédition de représailles. On compte parmi eux : Alcméon et Amphilocos, fils d’Amphiaraos; Ægialée, fils d’A-draste; Thersandros, fils de Polynice; Promachos, fils de Parthénopæos; Sthénélos, fils de Capanée; Diomède, fils de Tydée; Euryale, fils de Mécistée. L’oracle de Delphes leur annonça la victoire s’ils choisissaient pour chef Alcméon. Ce dernier, sous la pression de sa mère r Ériphyle, fut forcé d’accepter. Les Épigones marchèrent sur Thèbes, évacuée dans la nuit par tous ses habitants, l’envahirent et engagèrent un combat victorieux au cours duquel périt Laodamas, le fils d’Étéocle, qui, comme son père autrefois, commandait l’armée thébaine. Les Épigones firent une offrande de leur butin à Apollon et installèrent Thersandros sur le trône, enfin reconquis après plus de dix années de lutte. Ainsi Polynice était-il vengé de ses malheurs par son fils.


ÉPIMÉTHÉE. Enfant de Japet et de Clyméné, Épiméthée a une légende commune avec celle de Prométhée, dont il était le frère. Le Titan qui voulait se mesurer à Zeus avait demandé à Épiméthée de n’accepter du dieu aucun présent. Cependant, Épiméthée n’osa refuser Pandore pour femme; toutes les misères que contenait la célèbre boîte qu’ouvrit son épouse échurent à la race des mortels.

ERATO. Les attitudes que les artistes grecs lui prêtent, ces signes de passion, ces mouvements voluptueux, confèrent à cette Muse quelques analogies avec Vénus et permettent de penser qu’elle préside habituellement aux noces et à la poésie érotique. Ainsi, Virgile l’invoque pour célébrer l’hymen d’Énée et de Lavinia, Apollonios de Rhodes, celui de Médée et de Jason.

Les artistes classiques l’ont couronnée de myrtes et de roses, lui plaçant dans la main gauche une lyre et dans la droite un archet.

La Muse Érato, inspirée par les dieux qui lui soufflent les thèmes de la poésie lyrique, improvise sur sa lyre l’accompagnement musical de ses poèmes. Sculpture antique. (Musée du Vatican.) [Phot. Anderson-Giraudon.]

ÉRÈBE. L’Érèbe désigne primitivement l’endroit le plus sombre et le plus inaccessible des Enfers. Par la suite, il fut personnifié et devint le fils de Chaos et le frère de la Nuit. Mais il commit la faute de secourir les Titans, lors de leur lutte contre les dieux de l’OIympe, et il fut précipité dans les Enfers.


Liens utiles