Devoir de Philosophie

ÉRYSICHTHON - ÉRYX

Voir sur l'admin

Extrait du document

ÉRYSICHTHON. On connaît deux Érysichthon. Le premier fut le fils de Cécrops, un des rois fondateurs d’Athènes. Le second, fils d’un roi de Thessalie, commit le sacrilège d’abattre des arbres dans un bois consacré à Déméter. La déesse le supplia d’arrêter ces coupes. Érysich-thon passa outre. Déméter, pour punition de son délit, le condamna à souffrir d’une faim perpétuelle. Ses parents, qui ne pouvaient suffire à sa nourriture, le renvoyèrent. Il finit par se dévorer lui-même, en dépit de l’abnégation de sa fille Mnestra, qui, se vendant comme esclave, parvint pendant quelque temps à lui procurer des vivres.

ÉRYX. Ce héros donna son nom à une montagne de Sicile au sommet de laquelle s’élevait un temple dédié à Aphrodite, sa mère. Roi des Élymes, il était doué d’une force prodigieuse, et nul n’était jamais parvenu à le vaincre. Par vanité, il osa défier Héraclès, qui venait d’arriver dans ses États. Héraclès accepta la lutte à condition qu’Éryx, s’il était vaincu, lui accordât son royaume. Le héros prit alors le roi trop présomptueux entre ses larges mains, le lança en l’air et le laissa retomber sur la terre, où il se tua. Héraclès, malgré ses droits sur le royaume, le laissa à l’entière responsabilité de ses habitants, mais il annonça qu’un de ses descendants, un jour, le gouvernerait : ce fut Doriée, qui vint y fonder une colonie.