Devoir de Philosophie

« Ancien Testament »: LAMENTATIONS

Extrait du document

LAMENTATIONS 

 

 

 

Livre de l' « Ancien Testament « (Bible), attribué au prophète Jérémie (vie siècle avant Jésus-Christ) d’après les indications fournies par la version des Septante et la Vulgate. Il comprend cinq poèmes élégiaques d’un lyrisme que l’on rencontre rarement chez les auteurs hébreux classiques. Les quatre premiers sont disposés en acrostiches ; dans la troisième élégie pourtant, la lettre alphabétique initiale est répétée trois fois, de sorte que le chapitre III contient 66 versets au lieu de 22 comme le premier, le second et le quatrième. Le cinquième poème compte aussi 22 versets, mais il n’est pas acrostiche. Ils expriment la douleur du prophète à la vue de la ville sainte détruite, et de son-peuple dispersé et réduit en esclavage. Ce sont des chants d’une inspiration sublime qui figurent encore de nos jours dans la liturgie de la Semaine Sainte. Les Lamentations sont les plus anciennes élégies que l’on connaisse. Le premier poème décrit la chute de Jérusalem (586) et nous montre cette ville abandonnée. Le prophète pleure sur sa solitude et invoque l’aide de Dieu. Le second poème enseigne que Dieu est l’auteur de ces malheurs et exhorte à garder confiance en Lui. Dans le troisième, le poète accuse le peuple et les grands d’avoir causé la ruine de la cité par leurs péchés. Le cinquième et dernier poème n’est qu’une émouvante prière, implorant du Seigneur le salut de Juda.

Liens utiles