Devoir de Philosophie

DAMES GALANTES (Les) Brantôme (résumé & analyse)

Extrait du document

À la différence de ce qu’il a fait dans les Dames illustres, dont le recueil paraît un an avant celui des Dames galantes (le titre est celui de l’éditeur), Brantôme (v. 1540-1614) ne compose pas, cette fois, des mémoires, mais rassemble différents récits et anecdotes sur un sujet général, l’amour. Il s’inscrit ainsi dans une tradition qui remonte au Décaméron et à Bandello, mais, contrairement à la plupart de ses prédécesseurs, il ne prétend pas faire œuvre de moraliste et affirme nettement la légèreté de son propos. Les différents exemples qu’il relate, en sept discours constituant autant d’unités thématiques assez lâches (par exemple: «Sur les dames qui font l’amour et leurs maris cocus », « Sur le sujet qui contente le plus en amours», etc.), sont parfois empruntés à son expérience personnelle (du moins il l’affirme), et le plus souvent puisés à l’immense réservoir de récits de ce genre qui s’est constitué depuis deux siècles dans la littérature européenne.

Liens utiles