Devoir de Philosophie

PART MAUDITE (LA), Essai d’économie générale, Georges Bataille - résumé de l'oeuvre

Extrait du document

Si tous les livres d’économie renforcent peu ou prou l’idéologie économique dominante même quand ils prétendent combattre le système existant, cet ouvrage d’économie politique, qui fait suite à la Notion de dépense (1933), marque une véritable rupture. Bataille en effet y renverse les dogmes fondateurs de l’économie : la rareté, le culte de la technique, le productivisme, l’utilitarisme. Pensant la totalité afin d’établir une représentation du monde — l’ordre économique s’intégrant dans un ensemble plus vaste, notamment la culture (celle d’une société industrielle) —, Bataille adopte comme point de départ un fait cosmique: l’excédent d’énergie solaire, source de toute croissance.

 

La notion fondamentale étant celle d’excès, de dépense et non de rareté, la société ne survit que par des dépenses improductives : luxe, guerres, deuils, spectacles, grands travaux, arts somptuaires, etc.

Liens utiles