Devoir de Philosophie

THÉORIE DES QUATRE MOUVEMENTS de Charles Fourier : Fiche de lecture

Extrait du document

fourier

THÉORIE DES QUATRE MOUVEMENTS Charles Fourier. Essai, 1808.

 

Après avoir écrit un pamphlet sur Les Charlataneries commerciales, Charles Fourier (1772-1837) publie son premier ouvrage, La Théorie des quatre mouvements et des destinées générales, dans lequel il critique le - mécanisme civilisé », qui repose sur le mariage et le commerce. Dans son introduction, il établit que la théorie des quatre mouvements, social, animal, organique et matériel, est l’unique étude que doit se proposer la raison. Son but est d’assurer «le passage subit du chaos social à rharmonie universelle ». L’ouvrage est divisé en trois parties: après le discours préliminaire vient «l’exposition de quelques branches des destinées générales», qui examine pourquoi les civilisés sont malheureux et définit la loi de «l’attraction passionnée» régissant le mouvement social. La deuxième partie traite des vices du système conjugal, qui prétend réprimer la nature. Elle fit scandale à l’époque parce que l’auteur y prône la liberté amoureuse comme pivot d’un ordre combiné. Il y prévoit un lustre des sciences et des arts et une politique de la gastronomie. Il y affirme que «l’extension des privilèges des femmes est le principe général de tous les progrès sociaux». Il accuse les sciences philosophiques — et en particulier l’économie politique

« agiotage, usure et fowberie de toute espèce. • Se réclamant de Hobbes et de Rousseau. Fourier conclut sur l'infir­ mité politique du globe. • On trouve dans ce premier ouvrage les idées qu'il développera dans son Traité de l'association domestique-agricole, où il expose, en 1822, la théorie phalansté­ rienne. A la fois promoteur d'une asso­ ciation des coopérateurs et exposant d'une métaphysique unitaire. il est à la base des premières expériences socié­ taires françaises_ ÉomoNo Fourier, Théorie du quatre mouvements et du duttrwlu généra.le8. Jean-Jacques Pauvert. 1967. ETUDES• Roland Barthes, • Vivre avec Fourier•. Critique. n•2s1, oct. 1970. André Breton, Ode d Charles Fourier, éd. Jean Gaulmler. Klln cksleck, 1961. René Schérer, Clwrles Fourier ou la Contestation globale, Seghers. 1970. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles