Devoir de Philosophie

UTILITARISME (De l') de John Stuart Mill (Résumé et analyse)

Extrait du document

UTILITARISME (De l\\') [ Utilitarianism]. Traité de John Stuart Mill (1806-1873), publié en 1863. La morale de Bentham, dans l'Introduction aux principes de morale et de législation, partait du principe que le plaisir est Tunique but de l’existence ; Stuart Mill a su comprendre que même une morale utilitaire ne saurait se passer d\\'éléments intérieurs et il a voulu la doter d\\'une conscience, d’un sentiment du devoir et d’une obligation morale. Bentham avait lancé la formule : « Chercher le bonheur du plus grand nombre en identifiant toujours l’intérêt de l’individu à l’intérêt universel ». Mill, sans combattre ce point de vue, observe qu’on trouve d’autant mieux le bonheur personnel qu\\'on le cherche moins, et qu’on le trouve en travaillant au bonheur des autres, à l’amélioration du sort de l’humanité. Faire à autrui ce qu’on aimerait qu’il vous fît, aimer son prochain comme soi-même : voilà les deux règles de perfection idéale de la morale utilitaire. Dans l’appréciation des plaisirs, au critère utilitaire de la « quantité », chose extérieure et fortuite, Stuart Mill adjoint celui de la « qualité », chose intérieure, « intrinsèque », et d’une valeur supérieure. Mais il rejette les théories 

Liens utiles