Devoir de Philosophie

Le « Diagramma » de Cyrène

Extrait du document

Bien que la Constitution de Cyrène ait incontestablement un caractère

oligarchique répondant certainement aux aspirations réactionnaires des protégés de Ptolémée, un certain nombre d'éléments

démocratiques tendent à le tempérer. Ainsi, le Conseil était tiré au sort, tout comme les 1 500 membres du jury chargé de rendre le verdict pour les causes capitales. Ce système semble avoir relativement bien fonctionné,

même après la véritable intégration de la cité au royaume lagide, sous Ptolémée Il!, et la présence de « préfets «, chargés

 

de transmettre les ordonnances royales et de veiller à leur application. L'autonomie municipale de Cyrène sera d'ailleurs maintenue par les Romains, ce qui témoigne de son efficacité.

« par Agathoclès de Syracuse, avec qui il s'était allié contre Carthage, il fut remplacé, à une date qui reste discutée, peut -être en 301, par Magas, le beau-fils de Ptolémée. Dans l'intervalle, certaine s sources font mention d'une autre sécession de Cyrène, sans qu'on puisse en savoir davantage . Quoi qu'il en soit, c'est lors d'un de ces épisodes, certai­ nement le premier, que Ptolé­ mée octroya aux Cyrénéens une Constitution connue sous le nom de « Diagramma de Cyrène ». Conçue sur le mo­ dèle d'autres règlements si­ milaires promulgués par Alexandre, cette sorte de loi- cadre fixe le statut constitu­ tionnel de Cyrène, en garan­ tis sant au Lagide une influence légale dans le gouvernement de la cité. Les dispositions du « Diagramma de Cyrène» L es premières lignes de l'inscription, malheureu­ sement très fragmentaire, surtout dans sa partie finale, visent à redéfinir ceux qui pourront désormais bénéfi-cier des droits de citoyen, ci­ vils et/ou politiques. Tous ne peuvent en effet prendre part aux responsabilités poli­ tiques, réservées aux hommes âgés de plus de trente ans et disposant d'une fortune mo­ bilière ou immobilière dont »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles