Devoir de Philosophie

Les chasseurs de nuit de la RAF

Extrait du document

Succès du Beaufighter, 1941. Durant les premiers temps de la Seconde Guerre mondiale, la grande difficulté d'utiliser efficacement les chasseurs contre les bombardiers attaquant de nuit provenait du fait que, par une nuit sombre, il leur était extrêmement difficile d'arriver à repérer les avions ennemis. Si la nuit était claire, on pouvait bien sûr espérer que les chasseurs puissent effectuer leurs visées ou suivre les balayements des projecteurs au sol jusqu'à ce qu'ils trouvent une victime, ou encore diriger en hauteur leurs propres projecteurs, comme le faisait le chasseur de nuit «Turbinlite» Havoc. Mais il ne s'agissait là que de procédés aléatoires et sans aucune efficacité dans une grande offensive de nuit. Comme on l'avait compris déjà avant le début de la guerre, seul le radar pouvait résoudre un tel problème, pourvu que l'on réussisse à inventer un appareil assez petit, mais capable de réaliser les performances exigées.

Liens utiles