Devoir de Philosophie

La remédiation

Publié le 03/06/2022

Extrait du document

« La remédiation : Définition : La remédiation est une action qui s’inscrit dans le cadre re-médiation qui veut dire répondre au moyen d’une autre forme de médiation, c’est-à-dire présenter autrement ce que n’a pas était assimilé par les apprenants. Aussi, c’est une action de remédier aux difficultés et lacunes des élèves en risque d’échec scolaire. La stratégie à adopter : La remédiation pédagogique implique un travail en amont et en aval. -Un travail en amont : sous forme de régulation successive ayant pour principal objectif de réduire immédiatement les insuffisances constatées ; interactif. -Un travail en aval : c’est une remédiation systématique de 45 mn. Remédiation immédiate : Se fait à chaut (sur le champ). Ex : reformulation d’une question magistrale. Rappel de certaines notions linguistiques. La remédiation différée : La reprise intégrale d’une activité de langue mal assimilée avec d’autres stratégies. La différence entre remédiation, rattrapage, soutien et évaluation pédagogique. -Rattrapage : Evoque un retard qu’il faut supprimer et remettre à niveau. -Le soutien : Consolider et perfectionner les acquisitions des apprenants. Ajouter un plus à un pré-requis. Les objectifs : -faciliter les apprentissages par une meilleure connaissance des procédures d’acquisition. -améliorer la qualité d’enseignement dispense dans la classe -développer les pratiques réflexives Les moments de la remédiation : 1- Le diagnostic : Dépistage des lacunes, des insuffisances et des difficultés des apprenants avec prise de notes au cours des différentes activités Ce diagnostic comprend 4 étapes principales : A- le repérage des erreurs B- la description des erreurs C- la recherche des sources des erreurs D- la recherche des causes des difficultés de l’élève 2 – La prescription : Propositions de remédiations pour chaque cas recensé avec préparation des fiches prépédagogiques (fiches d’exécution et fiches d’auto-correction). 3 – Le traitement : Action pédagogique en classe au cours de la séance de remédiation. Cette action doit avoir des objectifs spécifiques / opérationnels bien tracés (mentionnés sur le cahier journal). 4 – Le suivi : Evaluation formative des résultats obtenus (après l’opération) et prise de décision (exemple : reprogrammation d’un cas pour la séance suivante) »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓