Devoir de Philosophie

« L’œil de Julien suivait machinalement l’oiseau de proie. Ses mouvements tranquilles et puissants le frappaient, il enviait cette force, il enviait cet isolement. C’était la destinée de Napoléon, serait-ce un jour la sienne ? »

Publié le 02/07/2022

Extrait du document

« Deux propositions de plan réinvestissant le cours … Et sinon, une excellente copie !! DISSERTATION 1 Stendhal parle en ces mots de Julien Sorel dans Le rouge et le noir « L’œil de Julien suivait machinalement l’oiseau de proie. Ses mouvements tranquilles et puissants le frappaient, il enviait cette force, il enviait cet isolement. C’était la destinée de Napoléon, serait-ce un jour la sienne ? » Selon vous, cette simple phrase vous suffit-elle à rendre compte du héros de Le Rouge et le noir ? Correction dissert 1 · Pbq : J n’est-il qu’un héros ambitieux ? Qui veut conquérir le monde ? Qui va lutter pour avoir sa place dans la société ? · Plan : I. 1. 2. Un héros conquérant /acteur de sa vie /ambitieux Ancré dans la réalité - un campagnard : fils de charpentier ds petite ville de province - qui évolue dans la France de la première moitié du XIXe (effets de réel) Qui monte dans la société - commence en étant rien : un jeune h° provincial aide de son père => précepteur au sein d’une famille bourgeoise : les de R => séminariste à Besançon (capitale de province) => secrétaire : intro ds milieu parisien, aristocratie - ambitieux : explique souvent ds ses pensées son envie de réussir, de montrer ce dont il est capable, qu’il est plus qu’un fils de charpentier (est prêt à être hypocrite pr y parvenir) 3. Prendra en main sa destinée - même si peut se laisser aller, agit et décide - ds sa vie amoureuse : stratégie amoureuse avec correspondance épistolaire pr rendre M jalouse choisit Mme de R à la place de Mathilde - dans sa vie en général : décide d’assumer son acte à la fin du roman (ds procès et quand meurt), agit quand joue le rôle d’espion pr le marquis II. Mais aussi un héros romantique/contemplatif/spectateur de sa vie 1. qui n’est pas à sa place ds ce siècle, cette société - rêve de l’uniforme, d’être un soldat de Napoléon (cf bonheur quand défile à Verrières) - mais est sous la Restauration, ds milieu hypocrite (diners à l’hôtel de la Môle) où ne peut plus »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles