Devoir de Philosophie

"Améliorer la vie matérielle, c'est améliorer la vie ; faites les hommes heureux, vous les faites meilleurs. " V.Hugo.

Extrait du document

hugo

Depuis que l'homme vit sur Terre, celui-ci a toujours cherché à améliorer sa vie, son confort. Pour ce faire il s'est très vite adapté à son environnement et a réussi à en puiser les diverses ressources afin de les transformer en matériaux nécessaires à la vie de son quotidien. Prenons pour exemple celui des Mésopotamiens qui durant l'Antiquité utilisaient le pétrole comme produit cosmétique et combustible d'éclairage. Ainsi au fur et à mesure des siècles, pour améliorer sa vie matérielle, l'homme s'est adapté à son milieu, en a tiré un tel profit qu'au jour d'aujourd'hui, nous, les hommes occidentaux, vivons dans un monde dit « matérialiste «, un monde où le matériel est primordial à la vie. Mais un monde où le matériel a pour but premier de « faire notre bonheur « et de « nous rendre meilleurs « moralement. C'est ainsi que le concevait Victor Hugo, homme intellectuel du 19ème siècle considéré comme l'un des plus importants écrivains romantiques de la langue française ; en disant cette phrase : « Améliorer la vie matérielle, c'est améliorer la vie ; faites les hommes heureux, vous les faites meilleurs. « 

« rendent pas toujours meilleurs.Ainsi nous arrivons à l'idée opposée à cette citation de V. Hugo, à savoir à l'antithèse. Celle-ci dirait qu'il n'y a pasque le fait d'améliorer la vie matériel qui améliorerait la vie en faisant les hommes heureux et meilleurs. Reprenonspour exemple un des nombreux point de vue à Rousseau qui disait que: « la civilisation fondée sur l'usurpation n'estpas signe d'un progrès moral, mais plutôt celui d'un éloignement de l'homme à la moralité première. ». Autant direque la moralité ne résulte pas d'un progrès matériel.Autrement dit, il n'y a pas que le matériel et l'argent qui font de nous des hommes meilleurs et heureux, il y a aussiles actes, ou les contacts humains que l'homme va entreprendre face à autrui c'est à dire le relationnel : lesdialogues, les rencontres, les partages, etc ... C'est donc en améliorant la vie sociale des hommes que nouspouvons les rendre plus heureux et meilleurs. Cela tient parfois à très peu. Nous avons pu assister en début d'annéescolaire à l'explication du déroulement du projet Djuma ; et nous avons vu durant cette présentation que les enfantsde Djuma se satisfaisaient avec très peu et qu'ils tenaient pour la plupart un large sourire sur les photographies. Enfait ce qu'ils recevaient de la part de nos professeurs, étaient de l'ordre du relationnel, de l'affectif. Ces choses quipermettent ici en l’occurrence à ces petits d'être heureux et en même temps de se bonifier. Cet exemple estcelui de l'aide humanitaire qui est une forme de solidarité et de charité , généralement destinée aux populationspauvres, sinistrées ou confrontées à une guerre, qui cherche à répondre à des besoins divers (faim, santé,reconstruction après un sinistre, éducation, protection des enfants, mise en place de réseaux d'eau et decommunication...). L'aide humanitaire apporte notamment du bonheur entre les bénévoles qui se sentent utiles etles sinistrés qui sont aidés.L'aspect social est donc un facteur propice au bonheur des hommes.Cependant, le relationnel ne suffit pas à lui seul pour améliorer la vie des hommes. En effet nous disions que l'argentne faisait pas le bonheur mais celui-ci y contribue. Nous pourrions très vite penser à l'exemple de la jeune mèrechargée de deux enfants en bas âge qui tout en faisant l'éducation de ses enfants, doit encore payer les factures,tenir un foyer convenable, et avec encore mille et une autres tâches quotidiennes. Serait-elle encore plus efficacesi elle recevait un chèque bondé de zéro sur son compte en banque.« Améliorer la vie matérielle, c'est améliorer la vie ; faites les hommes heureux, vous les faites meilleurs. »En effet, parfois le progrès matériel apporte une amélioration à la vie, l'argent, lui aussi.Obtenir le tierce gagnant et devenir millionnaire çà aide, çà rend heureux. Il en faut parfois très peu pour faire dubonheur autour de soi. Un vieux ballon de foot donné à un groupe de petits africains...Malgré tout, le progrès matériel tel que la découverte du nucléaire a de nombreux préjudices et se retourne très vitecontre l'homme lui-même face à des cataclysmes naturels comme ceux survenus récemment au Japon qui fontautant de victimes et de malheur.Aussi, l'aspect matériel n'est pas à lui seul la cause du bonheur des hommes. L'aspect relationnel en est une peut-être plus importante ou en tout cas plus belle. L’Amour, preuve concrète, peut rendre heureux deuxpersonnes à la fois. Mais il est vrai qu'un petit coup de pouce aide parfois comme les dons que perçoit le « Televie »qui permettent à la recherche de sauver des vies contre le cancer, à rendre heureux l'entourage de ces cancéreuxet nous rendent tous un peu plus meilleurs que nous sommes en faisant ce petit geste qu'est le don.Pour conclure, nous pouvons dire que l'argent indirectement lié au matériel ne fait pas toujours le bonheur mais queson absence peut aussi engendrer le « malheur ». Enfin, ne pourrions nous pas nous poser cette question ? Cemonde « matérialiste » dans lequel nous vivons ne risque-t-il pas de nous mener un jour à la perte de « l'humanisme» essentiel pour nous, les hommes ? Sujet désiré en échange : Certes Dieu n'a pas besoin de l'existence; c'est bien plutôt l'existence qui a besoin de Dieu. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles