Devoir de Philosophie

Scott Fitzgerald et Gatsby

Publié le 24/03/2019

Extrait du document

Scott Fitzgerald et Gatsby
En 1925, Francis Scott Fitzgerald publie son chef-d'œuvre Gatsby le magnifique. Dans son roman le plus célèbre, il dresse le portrait fascinant de la société new yorkaise chatoyante des années 20.
Dans Gatsby le Magnifique, Fitzgerald rattache les phénomènes fondamentaux de l'histoire culturelle et sociale de l'Amérique à la tentative de réalisation du « rêve américain ». Il raconte l'histoire de Nick Carraway, un jeune homme du Middle West qui vient travailler à la bourse de New York. Il habite à West Egg, dans Long Island, tout
 
L'écrivain américain Fitzgerald en compagnie de sa femme Zelda
près du mystérieux Jay Gatsby qui mène la grande vie grâce aux profits qu'il tire de la contrebande d'alcool et autres magouilles douteuses, et qui organise de fastueuses réceptions. Mais Nick Carraway va aussi apprendre à connaître l'autre facette de Gatsby : jeune soldat sans ressources, il était autrefois épris de la belle Daisy, qui épousa cependant le fortuné mais grossier Tom Buchanan. Gatsby décide donc de devenir riche afin de reconquérir la femme qu'il aime.
 
Avec l'aide de Nick, Gatsby et Daisy se revoient et entament une liaison. Mais la belle qui s'ennuie n'est pas capable d'éprouver des
sentiments profonds. Elle ne veut pas non plus renoncer à la vie agréable que lui offre son mari.
 
Buchanan a d'ailleurs une maîtresse, la sensuelle Myrtle Wilson, épouse d'un mécanicien automobile. Après une dispute avec son mari, Daisy écrase involontairement Myrtle. Buchanan veut l'aider en faisant peser les soupçons sur Gatsby. Wilson tue le prétendu chauffard et se suicide ensuite. Nick est le seul à sortir intact de cette vilaine affaire.

« Bien que Gatsby le Magni­ fique soit bien accueilli par la critique lors de sa parution, il ne connaîtra pas un grand succès en librairie.

Une pièce tirée du roman, qui sort en 1926, e5t un échec complet.

Le public reste également insensible aux deux adaptations cin ém atographiques: en 1951, Alan Ladd interprète un Gatsby qui sonne faux, tandis que Betty Fields incarne une Daisy qui manque de magie.

En 1973, Jack Clayton et Francis Ford Coppola reprennent le roman.

L'adaptati on est fidèle, mais finalement luxueuse et vide.

Robert Redford jour le rôle de Gatsby; mais lui-même ne donne ni mystère ni magie à son person­ nage.

La célébrité et l'argent sont accueillis par Fitzgerald comme un dû, car il avait décidé depuis tou­ jours d'« être un génie ».

Mais sa vie tourna court : à quarante ans, seul, malade et incapable d'écrire, il ne laissera plus qu'un roman inachevé, Le Dernier Nabab.

Les grands romans sur New York 1925 Manhattan transfer Manhattan est le cœur de cette œuvre de John Dos Passos.

Odyssée réaliste de New York, c'est un roman où l'entrelacs des récits réduit les destinées individuelles au commun dénominateur de l'aliénation sociale.

Les personnages, issus de milieux différents, sont dévorés par la ville qui rappelle celles de Dreiser, le Zola des Am�ri­ cains.

Le style de Dos Passos se fait plus prosaïque et tire ses effets d'une sorte de popul isme.

1939 Tropique du Capricorne New York est une sorte de cauchemar dans le roman autobiographique d'Henry Miller, qui constitue la suite de Tropique du Cancer (1934) dont l'action se déroule à Paris.

Le narrateur travaille dans une compa­ gnie télégraphique.

Les comptes rendus sur sa vie de tous les jours sont entre­ coupés d'associations, de souvenirs de son enfance et de sa jeunesse.

New York se révèle une ville brutale, imprégnée de sexu alité, habitée par des individus ratés dont l'état psychique est le reflet de la métropole.

En raison de scènes éro­ tiques, ce roman ne sera publié qu'en 1962 aux Ëtats­ Unis, après de nombreux procès.

1970-1983 Une année de la vie de Gesine Cresspahl L'auteur allemand Uwe Johnson travaille pendant treize ans aux quatre volu­ mes de son roman.

Le per­ sonnage principal d'Une année dans la vie de Gesine Cresspahl vit avec sa fille à New York et travaille au dépar tement étranger d'une banque.

Le quotidien de Gesine Cresspahl dans la grande ville américaine durant les années 1967-1968, ses expériences, ses rencon­ tres et la lecture intensive du New York Times restituent l'image multiple de la métro­ pole et de la société améri­ caine.

Sous la chape de béton de New York, les plages mecklembour geoises se son enfance sont bien réelles.

1925 .� _ Jill; _ "* -..,..

:· ' .

• ..

.l z ( 14 1 1 UweJohnson 131. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles