Devoir de Philosophie

Impact Environnementaux

Extrait du document

Cléton Olivia TG7 Enseignement Scientifique – Physique ___________________________________________________________________________ De nombreux moyens de produire de l’électricité sans émettre directement du dioxyde de carbone dans l’air ont été développé, pourtant même si ces moyens paraissent parfaits, ils présentent tout de même des impacts environnementaux et sont parfois à risques. C’est ce que nous allons voir en étudiant le cas de la centrale nucléaire, du barrage hydroélectrique, de la batterie et de la cellule photovoltaïque. Nous étudierons chaque cas un par un en présentant d’abord les impacts environnementaux, puis les risques encourus. Commençons par la centrale nucléaire, elle assure une grosse partie de la production dans beaucoup de pays, les centrales nucléaires produisent 7 grammes de CO2 pour un kilowattheure produit, contre plus de 1000 grammes par kilowattheure pour les centrales à charbon. Le rejet de dioxyde de carbone est donc très faible mais cela ne veut pas dire qu’elles n’ont aucun impact e...

« détruit par ces barrages, cependant il est indispensable à la vie de certaines espèces aquatiques ou à leur reproduction. Même si les barrages sont considérés comme une source d’énergie qui ne pollue pas, ce n’est pas le cas, « la décomposition de la végétation et des sédiments submergée par les barrages, et la stagnation de l’eau dans les réservoirs» émettent beaucoup de CO2 et de méthane dans l’air, selon des études, ils rejetteraient 23% des émissions de méthane dues aux activités humaines. Ils sont aussi sources de bouleversements écologiques et humains, en détruisant des habitats naturels, en détournant les cours d’eau.. Le risque est encore une fois un accident, comme celui au Laos en 2018,où un barrage hydroélectrique en construction a libéré 5 milliards de mètres cubes d’eau et a tué ou fait disparaître de nombreuses personnes. On comptabilise près de 150 ruptures de barrages faisant 20 000 victimes. De plus ces ruptures de barrages peuvent être dus à des problèmes techniques, à des catastrophes naturelles.. les risques sont donc encore plus élevées en voyant le nombre de problèmes possibles. En ce qui concerne les batteries, le principal problème est qu’elles sont composées de matières premières qualifiées de «critiques» ou «rares» tels que le lithium ou le cobalt. La demande pour ces matières augmente beaucoup, mais elles sont présentes en faible quantité sur terre, cela pourrait donc aboutir à des pénuries. De plus, l’extraction de ces matières comme le lithium peut avoir un impact considérable et polluer l’eau et le sol à cause des nombreux produits chimiques utilisés durant l’extraction. Les explosions provoquées volontairement pour l’extraction provoquent des nuages de fumée polluant l’atmosphère. Le risque avec une batterie serait son emballement thermique, elle pourrait ainsi 4 s’embraser et libérés beaucoup de gaz polluants. Pour finir, les cellules photovoltaïques sont elles aussi composées de matières rares comme le silicium, l’impact environnemental se rapproche donc beaucoup de celui des batteries. Leur fabrication pollue notamment avec les opérations de raffinage du silicium, qui sont beaucoup dénoncées ces dernières années, particulièrement en Chine qui utilise à 61% du silicium pour produire. Ce moyen de production d’électricité est plutôt sûr et ne présente pas vraiment de risques. Des actions sont aussi mises en place pour recycler les cellules photovoltaïques, ce qui permettrait de compenser la pollution émise par le raffinage du silicium, si il est réutilisé, cela pourrait être un bon moyen de produire de l’électricité. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles