Devoir de Philosophie

Israël. Jérusalem. Le mur des Lamentations.

Extrait du document

Vestige du temple dressé par Hérode sur le mont Moriah et détruit en 70 avant Jésus-Christ, le mur de l'Ouest, rebaptisé "mur des Lamentations" par la tradition chrétienne, est le symbole de la dispersion du peuple élu. Face à ses blocs de pierre, les fidèles juifs viennent pleurer l'exil de leurs frères, particulièrement depuis 1967, date à laquelle le mur a pris l'aspect d'une sorte de phare. Chaque jour, des dizaines de fidèles à chapeau noir, châles zébrés ou fichus, viennent invoquer Yahvé en récitant des psaumes ; joyeuses ou lancinantes, chuchotées, murmurées, les voix se mêlent pour former une éternelle prière qui monte du peuple juif. A celle-ci, hommes et femmes, traditionnellement séparés, allient les mêmes gestes, caressant les pierres et glissant dans leurs jointures des messages de papier adressés à Yahvé. "Si je t'oublie, Jérusalem, que ma main droite m'abandonne, que ma langue adhère à mon palais" ; le psaume est toujours vivant !

Liens utiles