Devoir de Philosophie

Les carences en iode

Extrait du document

Thibaud DECHAINE 1G Les carences en iode Une carence est une absence ou un apport insuffisant d’une ou de plusieurs substances nécessaires à la croissance et à l’équilibre de l’organisme. Une carence provient d'un déséquilibre entre les apports alimentaires et les besoins en macronutriments (protéines, lipides, glucides) et micronutriments (vitamines et oligo-éléments). Il existe de nombreuses carences comme les carences en fer, en calcium, en iode ou même en vitamine. Nous allons nous pencher sur le cas de la carence en Iode. L’iode est un élément chimique faisant partie de la famille des halogènes (comme le fluor ou le chlore). L’iode est un oligo-élément, un minéral indispensable à notre organisme, mais en petite quantité. Il permet la production des hormones thyroïdiennes T3 et T4, des hormones qui jouent un rôle primordiale dans le métabolisme de toutes les cellules et tous tissus de notre corps. Sans iode, la glande thyroïde ne peut pas fabriquer d’hormones, ce qui signifie que les organes vitaux ne peuvent fonctionner de manière optimale. Les hormones thyroïdiennes sont également nécessaires au développement normal de l’organisme, en particulier du cerveau. Mais l’iode n’est pas seulement indispensable pour le fonctionnement de la glande thyroïde, il est de façon générale nécessaire pour avoir une bonne santé. 1)Une ...

« 2)Des symptômes plus ou moins spécifiques La carence en iode n’est pas toujours facile à détecter, car la plupart des symptômes ne sont pas spécifiques, c’est -à-dire qu’ils peuvent apparaitre dans d’autres maladies. Par conséquent, beaucoup de personnes ne décèlent une carence en iode qu’assez tard. Les symptômes suivants peuvent indiquer un taux d’iode trop faible : -Déprime ou manque d’entrain -Enrouement de la voix -Gain de poids anormal -Enflement des yeux ou du visage -Perte de mémoire -Raideur musculaire -Augmentation du taux de cholestérol -Fréquence cardiaque lente (inférieure à 70 pulsations par minute) -Gonflement anormal du cou causé par une hypertrophie de la glande thyroïde. 3) Conséquences d’une carence en iode L’iode est essentiel au bon fonctionnement de la glande thyroïde. Si celle -ci fonctionne au ralenti , l’activité d’autres organes peut être compromise. Une carence en iode se traduit par un manque d’hormones thyroïdiennes : les organes vitaux ne peuvent donc plus faire leur travail correctement. Une telle carence peut donc entrainer des maladies graves. Chez les adultes, la conséquence la plus connue d’une carence en iode est sans doute le goitre. Il se manifeste par l’hypertrophie de la glande thyroïde qui entraine le gonflement du cou. Comme la glande thyroïde appuie sur l’œsophage et la trachée, la res piration et la déglutition peuvent devenir difficiles. Cela peut être accompagné d’une voix éraillée et d’une toux sèche. Une carence en iode chez une femme enceinte peut avoir des conséquences sur le développement de l’enfant. Les hormones thyroïdiennes s ont essentielles au développement du cerveau du fœtus, de sorte qu’une carence en iode peut avoir un impact négatif sur le QI de l’enfant. Une carence en iode pendant la petite enfance peut également avoir des répercussions négatives au niveau du développe ment mental de l’enfant. Autrement dit, elle peut réduire la capacité d’apprentissage et entrainer un retard de croissance . »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles