Devoir de Philosophie

Guerre d'Indochine Protectorat français depuis 1885, le Tonkin (Viêt-nam actuel), la Cochinchine, l'Annam et le Cambodge sont regroupés à la fin du XIXe siècle en une Union indochinoise sous l'autorité d'un gouverneur général français.

Extrait du document

cambodge
Guerre d'Indochine Protectorat français depuis 1885, le Tonkin (Viêt-nam actuel), la Cochinchine, l'Annam et le Cambodge sont regroupés à la fin du XIXe siècle en une Union indochinoise sous l'autorité d'un gouverneur général français. A partir des années 30, Hô Chí Minh fonde le parti communiste indochinois. En 1941, dans l'Indochine occupée par le Japon face à la France impuissante, il crée le Viêt-minh, mouvement communiste et nationaliste. A la fin de la guerre, la France restaure l'autorité de l'empereur Bao-Dai. Ce dernier abdique rapidement ; le Viêt-minh prend le pouvoir. La France veut négocier l'indépendance du pays, tout en maintenant l'Union indochinoise. En mars 1946, les troupes françaises débarquent à Haiphong et reprennent pied à Hanoï et au Tonkin sous le commandement du général Leclerc et du commissaire Sainteny. Les négociations entre la France et le gouvernement du Viêt-minh tournent rapidement en rond. Hô Chí Minh choisit alors de poursuivre la lutte dans la clandestinité. La guerre d'Indochine commence dans un climat exacerbé par le spectre menaçant, pour les Occidentaux, de la Chine communiste qui plane au-dessus du protectorat. En 1950, appuyée par les Etats-Unis, l'offensive des troupes françaises reprend de plus belle sous le commandement du " roi Jean ", le maréchal de Lattre de Tassigny, puis en 1953 sous les ordres du général Salan. Contre toute attente, le 7 mai 1954, c'est la chute de Diên Biên Phu : après des jours et des jours où ils ont été pilonnés par l'artillerie dans une cuvette dominée par le Front de libération du Viêt-nam du général Giap, les Français se rendent. La fin des hostilités est consacrée par les accords de Genève du 20 juillet suivant. L'hégémonie française sur l'Indochine appartient désormais au passé.

Liens utiles