Devoir de Philosophie

Nabis Soucieux de s'affranchir de l'impressionnisme, les " prophètes " (Nabis en hébreu) créent leur propre mouvement dans les années 1880.

Publié le 05/04/2015

Extrait du document

Nabis Soucieux de s'affranchir de l'impressionnisme, les " prophètes " (Nabis en hébreu) créent leur propre mouvement dans les années 1880. Ces jeunes peintres -- Sérusier, Bonnard, Denis, Roussel, Ranson, Vuillard, Lacombe et Vallotton -- unis par l'amitié, partagent la même admiration pour Gauguin, Cézanne et les estampes japonaises. Leur aventure commence véritablement en 1888, avec un panneau mystérieux de Sérusier : Talisman. Il s'agit d'un paysage aux couleurs vives et aux formes synthétiques, peint sous la direction de Gauguin. Excepté quelques motifs " réalistes ", Sérusier refuse le modelé et s'aventure sur le chemin de l'abstraction. Les nabis affirment leur volonté d'élaborer une nouvelle esthétique visant à retrouver l'essence sacrée de la peinture. Denis, en théoricien, donne la meilleure définition de la toile : " se rappeler qu'un tableau (...) avant d'être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote (...) est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées. " Ils insistent sur l'autonomie de la peinture bidimensionnelle et exaltent les formes sinueuses, les couleurs pures, traitées en aplats, qui traduisent mieux les émotions. Le groupe se sépare en 1903 mais, chacun de son côté, continue à contribuer au développement de l'art du XXe siècle.

Liens utiles