Devoir de Philosophie

Analyse du tableau de Titien: L'Amour Sacré, L'amour Profane

Voir sur l'admin

Extrait du document

titien Titien est peut-être le plus important représentant de la peinture vénitienne du XVIe siècle. Au cours de sa longue période d'activité, il sut renouveler sans cesse son langage qui fut une source d'inspiration pour de nombreux maîtres de l'époque et des siècles suivants. A ses débuts, il fut sans doute influencé dans sa formation par Giorgione qui lui apprit la peinture douce et lumineuse, les atmosphères sereines de ses premières oeuvres où le paysage a une grande importance. Mais Titien est aussi un excellent portraitiste et il réalise de grands retables où les schémas de compositions traditionnels sont renouvelés, ce qui confère aux images sacrées plus de naturel et de spontanéité. Dans sa phase de maturité, l'artiste aborde une peinture moins compacte ; de subtils jeux de lumière y désintègrent la matière picturale très vive et palpitante, tandis que les couleurs lumineuses des premières oeuvres cèdent la place à des teintes plus sombres. Cette toile est un des nombreux tableaux à sujet profane exécutés par Tiziano Vecellio (Titien), célèbre peintre vénitien du XVIe siècle. Elle remonte aux premières années d'activité de l'artiste, vers 1514, alors qu'il était encore lié à la peinture "atmosphérique" de Giorgione et de Giovanni Bellini, principaux points de repère Elle remonte aux premières années d'activité de l'artiste, vers 1514, alors qu'il était encore lié à la peinture "atmosphérique" de Giorgione et de Giovanni Bellini, principaux points de repère de sa formation.

« L'oeuvre est connue sous le titre d'"Amour sacré et Amour profane", mais aussi sous celui de "Beauté ornée etBeauté dépouillée", ou encore comme "Les trois Amours". L'identification des personnages représentés n'est pas simple elle non plus. Il est probable que la femme nue assise à droite est Vénus, déesse de l'amour, qui tient dans ses mains uneveilleuse allumée, la flamme sacrée de l'amour. Il faut sans doute voir dans la nudité de Vénus une référence à lapureté de l'idée d'amour, incarnée justement par cette déesse. En revanche, l'identification de l'autre femme, élégamment vêtue d'habits à la mode et portant des gants,caractéristiques de la noblesse, est beaucoup plus controversée. Elle pourrait symboliser l'amour terrestre, c'est-à-dire l'énergie fécondatrice de la nature représentée par le paysage luxuriant dans lequel se déroule la scène. D'autrepart, la robe blanche de la femme, la ceinture qu'elle porte et son regard fixe, indifférent aux appels de Vénus, aparfois porté à y voir la personnification de la chasteté. Derrière les deux femmes, le petit Cupidon verse de l'eau dans un sarcophage ancien, décoré de bas-reliefs à sujetmythologique. Au milieu de la paroi du sarcophage figure l'écusson de Niccolò Aurelio, secrétaire de la République vénitienne, etcommanditaire probable de ce tableau. Sur le fond de la cuvette représentée sur le sarcophage, on a également découvert un autre écusson, celui deLaura Bagarotto, qui épousa Niccolò Aurelio en 1514. Il est donc probable que le tableau a été peint à l'occasion de ce mariage. Un paysage verdoyant, peuplé de chasseurs, d'animaux, et d'un couple d'amants, sert de toile de fond à cetteallégorie. L'agencement horizontal de la composition, marqué par le sarcophage au centre du tableau, accompagne la formede la toile. Les figures sont situées sur un plan parallèle à celui du spectateur. La légère inclinaison des corps des deux femmes forme un triangle idéal dont le sommet se situerait en dehors dutableau. Ce tableau est marqué par une impression d'espace à laquelle contribue le paysage de l'arrière-plan. Toutefois, lanature n'y figure pas comme une simple toile de fond, elle est, elle aussi, protagoniste du tableau. Les figuress'insèrent harmonieusement dans le paysage, entre la ligne de l'horizon, visible dans toute la partie supérieure àl'arrière-plan, et les quelques branchages du premier plan, devant le sarcophage. L'effet de profondeur est également donné par le sarcophage, vu en perspective. Les arbres sombres du deuxième plan filtrent la lumière dorée, qui crée sur les vêtements des effets de colorisparticulièrement recherchés. Ce tableau fait partie d'une abondante série d'ouvrages à caractère allégorique et profane commandés au Titien parune clientèle vénitienne cultivée. On peut rattacher à ce groupe le Concert champêtre, au Musée du Louvre, et lesTrois âges de l'homme, au Musée d'Édimbourg, qui partagent avec ce tableau romain l'importance accordée à lanature et au rendu de l'atmosphère.Le paysage joue aussi un rôle fondamental dans les compositions à sujet religieux exécutées par Titien, qui faitpresque du sujet sacré un prétexte pour représenter des scènes pastorales. Parallèlement à son activité de peintre de sujets religieux et allégoriques, il faut rappeler le rôle important joué parTitien en tant que portraitiste, dans des oeuvres où la couleur et la lumière donnent aux figures leur intensité, leurautorité et leur force de caractère. »

Le document : "Analyse du tableau de Titien: L'Amour Sacré, L'amour Profane" compte 1461 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document Analyse du tableau de Titien: L'Amour Sacré, L'amour Profane

Liens utiles