Devoir de Philosophie

Courbet et Le realisme

Extrait du document

courbet
  Le Réalisme à travers les descriptions de lieux, de décors (Maupassant)   1.     Introduction     1.1.       Le Réalisme : quelques rappels   Aspect général Ø ELEVES : leur demander ce qu’est le Réalisme pour faire un petit rappel de la matière vue au cours passé.   → Courant littéraire et artistique qui est présent en France durant le XIXe siècle. (3ème quart) -       BUT : rendre la réalité de tous les jours (sujets de la vie quotidienne) -       IMPORTANCE : la précision + écrivain objectif (pas d’intervention personnelle) Objectif : se dit d’une description de la réalité (ou d’un jugement sur elle) indépendante des intérêts, des goûts, des préjugés de la personne qui la fait. = impartial. -       OPPOSÉ : à l’idéalisme du romantisme -       INTÉRÊT : pour  → les basses classes (paysans, personnages pittoresques) → les bourgeois → les études de mœurs (Mœurs : Habitudes (d’une société, d’un individu) relatives à la pratique du bien et du mal → conduite, morale) → les aspects banals et même triviaux de la vie. (Trivial : qui est devenu ordinaire, plat et commun. [...] qui désigne, ouvertement et d’une manière populaire, des réalités que le bon ton passe sous silence) = s’opposer à une certaine norme, aux idées classiques. → le progrès et la science   Évolution du mouvement   -       Avec Maupassant, nous observons déjà une évolution du Réalisme → fait intervenir dans ses descriptions et dans sa vision des personnages une certaine subjectivité (= insérer son opinion, sa façon de voir les choses, sa sensibilité dans sa production écrite) → satirique (critique) dans ses descriptions de personnages, (à voir demain) = prise de conscience que les mouvements évoluent, chaque écrivain va s’approprier le mouvement, qu’ils ne restent pas statiques avec une intégration de la subjectivité dans l’art et dans l’écriture bien sûr sans exagération, nous sommes toujours dans le Réalisme.   Objectif : se dit d’une description de la réalité (ou d’un jugement sur elle) indépendante des intérêts, des goûts, des préjugés de la personne qui la fait. = impartial. Subjectif : Qui peut être influencé par les sentiments, les opinions ou les intérêts; partial.   1.2.       Maupassant : un écrivain du XIXe siècle (1850- 1893) -       Se situe, dans la lignée du Réalisme, après Flaubert (a travaillé sous son influence). -        Écrivain français, que l’on situe entre le Réalisme et le fantastique. Demander aux élèves quels sont les trois types de récits que Maupassant a écrits Il a écrit des romans, des nouvelles et des contes. Leur demander des exemples d’œuvres. Les romans -       Une vie (1883) -       Bel-Ami (1885)  -       Pierre et Jean (1888) Les contes -       Les contes de la Bécasse (1883) -       Les contes du jour et de la nuit (1885) Les nouvelles -       Le Horla(1887)  -       La Ficelle -       Aux champs -       Boule de Suif (recueil de nouvelles, 1880) Nous allons découvrir les caractéristiques de Maupassant au fur et à mesure que nous approchons ses textes.   2.     La description dans le Réalisme   2.1.       La description a. Opposition récit >< description   Récit : moment dans l’histoire où le narrateur raconte une action. Description : moment dans l’histoire où il ne se passe rien, où on décrit des personnages des décors, des lieux (nous allons nous intéresser aux décors et lieux)   b.     Au XIXe siècle Leur demander quelle est, selon eux, l’utilité (ou les utilités de la description). Pourquoi Maupassant utilise-t-il des descriptions dans ses œuvres ? Pourquoi a-t-on besoin de descriptions dans le Réalisme ? - Réalisme = très proche de la réalité, veut la transmettre dans ses œuvres → pour que les lecteurs aient l’impression que l’histoire est réelle, il est important de l’ancrer dans un décor → d’où de nombreuses descriptions dans les œuvres réalistes. -       illusion d’un certain réalisme -       camper une ambiance (ex. : plus festive >< plus austère = sombre, noir) -       Intégrer un personnage dans un décor (un décor plus campagnard pour les paysans >< un décor plus citadin pour un bourgeois) -       insérer l’action dans un décor   Pour les écrivains réalistes, la description est extrêmement importante, ils en ont une conception réaliste et représentative. (utilisation de la description dans leurs œuvres pour retranscrire la réalité)   Idée maîtresse = que ces descriptions donnent l’impression au lecteur ...

« Objectif : se dit d'une description de la réalité (ou d'un jugement sur elle) indépendante des intérêts, des goûts, des préjugés de la personne qui la fait. = impartial. -       OPPOSÉ : à l'idéalisme du romantisme -       INTÉRÊT : pour  &rarr; les basses classes (paysans, personnages pittoresques) &rarr; les bourgeois &rarr; les études de moeurs (Moeurs : Habitudes (d'une société, d'un individu) relatives à la pratique du bien et du mal &rarr; conduite, morale) &rarr; les aspects banals et même triviaux de la vie. (Trivial : qui est devenu ordinaire, plat et commun. [...] qui désigne, ouvertement et d'une manière populaire, des réalités que le bon ton passe sous silence) = s'opposer à une certaine norme, aux idées classiques. &rarr; le progrès et la science   Évolution du mouvement   -       Avec Maupassant, nous observons déjà une évolution du Réalisme &rarr; fait intervenir dans ses descriptions et dans sa vision des personnages une certaine subjectivité (= insérer son opinion, sa façon de voir les choses, sa sensibilité dans sa production écrite) &rarr; satirique (critique) dans ses descriptions de personnages, (à voir demain) = prise de conscience que les mouvements évoluent, chaque écrivain va s'approprier le mouvement, qu'ils ne restent pas statiques avec une intégration de la subjectivité dans l'art et dans l'écriture bien sûr sans exagération, nous sommes toujours dans le Réalisme.   Objectif : se dit d'une description de la réalité (ou d'un jugement sur elle) indépendante des intérêts, des goûts, »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles