Devoir de Philosophie

Biographie: Anton TCHEKHOV

Publié le 04/12/2009

Extrait du document

tchekhov

  • « Si, comme il arrive pour les grands médecins découvreurs, on voulait honorer Tchekhov en baptisant d'après lui la maladie qu'il a le mieux étudiée, je crois qu'il faudrait donner son nom à l'usure de l'âme par la vie. « R. Kanters, Spectacles, n° 1, 1961.
  • « Aucune vérité, aucune des doctrines qui, au long des siècles, ont assuré de leur garantie l'inquiétude humaine, n'a de prise sur lui. Sa vision du monde est grise, tamisée par le scepticisme, baignée d'irrémédiable mais comme infiltrée d'une lueur sous-marine indéfinissable... Libération ou dénuement ? « Q. Ritzen, Anton Tchekhov, Éditions Universitaires, 1961.
  • « Tchekhov ne prêche jamais : il ne propose aucun moyen pour rendre la vie meilleure, plus digne d'être vécue. Il n'en connaît point. (...) Tchekhov avait aussi ses principes en matière de civisme : il haïssait l'obscurantisme de la Russie tsariste, la lâcheté et l'hypocrisie des libéraux, le nationalisme et le racisme. « I. Ehrenbourg, préface à La Dame au Petit Chien et Autres Nouvelles, coll. 10/18, 1965.

Médecin de profession, Anton Tchekhov a ausculté la société russe d'avant la Révolution, d'abord avec amusement dans des récits, puis avec pessimisme dans son théâtre.

tchekhov

« Anton Pavlovitch Tchekhov Ecrivain russe (1860-1904), une des figures principales de la littérature russe.

Fils d'unnégociant, Tchekhov naît le 29 janvier 1860 à Taganrog, en Ukraine, et fréquente l'université de médecine deMoscou.

Alors qu'il est toujours à l'université, il publie quelques récits et saynètes humoristiques.

Il ne pratiqueraque très peu la médecine, à cause de son succès littéraire et de la tuberculose dont il est atteint, maladie alorsincurable.

En 1886, paraît son premier recueil de textes humoristiques, "Les Contes bariolés".

Sa première pièce,"Ivanov", paraît l'année suivante.

Il écrit entre 1891 et 1894 "L'Ile de Sakhaline", récit d'un voyage de 1890.

Vers lafin du siècle, il rencontre l'acteur et producteur Constantin Stanislavski, directeur du Théâtre de Moscou, qui produiten 1898 sa célèbre pièce "La Mouette" (1896).

Cette association se poursuivra jusqu'à la mort de Tchekhov etconduira à la production de plusieurs de ses drames en un acte et ses pièces les plus célèbres: "Oncle Vania"(1899), "Les Trois Soeurs" (1901) et "La Cerisaie" (1904).

Il meurt dans une ville thermale allemande le 14 juillet1904.

Les critiques modernes considèrent Tchekhov comme un des maîtres de la nouvelle.

Il est l'initiateur de lanouvelle moderne, qui compte plus sur l'humeur et sur le symbolisme que sur l'intrigue pour créer ses effets.

Sesrécits, plutôt que de se terminer sur une chute ou par un dénouement, sont des arrangements thématiquesd'impressions et d'idées.

Ses thèmes favoris sont liés à la vie quotidienne de l'aristocratie terrienne et de la classemoyenne russes d'avant la révolution de 1905; vies futiles et solitaires de personnages incapables de communiquer.Quelques uns de ses récits les plus connus ont été publiés en 1910 dans un recueil posthume.

Dans le théâtrerusse, Tchekhov représente le naturalisme moderne.

Ses pièces étudient l'échec spirituel de personnagesappartenant à une société aristocratique qui se désintègre.

Il développe une nouvelle technique dramatique,"l'action indirecte", qui se concentre sur les subtilités de la caractérisation et sur l'interaction entre les personnages.Certains effets dramatiques peuvent même avoir lieu en dehors de la scène. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles