Devoir de Philosophie

Critique du Film Léon

Publié le 31/05/2022

Extrait du document

« Cinéma Audiovisuel Critique film « Léon » : Un tueur avec un grand cœur. Léon est un film de Luc Besson sorti en 1994, il s’agit du 6ème film du ce dernier et c’est selon moi le meilleur. Ce film raconte l’histoire de Léon, un tueur à gages, joué par Jean Reno, qui prend sous son aile Mathilda jouée par Nathalie Portman, une petite fille, qui est la seule rescapée du massacre de sa famille. Cette dernière veut apprendre l’art de tuer auprès de Léon afin qu’elle puisse venger son petit frère. 1994 fut une très grande année pour le cinéma. En effet, plusieurs chef d’œuvre sont sorti cette année, comme, Forrest Gump, Pulp Fiction, le Roi Lion ou encore les Evadés. Et Léon a bel et bien sa place parmi ces chefs d’œuvre, car oui Léon est un chefs d’œuvre. Un chefs d’œuvre à la foi brutal et doux comme un verre de lait. Léon c’est donc l’histoire d’un tueur et de sa jeune protégée. Un tueur au grand cœur. Cependant il y a quelque chose d’assez spécial entre les deux personnages. En effet, la relation entre les deux protagonistes est assez ambiguë. Et rappelons que Mathilda est une adolescente et non une femme. D’ailleurs, pour la petite anecdote, les parents de Nathalie Portman ont refusé au départ qu’elle fasse ce film pour cette fameuse relation plus qu’ambiguë entre les deux personnages. De plus, une autre raison qui pourrait interpeller, c’est que Léon apprend à Mathilda, adolescente donc, a tuer. On peut donc remarquer l’audace et le risque pris par Luc Besson. Le personnage de Léon est extrêmement bien écrit. Il mène continuellement un véritable combat intérieur. En effet, il ne sait pas quoi choisir entre adopter Mathilda, la former, l’aimer en tant que femme ou encore la tuer. Les scènes de Léon sont bien choisies, on est convaincu par les scènes d’actions, on croit à son quotidien avec les exercices physique, le verre de lait, Gene Kelly, ou encore à son rituel avec sa plante verte, qui servira d’ailleurs de magnifique métaphore pour la fin de l’histoire. Un autre personnage qui est lui aussi très bien écrit, c’est celui de Mathilda. L’évolution du personnage de Mathilda est liée à celle de Léon. Son rôle est de montrer une autre vision du monde. Ainsi Mathilda rendra Léon plus humain. Et Léon, en tant que Mentor parviendra à former Mathilda, la faisant passer de l’enfance à l’âge adulte. Les deux personnages vont alors former ensemble l’un des duo les plus marquants du cinéma, un duo touchant, drôle, et qui nous vaudra des scènes et des répliques cultes. L’un des plus gros point fort du film est le casting qui est formidable. Tout d’abord Jean Reno qui signe ici son plus grand rôle. Il y a incarne un grand dur au grand cœur. Il y est touchant et crédible, il nous touche et nous fait rire. Saluons d’ailleurs son talent car ce dernier a joué l’entièreté du film en anglais, une vrai prouesse pour l’acteur français. Son duo avec Nathalie Portman fonctionne merveilleusement bien. Cette dernière signe ici sont premier film. Ce qui est ma foi pas mal pour un premier film. Elle y est touchante et apporte une certaine sensibilité. Elle signe ainsi un de ses meilleurs rôles. Et enfin Gary Oldman il est l’antagoniste parfait. A la fois excentrique et d’une froideur terrifiante, l’interprétation de Gary Oldman est incroyable. Lui aussi signe un de ses rôles les plus marquants au cinéma. Léon, c’est un film touchant, émouvant, parfois drôle, souvent brutal. Il raconte une histoire bouleversante, profonde et puissantes pouvant susciter parfois une sorte de polémique notamment pour la relation qui lie les deux personnages principaux. Le casting est extrêmement bien mis en valeur par le talentueux Luc Besson qui a su mettre en avant les talents de chacun. C’est un film où l’on n’a pas le temps de s’ennuyer tant il est bien rythmé. Un film à voir absolument… un verre de lait à la main. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles