Devoir de Philosophie

baroque et classicisme

Extrait du document

PLAN DE L’EXPOSE INTRODUCTION I. CONTEXTE HISTORIQUE DES MOUVEMENTS 1. LE BAROQUE 2. LE CLASSICISME II. LES GENRES ET LES THEMES 1. LE BAROQUE a) Les genres b) Les thèmes 2. LE CLASSICISME a) Les genres b) Les thèmes III. LES PROCÉDÉS D’ECRITURE 1. LE CLASSICISME 2. LE BAROQUE IV. LES AUTEURS ET LEURS ŒUVRES 1. LE BAROQUE a) Les auteurs b) Résumés de quelques œuvres 2. LE CLASSICISME a) Les auteurs b) Résumés de quelques œuvres V. LES OBJECTIFS DE CES MOUVEMENTS 1. DU CLASSICISME 2. DU BAROQUE VI. LES IMPACTS DE CES MOUVEMENTS 1. DU CLASSICISME 2. DU BAROQUE CONCLUSION INTRODUCTION Le baroque est un mouvement littéraire qui se développe du milieu du XVIe siècle au XVIIIe siècle. Son nom issu du portugais « barroco » signifie pierre irrégulière. Ce mouvement a marqué l’art, l’architecture, la danse, la musique et la littérature. Il se caractérise par le gout du mouvement, la dramatisation : c’est un mouvement complexe. En effet, il s’oppose au classicisme. C’est un mouvement littéraire se développant en France, et plus largement en Europe, à la frontière entre le XVIIe et le XVIIIe siècle. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères dessinant un idéal s’incarnant dans l’ « homme honnête » et développe une esthétique fondée sur la recherche de la perfection. Son maitre mot est la raison et touche des arts comme l’architecture, la sculpture, la peinture, et particulièrement la littérature. Au cours de notre exposé, nous allons nous intéresser au contexte historique rattaché à ces mouvements, aux thèmes auxquels ils s’identifient, les genres qu’ils abordent, aux auteurs et aux œuvres de ces derniers ainsi qu’à leurs objectifs et leurs impacts. I. CONTEXTE HISTORIQUE DES MOUVEMENTS 1. LE BAROQUE D’abord concernant le contexte religieux, le baroque nait des guerres de religions, il s’agit des guerres civiles entre 1560 et 1598. Ces guerres opposent les protestants et les catholiques. Tous ces conflits ne prendront fin que lorsqu’Henri IV mettra en place l’édit de Nantes. Toutefois cela ne met pas fin aux antagonismes et plonge les français dans un climat d’inquiétude. C’est à partir de ce moment-là que la sensibilité baroque va apparaitre. En effet, le baroque est une réponse multiforme à cette période de guerre de religion. Ensuite s’agissant du contexte politique, Après la mort du roi, beaucoup de combats se sont produits. En outre, le baroque a commencé à naitre des instabilités politiques. Avec l’assassinat du roi de nombreuses conspirations ont eu lieu. La vie parait incertaine factice désordonnée, fragile, douloureuse. Ce climat est propice à la littérature du doute. Enfin concernant le contexte scientifique, au XVIe siècle, il y’a eu un certain nombre de découvertes qui bouleverseront les consciences notamment la découverte par Copernic et Galilée selon laquelle la Terre tourne autour du soleil et qu’elle n’est pas le centre de l’univers. Cette découverte est déstabilisante car elle remet en cause toutes les croyances de l’époque créant ainsi un sentiment de désordre et d’inquiétude, contestant la place et le rang de l’homme dans l’univers. 2. LE CLASSICISME Le roi Louis XIII, secondé par Richelieu, établit et consolide les fondements de la monarchie absolue. Sa personnalité pieuse et austère marque l’époque qui voit naitre le classicisme. Cet art de la mesure et de la grâce s’impose sous le règne de Louis XIV. Ainsi pour conférer sa grandeur et son prestige, il incite les artistes à créer des œuvres célébrant plus ou moins discrètement le pouvoir. Le théâtre connut son âge d’or car il devient un instrument de propagande politique et une distraction pour le peuple en période de difficulté économique. 

« Ministère de l’Eduction Nationale UNION-TRAVAIL--JUSTICE REPUBLIQUE GABONAISE Lycée National Léon MBA Département de Français EXPOSE DE FRANÇAIS Poussin, les bergers d’Acardie (1638-1640) Présenté par : - Marc-Aurel Alex AWORET Paule Serena NGALI Mariama SIRE BARRY ONANGA Isaac Neals EBAUTH MOUNANGA Georda EDOU BIBANG Ornel NZE HAMIDOU Jean de Gheyn, VANITE (1603) »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles