Devoir de Philosophie

Jean-Honoré Fragonard par Jacques Wilhelm Conservateur au Musée Carnavalet, Paris Né à Grasse en 1732, Jean-Honoré Fragonard vient tout jeune à Paris.

Extrait du document

fragonard
Jean-Honoré Fragonard par Jacques Wilhelm Conservateur au Musée Carnavalet, Paris Né à Grasse en 1732, Jean-Honoré Fragonard vient tout jeune à Paris. A dix-huit ans, il entre chez Chardin, qu'il quitte six mois plus tard pour Boucher. Grand Prix de Rome en 1752, il passe d'abord trois ans à Paris à l'Ecole des Élèves Protégés, dirigée par Carle Van Loo. Il gagne Rome en 1756, y séjourne trois ans à l'Académie de France, sous l'égide de Natoire et, son temps achevé, visite l'Italie. Il rentre à Paris en 1761. Ces longues études l'ont pourvu de la plus solide culture. Trop jeune, il n'a guère profité des leçons de Chardin, mais doit à Boucher un brio qu'explique seul un labeur acharné. Van Loo et Natoire l'astreignent à la copie des maîtres. L'abbé de Saint-Non l'accueille à la villa d'Este avec Hubert Robert. La campagne et les jardins inspirent ces grandes sanguines où déjà s'affirme sa maîtrise. Tintoret, Tiepolo, Solimène, Giordano éveillent en son tempérament méridional des résonances profondes, tandis que son génie s'accorde mal à celui des grands maîtres classiques. C'est à Boucher, féru des écoles du Nord, qu'il doit leur révélation. Tout jeune, il copie ...

« par Jacques Wilhelm Conservateur au Musée Carnavalet, Paris »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles