Devoir de Philosophie

Définition: AMENER, verbe transitif.

Extrait du document

Définition: AMENER, verbe transitif. I.— Sens propre. A.— [L'objet du verbe désigne un être doué de mouvement] Amener un être (en un lieu). Le mener (pour ainsi dire par la main) au lieu où se trouve le sujet parlant ou indiqué par lui. Amène ton frère, amène-moi ton frère. 1. [Le sujet du verbe désigne une personne] a) [Le complément d'objet désigne une personne] : Ø 1. Nous montâmes chez le vieil escompteur. — Monsieur Gobseck, lui dis-je, je vous amène un de mes plus intimes amis... À ma considération, vous lui rendrez vos bonnes grâces... HONORÉ DE BALZAC, Gobseck, 1830, page 409. Remarque : Dans cet exemple, le lieu est suggéré par le pronom personnel vous : « à vous, au lieu où vous êtes ». — [Le lieu est précisé par un adverbe ou un complément circonstanciel, notamment s'il est différent de celui où se trouve le sujet parlant] Amener à, sur..., amener ici... : Ø 2.... un médecin de Genève, craignant une maladie de coeur, l'avait amenée aux eaux d'Aix; il devait venir la reprendre pour la reconduire à Paris au commencement de l'hiver. ALPHONSE DE LAMARTINE, Raphaël, 1849, page 148. Ø 3.... allant prendre sa femme par la main et l'amenant tout doucement sur le devant de la scène... HENRI MEILHAC, LUDOVIC HALÉVY, La Boule, 1875, IV, 10, page 149. — emploi absolu. [Ni sujet, ni objet, ni lieu ne sont exprimés] DROIT. Ordre d'amener, mandat d'amener (d'arrêter). Ordre d'arrêter et de mener quelqu'un devant le juge : Ø 4. — Mon Dieu! madame, j'ai une triste mission à remplir... Je viens arrêter votre mari... Elle [madame Martineau] voulut voir le mandat d'amener... ÉMILE ZOLA, Son Excellence Eugène Rougon, 1876, page 104. — Par métaphore, littéraire. [avec, le cas échéant, un complément d'objet] : Ø 5. Si donc au premier aspect la conscience se présente comme un arrêt, elle est surtout une comparution et un acte. Dans son intégrité, elle n'est jamais pur et simple enregistrement, pure et simple constatation. Elle n'a de sens que par l'existence d'une autorité personnelle qui délivre mandat d'amener quelque objet en vue de procéder à un choix de valeur et à une valorisation des moyens qui lui sont donnés. EMMANUEL MOUNIER, Traité du caractère, 1946, page 275. b) [L'objet du verbe désigne un animal] : Ø 6. Apportez de quoi vivre; amenez des moutons, des vaches, des cochons, et puis n'oubliez pas de les bien escorter ainsi que vos fourgons. PAUL-LOUIS COURIER, Pamphlets politiques, Lettres au rédacteur du "Censeur", 1819-1820, page 47. 2. [Le sujet du verbe désigne une chose, en général animée de mouvement au propre ou au figuré; le complément d'objet désigne une personne] : Ø 7. L'arrivée d'un fiacre devant cette porte, où probablement de mémoire d'homme jamais voiture ne s'était arrêtée, produisit dans la maison une sensation qui s'augmenta encore quand on sut que cette voiture amenait le propriétaire. VICTOR-JOSEPH ÉTIENNE, DIT DE JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, 1813, page 278. Ø 8. Le jour de l'an n'amena aucun visiteur. LOUIS HÉMON, Maria Chapdelaine, 1916, page 135. — Locution familière, figurée. Quel bon vent vous amène? Quelle heureuse circonstance vous conduit jusqu'ici? · [Avec rappel implicite de la question] : Ø 9. Vous me demandez quel bon vent m'amène. Je suis venu à pied le vent était mauvais. JACQUES PRÉVERT, Paroles, 1946, page 156. — emploi absolu. [Exprimé, l'objet désignerait une personne] : Ø 10. L'escalier amenait au premier étage dans le grand salon de réception couleur orange,... PIERRE-JEAN JOUVE, Paulina 1880, 1925, page 57. Remarque : Dans cet emploi amener est une forme renforcée de l'usuel mener. B.— [L'objet du verbe est un substantif de l'inanimé] Amener quelque chose (en un lieu). 1. [L'objet désigne une chose capable de mouvement] Acheminer par un moyen de transport quelconque là où se trouve le sujet parlant (ou l'interlocuteur), ou au lieu précisé par le complément circonstanciel : Ø 11. — M. le marquis m'a chargé de vous amener sa calèche, lui dit cet homme. HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Le Rouge et le Noir, 1830, page 202. Ø 12. La Fontaine d'Eure est cette constante rivière que les Romains avaient captée et amenée jusqu'à Nîmes par l'aqueduc fameux du Pont du Gard. ANDRÉ GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, page 381. Ø 13. Un projet était à l'étude pour amener l'électricité dans toutes les boutiques du passage! LOUIS-FERDINAND DESTOUCHES, DIT CÉLINE, Mort à crédit, 1936, page 341. — [Le sujet est un substantif de l'inanimé, lieu et condition du mouvement] : Ø 14.... les plus superficiels [les canaux de Havers] s'ouvrent dans le périoste qui leur amène leurs vaisseaux... GEORGES GÉRARD, Manuel d'anatomie humaine, 1912, page 5. 2. Familier. [En parlant de ce qu'on peut tenir dans la main, des objets familiers ou usuels] Apporter : Ø 15. Je n'ai amené ici que mon linge et mon cheval. GEORGES D'ESPARBÈS, La Guerre en sabots, 1914, page 11. — En emploi absolu. Amène! Ø 16. — Qué que tu t'tiens... — L'voleux! Amène, amène! Les deux bras du gendarme, allongés sous le lit, avaient appréhendé quelque chose, et il tirait de toute sa force. GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 1, Le Lapin, 1887, page 248. — Régionalisme (Canada) Amener un coup. " Frapper, porter un coup. " (Canada). 3. Emplois techniques. a) MARINE (à voiles). Tirer à soi, faire descendre (par un mouvement vertical). Antonyme : hisser. Amener les vergues, le pavillon, les couleurs, etc. : Ø 17. On leur apprend à orienter les voiles suivant le vent, à les amener dans les tempêtes, à jeter et à lever les ancres,... JACQUES-HENRI BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, page 283. Ø 18.... la violence du vent redoubla; les mâts plièrent sous la pression des voiles, et le yacht sembla se soulever sur les flots. Cargue la misaine! cria John Mangles; amène le hunier et les focs! JULES VERNE, Les Enfants du capitaine Grant, tome 2, 1868, page 52. — À l'impératif. Terme de commandement pour faire partir un bateau (même sans voiles). Amène, amenez (les voiles) : Ø 19. Il ne faisait pas de choix, saisissant au hasard devant lui, n'entendant aucun appel. Il pensait seulement qu'il fallait évacuer l'Étoile-des-Mers, le plus vite possible. En quelques minutes, son embarcation fut pleine. Il dit au matelot : « Déborde et amène. Tiens-toi à deux cents mètres et rejoins le premier lieutenant ». ÉDOUARD PEISSON, Parti de Liverpool, 1932, page 225. Ø 20. Le plus terrible était de se défaire d'un collier de bras qui ne voulaient pas lâcher prise. Il fallait être brutal, repousser avec violence une femme, frapper quelquefois. Il était injurié. — L'embarcation est pleine, lieutenant Venez donc. Il n'hésita pas. — Amenez. Vous rejoindrez les autres. J'ai encore du travail ici. ÉDOUARD PEISSON, Parti de Liverpool, 1932 page 226. — En particulier. Amener le pavillon; se rendre (à l'ennemi); absolu. amener, se rendre (à l'ennemi); par extension cesser le combat : Ø 21. Nous leur en voulons [aux réfractaires] de ce qu'ils ne faiblissent pas dans la lutte, de ce qu'ils n'amènent pas leur pavillon. JULES VALLÈS, Le Réfractaire, 1865, page 105. b) JEUX (dés, trictrac, cartes, loteries). Faire sortir, jouer (un numéro, etc.) : Ø 22. S'il [Oscar] portait mon nom, répondit Moreau, je le verrais tranquillement tirer à la conscription; et, s'il amenait un mauvais numéro, je ne lui paierais pas un homme pour le remplacer. HONORÉ DE BALZAC, Un Début dans la vie, 1842, page 471. Ø 23. — Si j'amène six, se dit-il en sortant le dé, je descends! Il amena cinq. ANDRÉ GIDE, Les Caves du Vatican, 1914, page 831. — Par analogie. Produire, présenter. · Familier. Amener son histoire : Ø 24. « Ce que j'ai? Ah! j'ai bien de quoi, Monsieur! » Et il amena son histoire. HENRI POURRAT, Gaspard des Montagnes, Le Pavillon des amourettes, 1930, page 285. · Régionalisme (Canada) Amener des raisons, " Produire des raisons. " (Canada). Amener un bill, " Proposer une loi. " (Canada). II.— Au figuré. A.— [Avec indication du point d'aboutissement] Amener à (généralement avec une idée d'effort ou de pression). 1. Amener quelqu'un à faire quelque chose, jusqu'à faire quelque chose Être amené à;... cela m'amène à... : Ø 25. J'espérais amener par degrés l'inconnu à me faire des confidences... PROSPER MÉRIMÉE, Carmen, 1847, page 9. Ø 26. On aménerait Racine jusqu'à comprendre l'éloge de Shakespeare, et on expliquerait devant Bossuet la tolérance... CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Les Grands écrivains français : XIXe. siècle, Taine, 1869, page 210. Ø 27. Il a fallu la guerre pour m'amener à douter de la valeur des « compétences »,... ANDRÉ GIDE, Journal, 1933, page 1155. Ø 28.... je vais chercher à négocier. Ensuite, il me faut amener Don Pedro à accepter d'épouser l'Infante, si Rome annule. Pouvez-vous m'y aider? HENRI DE MONTHERLANT, La Reine morte, 1942, II, 3, page 184. 2. Amener quelqu'un à un certain comportement (opinion, sentiment, attitude morale, etc.). Amener quelqu'un à la raison, amener quelqu'un à composition : Ø 29. Je réponds de lui si je peux l'amener à l'attendrissement;... SOPHIE COTTIN, Claire d'Albe, 1799, page 187. Ø 30. Qui compterait sur la faveur des événements ou les hasards de la force, et renoncerait à amener à nos idées l'immense majorité des citoyens, renoncerait par là même à transformer l'ordre social. JEAN JAURÈS, Études socialistes. 1901, page 51. 3. Rare. Amener quelque chose à... Mener progressivement : Ø 31. J'aime trouver en moi ce qui n'est pas individuel et le retrouver chez les autres. Et amener tout cela à la clarté. MAURICE BARRÈS, Mes cahiers, tome 9, août 1912, page 334. Ø 32. Les deux dimensions dont il dispose sur sa toile auront le privilège, par un paradoxe émouvant, d'amener la peinture à un effort d'intelligence tel qu'elle suggérera sur un seul plan la troisième dimension dont disposaient réellement le sculpteur et l'architecte. ÉLIE FAURE, L'Esprit des formes, 1927, page 183. — Amener quelque chose à soi. Il amène à soi tout le profit de l'affaire (Dictionnaire de l'Académie française. 1835-1932). B.— [Sans indication du point d'aboutissement] Amener quelque chose (généralement sans idée d'effort ou avec l'idée que l'effort n'est pas apparent). 1. [Le sujet du verbe est un substantif de l'animé] a) Faire venir comme une suite naturelle ou logique : Ø 33. Le jour suivant, la même société se rassembla chez elle; et, pour l'engager à parler, il amena la conversation sur la littérature italienne, et provoqua sa vivacité naturelle, en affirmant que l'Angleterre possédait un plus grand nombre de vrais poètes... GERMAINE NECKER, BARONNE DE STAËL, Corinne ou l'Italie, tome 1, 1807, page 319. Remarque : Le sentiment de l'effort est, le cas échéant, exprimé par un adverbe qui souligne l'anomalie du fait : amener une preuve, une comparaison de bien loin, c'est-à-dire de manière forcée. b) RHÉTORIQUE. Bien, mal amené : Ø 34. Sa pensée avait rôdé en des aventures si tragiques, poétiquement amenées par les romanciers, que l'horrible découverte lui apparaissait peu à peu comme la continuation naturelle de quelque feuilleton commencé la veille. GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 2, Yvette, 1884, page 533. — Par analogie. MUSIQUE : Ø 35.... cette (...) dissonance étrangement amenée... HECTOR BERLIOZ, À travers chants, 1862, page 56. · Amener un effet. Préparer un effet avec art, avec adresse : Ø 36. Vous allez voir comment je fais pour amener tous mes effets. GUILLAUME APOLLINAIRE, Casanova, 1918, II, page 997. 2. [Le sujet du verbe désigne un phénomène naturel, animé de mouvement] Faire venir à la suite, entraîner : Ø 37.... ces frêles animaux périssent tous dans les abaissemens de température qu'amènent les mauvaises saisons;... JEAN-BAPTISTE LAMARCK, Philosophie zoologique, tome 1, 1809, page 211. Ø 38. Une agitation légère du feuillage apportait la fraîcheur sans amener l'orage. FRANCIS JAMMES, Les Géorgiques chrétiennes, chants, 1-2, 1911, page 10. 3. [Le sujet du verbe est une chose; il désigne en général une activité exercée par une personne ou bien un événement qui la concerne] Avoir pour conséquence, occasionner : Ø 39.... on désire que la trêve, qui doit expirer après demain, soit prolongée encore un mois. Durant ce temps, de nouvelles idées et de nouvelles négociations pourront amener la paix. STÉPHANIE FÉLICITÉ DUCREST DE SAINT-AUBIN, COMTESSE DE GENLIS, Les Chevaliers du cygne, tome 2, 1795, page 304. Ø 40. L'usage de la poudre amena, dans la coiffure des hommes et des femmes, des changemens innombrables. VICTOR-JOSEPH ÉTIENNE, DIT DE JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, tome 4, 1813, page 276. Ø 41. Le docteur Matthieu se trouvait dans la foule assemblée autour de l'agent qui sommait le marchand de circuler. Sa déposition amena un incident. ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Crainquebille, Putois, Riquet, 1904, page 27. Ø 42. Il fit craquer ses doigts de ce geste grossier qui amenait chaque fois sur les lèvres d'Olivier un sourire, à peine retenu, de dégoût. GEORGES BERNANOS, Un Mauvais rêve, 1948, page 907. III.— S'amener, populaire et familier. A.— [Le sujet désigne une personne] Venir : Ø 43. Père Michaud, amenez-vous donc ici; vous arrivez à pic, vous qui avez été en Amérique. MARCEL ARLAND, L'Ordre, 1929, page 476. B.— [Le sujet désigne une chose] Arriver : Ø 44. C'était un vieil appareil qui s'amenait d'Athènes et qui volait très bas;... SIMONE DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, page 420. Remarque : Il s'agit de la forme pronominale propre à certains verbes subjectifs (confer s'en aller, s'enfuir, etc.). STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 5 993. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 8 242, b) 9 986; XXe. siècle : a) 8 947, b) 7 725.

« ? 4. ? Mon Dieu! madame, j'ai une triste mission ? remplir... Je viens arr?ter votre mari... Elle [madame Martineau] voulut voir le mandat d'amener... ?MILE ZOLA, Son Excellence Eug?ne Rougon, 1876, page 104. ? Par m?taphore, litt?raire. [avec, le cas ?ch?ant, un compl?ment d'objet]?: ? 5. Si donc au premier aspect la conscience se pr?sente comme un arr?t, elle est surtout une comparution et un acte. Dans son int?grit?, elle n'est jamais pur et simple enregistrement, pure et simple constatation. Elle n'a de sens que par l'existence d'une autorit? personnelle qui d?livre mandat d'amener quelque objet en vue de proc?der ? un choix de valeur et ? une valorisation des moyens qui lui sont donn?s. EMMANUEL MOUNIER, Trait? du caract?re, 1946, page 275. b) [L'objet du verbe d?signe un animal] : ? 6. Apportez de quoi vivre; amenez des moutons, des vaches, des cochons, et puis n'oubliez pas de les bien escorter ainsi que vos fourgons. PAUL-LOUIS COURIER, Pamphlets politiques, Lettres au r?dacteur du "Censeur", 1819-1820, page 47. 2. [Le sujet du verbe d?signe une chose, en g?n?ral anim?e de mouvement au propre ou au figur?; le compl?ment d'objet d?signe une personne] : ? 7. L'arriv?e d'un fiacre devant cette porte, o? probablement de m?moire d'homme jamais voiture ne s'?tait arr?t?e, produisit dans la maison une sensation qui s'augmenta encore quand on sut que cette voiture amenait le propri?taire. VICTOR-JOSEPH ?TIENNE, DIT DE JOUY, L'Hermite de la Chauss?e d'Antin, 1813, page 278. ? 8. Le jour de l'an n'amena aucun visiteur. LOUIS H?MON, Maria Chapdelaine, 1916, page 135. ? Locution famili?re, figur?e. Quel bon vent vous am?ne? Quelle heureuse circonstance vous conduit jusqu'ici? ? [Avec rappel implicite de la question] : ? 9. Vous me demandez quel bon vent m'am?ne. Je suis venu ? pied le vent ?tait mauvais. JACQUES PR?VERT, Paroles, 1946, page 156. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles